Cloud : Orange mise sur l’aide aux PME et l’international

01 juin 2018 à 15h36
0
Les revenus tirés du cloud vont grandissant, et Orange Business Services l'a bien compris. En 2012, la filiale entreprise d'Orange a amélioré son chiffre d'affaires d'un tiers sur ce marché. Elle entend infléchir cette tendance jusqu'en 2015 en aidant les PME dans leur migration et en s'internationalisant.

0140000005788386-photo-orange-cloud.jpg
Orange Business Services fait le point sur ses activités de cloud computing, activité en laquelle il place certains espoirs en termes de croissance. Sur l'année 2012, la filiale entreprise de l'opérateur historique a réalisé 113 millions d'euros de chiffre d'affaires sur ce marché, ce qui représente une croissance de 33% en un an. Désormais, Orange compte 500 clients de son infrastructure à la demande (IaaS) et 60 000 clients de la place de marché de logiciels (SaaS) Cloud Pro.

« Le cloud est entré dans une nouvelle phase sur le marché des entreprises. En France par exemple, 60% des entreprises de plus de 1 000 salariés ont déployé ou sont en train de déployer un projet cloud » souligne la société, qui entend tirer parti de cette mutation avec son « Projet Cloud ». Celui-ci est censé faire converger les offres IaaS du groupe vers la gamme Flexible Computing. À terme, Orange Business Services envisage de proposer des plateformes à la demande (PaaS).

Pour séduire les PME, Orange veut les assister

Mais l'objectif affirmé d'Orange est aussi d'accompagner dans leur migration vers le cloud les entreprises qui ne disposent pas de DSI, c'est principalement le cas des petites structures. « Les petites sociétés ne se posent pas la question et voient clairement les avantages du cloud, mais par contre elles ont besoin d'aide. Alors que les plus grosses entreprises réfléchissent à ce qu'elles vont confier au cloud », indique Vivek Badrinath, directeur exécutif d'Orange Business Services.

C'est dans cette optique qu'est lancé le service Cloud Coach, livré avec l'offre IaaS Flexible Computing Express. Lequel permet aux entreprises de bénéficier de conseils de spécialistes. « Elles accèdent à l'expertise de la cellule via leur service client pour savoir par exemple si l'ajout d'une machine virtuelle est nécessaire pour dimensionner leur capacité de stockage, demander un conseil sur le développement de l'architecture applicative, etc. », explique-t-il encore.

Autre nouveauté annoncée par la société : l'intégration du service de messagerie Microsoft Office Together Select au sein de Business VPN Galerie. Cela permettra aux entreprises de bénéficier de ces services (Lync, Exchange, SharePoint) dans un réseau privé virtuel sécurisé et fiabilisé par Orange.

Orange et Cloudwatt, partenaires et concurrents ?

0118000005788388-photo-cloudwatt.jpg
L'équipe d'Orange Business Services en a profité pour glisser un mot au sujet de Cloudwatt, le service cloud cofinancé par la Caisse des Dépôts, Orange et Thales, et a clarifié sa collaboration. Vivek Badrinath a ainsi expliqué qu'elle se faisait selon quatre axes : « Orange est actionnaire, fournisseur d'infrastructure, partenaire dans l'innovation via des travaux de R&D communs avec les Orange Labs et enfin partenaire commercial, c'est-à-dire qu'Orange intègre les offres Cloudwatt, en vente indirecte. »

Questionné sur le risque de concurrence entre les offres cloud Orange et celles de Cloudwatt, le directeur de la filiale explique que dans certaines situations, les deux sociétés peuvent se chevaucher. Il rappelle néanmoins qu'Orange possède une partie de Cloudwatt, et qu'il a tout intérêt à le voir grandir. « De toute façon, Orange Business Services a vocation à s'internationaliser alors que Cloudwatt adresse la France, ce qui devrait limiter cette concurrence », ajoute Vivek Badrinath.

Pour l'année en cours, la filiale d'Orange compte capitaliser au maximum sur le cloud en internationalisant ses offres Flexible Computing Express et Premium, et espère 30% de croissance sur ce secteur. Dans le cadre de son plan Conquête 2015, Orange Business Services ambitionne d'atteindre les 500 millions d'euros sur le marché du cloud, dont 40% proviendront des offres IaaS et PaaS, et 60% des solutions SaaS.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Galileo : première position déterminée indépendamment du GPS
Samsung devrait mettre 5 terminaux à jour vers Android 5.0
Eye-tracking : nouvelle guerre de brevets en vue pour LG et Samsung ?
VOD : de l'Ultra HD sur Netflix d'ici un an ou deux
Nuance met à jour Dragon NaturallySpeaking 12
Données personnelles : le hacker Andrew Auernheimer écope de 3 ans de prison
Skype reçoit une mise à jour sur Windows Phone
Comparateur de vol : Google Flight Search disponible en France
Jeux sociaux : Souva rachète MXP4 et entend proposer son format en Open Source
Akasa : deux boitiers à refroidissement passif pour PC miniatures
Haut de page