Un PC portable poids plume chez Sony

Vincent
12 novembre 2003 à 14h06
0
012D000000060839-photo-sony-vaio-note-505-extreme.jpg
Sony a présenté un nouveau PC portable pour tous ceux qui aiment la discrétion : le Vaio Note 505 Extreme. Ce PC portable est proposé en deux versions : l'une composée d'une coque à base de nickel et de carbone et une autre plus légère composée de fibre de carbon.

Ces PC qui affichent une épaisseur de moins d'un 1 cm (environ 0.97 cm) ne pèsent respectivement que 825 et 725 grammes. Ces Ordinateurs Portables dépourvus de ventilateur possèdent une autonomie maximale de 4 heures et les spécifications suivantes :

- Pentium M Centrino 1 GHz
- Chipset i855GM
- 512 Mo de mémoire
- Disque dur 20 Go
- 1 port FireWire
- 1 lecteur PC Card Type II
- 2 ports USB 2.0
- Compatibilité WiFi 802.11b/g
- Ecran LCD de 10.4 pouces (26.4 cm)
- Souris avec lecteur de Memory Stick
- Windows XP

Les prix de ces ordinateurs seront proposés aux tarifs de 300 000 Yen (2370 Euros HT) ou 350 000 Yen (2780 Euros HT). Ils seront disponibles au Japon le 6 décembre prochain, Sony n'a pas encore annoncé de date de disponibilité pour les Etats-Unis et l'Europe.
Modifié le 18/09/2018 à 14h54
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Twitter signale le billet de Trump menaçant de tirer sur les émeutiers
Microsoft bloque la mise à jour de Windows 10 (mai 2020) sur de nombreux appareils
Trump signe un décret sur les réseaux sociaux, mais que contient-il ?
Le plus gros avion électrique de la planète a réussi son premier vol
Microsoft licencie des dizaines de journalistes, remplacés par des robots
Davantage d'animaux sauvages : la solution pour réconcilier éleveurs et loups ?
5G : le Royaume-Uni veut une alliance de 10 pays pour contrer les équipementiers chinois comme Huawei
Le vaisseau Starship de SpaceX est homologué par la FAA
Sony reporte son événement dédié à la PS5 et soutient le mouvement de contestation en cours aux USA
Les employés de Facebook s'insurgent contre le refus de Zuckerberg de censurer les posts de Donald Trump
scroll top