Solid State Fan : refroidir... sans ventilateur !

21 mars 2008 à 12h23
0
Deux ingénieurs de Thorrn Micro Technologies Inc viennent de présenter un système de refroidissement pour le moins innovant puisqu'il s'agit du Solid State Fan. Ultra-compact, et donc destiné à des systèmes mobiles comme des ordinateurs portables, le Solid State Fan brasse autant d'air que des dispositifs conventionnels, tels des ventilateurs, dont la taille est jusqu'à 35 fois plus importante.

Pour fonctionner, ce refroidisseur de nouvelle génération ionise, par un champ électrique localisé, les molécules de l'air. Chargées d'électrons, celles-ci sont alors mises en mouvement par les effets d'attraction et de répulsion que vous retrouvez lorsque vous approchez deux aimants. Ce mouvement, appelé vent corona, est ici utilisé pour optimiser l'échange de chaleur entre l'air ambiant et le processeur.

Reste que si la démonstration est intéressante, puisqu'elle ouvre sur le papier la voie à un refroidissement plus silencieux et plus efficace dans nos ordinateurs portables, elle suscite quelques inquiétudes notamment au niveau de la consommation électrique ou du dégagement de chaleur généré par l'effet Joule. On s'interroge également sur la dépendance du système aux poussières et à l'humidité ambiante : deux phénomènes qui pourraient dans le pire des cas provoquer des arcs électriques aux conséquences désastreuses... Affaire à suivre !

000000E100989310-photo-solid-state-fan.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Linux : première bêta en ligne pour Ubuntu 8.04
Telehouse investit 160 M€ dans ses data centers
  Salvation  se précise en images
Google battu sur les enchères 700 MHz aux Etats-Unis
Nicolas Princen : surveillance d'avant pour France d'après
  Stargate Worlds  s'illustre « au ralenti »
Quoi de neuf en jeux vidéo ce vendredi ?
PS3 : le firmware 2.20 prendra en charge le BD-Live
Enfin des SSD 128 Go dans un portable... au Japon
Voicemail : SpinVox lève 100 millions de dollars
Haut de page