Les ayants-droit anglais veulent déréférencer les liens MegaUpload

24 juin 2010 à 08h25
0
Le représentant des Majors au Royaume-Uni entre clairement en conflit avec MegaUpload. Le BPI, British Phonographic Industry, accuse ce type de site de violer le droit d'auteur et, par incidence Google d'en fournir les moyens.
00A0000003100738-photo-t-l-chargement.jpg

Le collectif fait donc le choix d'adresser une lettre à Google lui intimant de retirer de son index une liste de sites proposant du téléchargement illégal. Une quarantaine de liens sont ainsi visés de type MegaUpload, 4shared.com, Zippyshare, et MediaFire.

De son côté, Google aurait obtempéré et les URL pointées seraient à, l'heure actuelle, inaccessibles. Il semble donc que cette technique (qui n'est pas nouvelle) soit une manière de cacher le problème puisque si certains liens sont supprimés, les fichiers existent toujours. Pourtant, selon les ayants-droit, cette pratique présenterait l'avantage de rendre indisponible des contenus depuis Google, principal « pourvoyeur » de l'information.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Microsoft Research : un réseau social mobile privé
Facebook vise le milliard d'utilisateurs
La technologie de Kinect sur PC et TV dès 2011 ?
Une première victoire de Google contre Viacom
DC Comics débarque sur iPhone et iPad
<b>Joyeux Noël</b>
160.000 activations d'Android par jour, Symbian recule
Windows 7 vendu à 150 millions d'exemplaires
La Sacem peine encore à dégager des revenus sur le Web
Windows 7 Service Pack 1 : première beta diffusée
Haut de page