AMD lance Business Class, label de PC pour entreprises

18 septembre 2018 à 15h11
0
00DC000001301222-photo-hp-dx2400-dx2450-amd-business-class.jpg
Plus que jamais en proie à la concurrence de son rival Intel, le fondeur AMD annonce cette semaine le lancement d'une marque baptisée AMD Business Class, qu'il proposera aux fabricants et assembleurs d'ordinateurs (OEM) tels que ou HP. AMD affirme que l'apposition de ce label sur une machine sera pour les acheteurs des grandes entreprises la garantie que celle-ci offrira des performances de haut niveau, une consommation énergétique réduite ainsi qu'un cycle de vie supérieur à la moyenne. En proposant cette marque, dont il assurera sans doute la promotion, AMD espère convaincre les OEM de mettre au point et de commercialiser des machines à destination de l'entreprise reposant sur ses propres jeux de composants, et ainsi augmenter ses parts de marché.

Les premières machines bénéficiant de l'appellation AMD Business Class devraient embarquer des processeurs Athlon X2, Phenom X3 ou Phenom X4, montés sur un chipset AMD 780V. Des cartes graphiques dédiées AMD Radeon de la série HD 3x00 seront également proposées aux assembleurs, qui auront toutefois la possibilité d'intégrer des modèles issus de la concurrence à commencer, bien sûr, par nVidia. Dans un second temps, des ordinateurs portables reposant sur la future plateforme Puma pourront également bénéficier du label AMD Business Class.

« Les décisionnaires du monde IT doivent faire leur choix parmi une large gamme de solutions client, et il n'est pas toujours simple de déterminer quels sont les systèmes les plus intéressants », explique Dirk Meyer, président et PDG d'AMD. « Nos solutions sont conçues pour que les clients aient la garantie que ce sont leurs affaires qui président à la mise au point des plateformes, de façon à ce qu'ils puissent obtenir plus, et plus longtemps, de leur infrastructure informatique ».

HP, Dell ou Fujitsu Siemens seront les premiers à proposer des machines estampillées AMD Business Class. Selon le fondeur, celles-ci garantiraient un niveau de performances suffisant pour qu'une entreprise puisse ne pas avoir à envisager de renouvellement de parc avant 24 mois.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Cox acquiert la plate-forme Adify 300 M$
Le Service Pack 3 de Windows XP est disponible
SAI 25 Live! valorise les jeunes pousses du web
SFR décroche les droits mobiles pour l'Euro 2008
Warner inaugure sa plate-forme TheWB.com
Turbine diffuse le Livre 13 du  SdA Online
USA : vers une offre de femtocell à 100$ pour les clients de AT&T
Cyréalis recrute 2 rédacteurs (CDI - Paris/Lyon - H/F)
La Chine compte 574 millions d'abonnés mobiles
6600 Fold et Slide, 3600 Slide : trois nouveaux mobiles chez Nokia
Haut de page