Test Synology BeeDrive : le SSD externe parfait pour la sauvegarde/synchronisation des données ?

Nerces
Par Nerces, Spécialiste PC & Gaming.
Publié le 28 septembre 2023 à 11h35
 © Nerces pour Clubic
© Nerces pour Clubic

Spécialiste du NAS, Synology cherche depuis déjà un petit moment à se diversifier. Le regain de forme des unités de stockage externes – grâce à la compacité des SSD – lui a donné des idées. Le BeeDrive se présente comme un disque externe, mais avec de multiples atouts pour en faire l’unité de sauvegarde synchronisée par excellence. Enfin, ça, c’est la théorie.

Les plus
  • App qui le distingue des autres
  • Bien pensé, facile d'utilisation
  • Compact, design très réussi
  • Performances générales correctes
  • Adaptateur USB-A fourni
  • BeeDrop, fonction très pratique
Les moins
  • Les débits sur les plus gros fichiers
  • Pas d'encryptage des données
  • Nécessité d'un compte Synology
  • App mobile qui a besoin d'un PC

Fiche technique Synology BeeDrive

Résumé
Format de disque externePortable
Type de disqueSSD (Solid State Drive)
Résistant aux chocsOui
Capacité de stockage1To
Conception
FormatCompact
Format de disque externePortable
InterfaceUSB 3.2 Type C
Type de disqueSSD (Solid State Drive)
RAID supportéNon
Résistant aux chocsOui
Logiciel compagnonSynology BeeDrive
Garantie constructeur3 ans
Performances
Capacité de stockage1To
Vitesse d'écriture1050 Mo/s
Vitesse de lecture1050 Mo/s
Fonctionnalités
Stockage en ligneNon
Cryptage des donnéesNon
Caractéristiques physiques
Hauteur15mm
Largeur65mm
Profondeur65mm
Poids43g

La boîte en carton plutôt sobre : pour se donner des allures écolos ? © Nerces pour Clubic

Un SSD prévu pour la synchronisation ?

Sorti de sa discrète boîte en carton, le BeeDrive est un modèle de compacité (65 x 65 x 15 millimètres), mais retenons aussi sa forme – de petit galet – très agréable. À 43 grammes, il n’est pas le plus léger de sa catégorie sans que cela puisse poser le moindre problème. Entièrement noir, il dispose d’un petit renfoncement en dessous pour assurer sa stabilité. Pour le reste, notons un logo sur le dessus, un port USB-C à l’arrière et une LED dans le coin.

Le câble (20 cm) est un peu court pour le bureau, mais pratique pour le smartphone. L'adaptateur USB-A est une très bonne idée © Nerces pour Clubic

De manière surprenante, le BeeDrive ne semble avoir aucune certification IPxx ni aucune résistante particulière aux chocs. Dommage. En revanche, louons Synology qui pense à l’adaptateur USB-C vers USB-A de sorte que le câble de connexion (environ 20 centimètres) soit utilisable sur toutes les plateformes. À l’exception de ce câble et de son adaptateur, la boîte ne propose qu’un guide de démarrage rapide sans intérêt : le BeeDrive est simple à utiliser.

Vous n'aurez pas plus proche de ses entrailles : trop verrouillé, ce BeeDrive © Synology

Hélas, comme souvent, Synology ne nous renseigne pas sur les composants embarqués. Aucune information sur le contrôleur mis en place ou sur la mémoire flash utilisée par le fabricant qui se contente d’évoquer des débits « jusqu’à 1 050 Mo/s » sans qu'il soit précisé en séquentiel ou en aléatoire, en lecture ou en écriture. Ces lacunes s’expliquent par le but de Synology sur ce produit : en faire un dispositif de sauvegarde synchronisée simple d'accès. Nous y reviendrons.

La surface incurvée sous le SSD et, discret, l'USB-C © Nerces pour Clubic

Débits en lecture / écriture et échauffement

Configuration de test

  • Carte-mère : ASUS ROG Maximus Z690 Hero
  • Processeur : Intel Core i9-12900K
  • Mémoire : Kingston Fury DDR5-4800 CL38 (2x 16 Go)
  • Carte graphique : ASUS TUF RTX 3080 Gaming OC
  • SSD « système » : Kingston KC3000 1 To
  • Refroidissement : ASUS ROGY Ryujin II 360
  • Alimentation : be quiet! Straight Power 11

Comme souvent avec les SSD externes les plus récents, il faut se connecter au moins en USB 3.2 Gen2 pour profiter des meilleures performances. C’est ce que nous avons fait pour nos tests.

ATTO Disk Benchmark

Mesures (débits et IOPS) avec ATTO Disk Benchmark © Nerces pour Clubic

Premières mesures et première (bonne) surprise. En effet, alors que Synology parle de 1 050 Mo/s, ATTO Disk Benchmark nous a permis de pulvériser ces débits. Le BeeDrive n’est pas le meilleur sur le marché, mais 1,81 Go/s en écriture et 1,67 Go/s en lecture, c’est bon, excellent même.

CrystalDiskMark

Mesures (débits et IOPS) CrystalDiskMark sur des fichiers de 1 Go © Nerces pour Clubic

Moins enthousiasmants, les premiers résultats sur CrystalDiskMark restent au-dessus des débits avancés par Synology. En séquentiel, nous sommes ainsi à 1,19 Go/s en lecture et 1,18 Go/s en écriture. Impressionnant. En aléatoire, ça n’a plus rien à voir, mais nous restons sur des valeurs plutôt honnêtes, même si nous aurions aimé dépasser les 100 Mo/s.

Mesures (débits et IOPS) CrystalDiskMark sur des fichiers de 64 Go © Nerces pour Clubic

Le passage à des fichiers tests de 64 Go fait sensiblement baisser les performances du BeeDrive, mais nous restons au-delà des spécifications officielles en lecture séquentielle à 1 160 Mo/s. C’est moins bon en écriture (970 Mo/s) et en aléatoire (jusqu’à 76,8 Mo/s), mais les débits restent plus que convaincants pour un produit dont les performances ne sont pas la priorité.

Copie de fichiers, explorateur Windows

Débits en écriture sur une copie via l'explorateur de Windows © Nerces pour Clubic

Hélas, au moment d’enchaîner sur des « cas pratiques », le BeeDrive est clairement moins à la fête. Entendons-nous bien, cela reste parfaitement exploitable et ne pose par exemple pas de problème pour lancer des jeux depuis un répertoire Steam déporté sur l’appareil Synology.

En revanche, en copiant nos fichiers tests de plus de 200 Go sur le BeeDrive, nous avons pu voir les débits démarrer à plus de 850 Mo/s pour rapidement chuter, d'abord à 450 Mo/s puis à 310 Mo/s. Des débits qui restent honnêtes, mais sont loin des débuts idylliques du SSD.

Écriture linéaire AIDA64

Test d'écriture sur la totalité du SSD avec AIDA64 © Nerces pour Clubic

Comme sur les SSD internes, nous terminons par le module d’écriture linéaire du logiciel AIDA64 et, comme sur le test précédent, à 450 Mo/s de moyenne, on sent que le BeeDrive est un peu en difficulté dès lors que l’on sollicite (très) lourdement son contrôleur. Gardez toutefois à l’esprit que la copie de 200 Go d’un seul tenant ou l’écriture sur l’intégralité du SSD ne sont pas des usages courants.

Températures

CrystalDiskInfo (en haut) et HWMonitor (en bas) sont perdus ? © Nerces pour Clubic

Une fois n’est pas coutume, nous sommes embêtés pour vous donner un retour sur la température du BeeDrive. Ne pouvant placer de sonde au contact des puces, nous nous sommes rabattus sur CrystalDiskInfo et HWMonitor. Problème, l’un comme l’autre retourne une température qui semble erronée, à 76°C pour le premier et 87°C pour le second : le boîtier reste bien trop frais pour que cela soit crédible compte tenu de la longueur de nos tests.

Des questions de sauvegarde/synchronisation

Nous l’avons évoqué au moment de décrire le BeeDrive, l’objectif premier de Synology n’est pas de proposer le plus performant ou le moins cher des SSD externes. L’unité est vue comme un moyen de sauvegarder/synchroniser efficacement les données de son PC ou de son smartphone. Pour ce faire, il faut bien sûr disposer d’un logiciel de qualité.

BeeDrive sur PC : simple et très efficace © Nerces pour Clubic

Synology a conçu BeeDrive et BeeDrive for desktop. La première est conçue pour Android et iOS tandis que la seconde se décline sur macOS et Windows. L’installation est simplissime et les services rendus sont intéressants. Au menu, trois fonctions principales : la sauvegarde automatique, la synchronisation des fichiers et le transfert mobile.

Les néophytes se contenteront du mode automatique, mais les habitués profiteront, par exemple, de la conservation d’un maximum de cinq versions des fichiers. Les options permettent aussi d’exclure des types de fichiers ou des documents supérieurs à une certaine taille. Côté mobile, la sauvegarde vise à conserver automatiquement tout type de fichiers via le Wi-Fi.

Interface mobile : BeeDrop est un bon outil de transfert rapide © Nerces pour Clubic

Bureau ou mobile, cela fonctionne très bien, très simplement et apporte un plus sympathique à l’idée de grosse clé USB que revêt trop souvent un SSD externe. Deux regrets tout de même parce que le fabricant ne propose aucun encodage matériel et qu’il oblige les usagers à se créer un compte Synology lequel ne sert ensuite strictement à rien dans l’application.

Synology BeeDrive : l’avis de Clubic

En cherchant à se diversifier, Synology aboutit à des produits un peu surprenants comme ce SSD externe doté de petites fonctionnalités de sauvegarde/synchronisation. Surprenant certes, mais pas inintéressant du tout compte tenu du niveau de finition remarquable tant matériellement que logiciellement. Une constante chez le fabricant.

Le BeeDrive n’est ni le plus rapide ni le moins cher des SSD externes, mais le fonctionnement automatisé de son application permet à tout un chacun d’envisager une vraie synchronisation régulière des données les plus sensibles. À une époque où le Cloud se généralise, cela peut sembler anachronique, mais il y a sans doute des amateurs. Vous ?

Conclusion
Note générale
7 / 10

En cherchant à se diversifier, Synology aboutit à des produits un peu surprenants comme ce SSD externe doté de petites fonctionnalités de sauvegarde/synchronisation. Surprenant certes, mais pas inintéressant du tout compte tenu du niveau de finition remarquable, tant matériellement que logiciellement. Une constante chez le fabricant.

Le BeeDrive n’est ni le plus rapide ni le moins cher des SSD externes, mais le fonctionnement automatisé de son application permet à tout un chacun d’envisager une vraie synchronisation régulière des données les plus sensibles. À une époque où le Cloud se généralise, cela peut sembler anachronique, mais il y a sans doute des amateurs. Vous ?

Les plus
  • App qui le distingue des autres
  • Bien pensé, facile d'utilisation
  • Compact, design très réussi
  • Performances générales correctes
  • Adaptateur USB-A fourni
  • BeeDrop, fonction très pratique
Les moins
  • Les débits sur les plus gros fichiers
  • Pas d'encryptage des données
  • Nécessité d'un compte Synology
  • App mobile qui a besoin d'un PC
Par Nerces
Spécialiste PC & Gaming

Tombé dans le jeu vidéo à une époque où il fallait une belle imagination pour voir ici un match de foot, là un combat de tanks dans ces quelques barres représentées à l'écran, j'ai suivi toutes les évolutions depuis quarante ans. Fidèle du PC, mais adepte de tous les genres, je n'ai du mal qu'avec les JRPG. Sinon, de la stratégie tour par tour la plus aride au FPS le plus spectaculaire en passant par les simulations sportives ou les jeux musicaux, je me fais à tout... avec une préférence pour la gestion et les jeux combinant plusieurs styles. Mon panthéon du jeu vidéo se composerait de trois séries : Elite, Civilization et Max Payne.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
Nos experts recommandent des produits et services technologiques en toute indépendance. Si vous achetez via un lien d’affiliation, nous pouvons gagner une commission. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. En savoir plus
Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.
Commentaires (6)
Ccts

Pas mal. Mais en pratique c’est simple ssd avec un bon logiciel de sauvegarde ? Est ce que l’on a pas sur le marché de bons logiciels qui feraient pareil sur n’importe quel disque externe ? Si vous avez des noms en tête…

Nerces

Pareil peut-être, des logiciels de synchro efficaces, il y en a plein et même de gratuits comme FreeFileSync.
Comme toujours, Synology mise cependant beaucoup sur l’attrait d’une solution toute prête. L’étape de configuration est minimale et tout fonctionne pratiquement dès la réception de l’unité. De plus, le boîtier est sympa et pratique.
Mais, comme toujours également, Synology n’est pas donné :slight_smile:

_DARKWOLF_1_1

J’ai un Crucial X6 de 4 To, avec des débits impressionnants, pour quasiment le même design, et sans les autres contraintes.

Pour la sauvegarde/synchronisation, je passe par Syncback, la version gratuite est suffisante, très très complet (voire un peu trop), mais une fois configuré, il suffit juste d’un clic pour tout lancer (avec le petit fichier de vérification en amont et aval pour éviter les mauvaises surprises :wink: )

Nerces

C’est justement là toute la différence avec ce BeeDrive : la configuration est à peine nécessaire, tout est extrêmement simple. Deux solutions différentes pour deux publics différents :slight_smile:

bafue

Une sauvegarde sur un disque externe n’a rien d’une sauvegarde…C’est juste une copie.

Caramel34

Ben oui, et c’est ce qu’on appelle une sauvegarde, copier des fichiers sur un support externe afin de les restaurer en cas de besoin.