Comment regarderez-vous la Coupe du monde en 2018 et au-delà ?

Par William Audureau
le 04 juillet 2014
 0
HD en 2006, 3D en 2010, 4K en 2014... A chaque mondial, entre innovation technologique et promesse marketing, les constructeurs de téléviseurs se donnent le mot pour pousser les amoureux de football à passer à la nouvelle génération d'écrans. C'est vrai de la compétition qui se joue actuellement au Brésil, marquée par l'apparition des très hautes définitions, et les prochaines éditions n'y échapperont pas. De la 8K à la 3D lenticulaire, en passant par l'holographie, quel fantasme geek deviendra réalité d'ici quatre à huit ans ? Tour d'horizon de la question.

L'effet Coupe du monde, une réalité



Chez les constructeurs TV, l'effet « Coupe du monde » est bien connu : dans les semaines précédant le plus grand événement sportif mondial, les ventes de téléviseurs font un bond pouvant aller de 5 à 45 % par rapport à l'année précédente. « Il faut être lucide, les Coupes du monde participent des ventes. En 1998, c'était spectaculaire, à chaque nouveau tour franchi par l'équipe de France, les ventes s'envolaient », se remémore Luc Saint-Elie, Responsable formation et communication en nouvelles technologies chez Panasonic. Et désormais, tous les quatre ans, les plus grands fabricants rivalisent de marketing et d'ingénierie pour espérer tirer leur épingle du jeu durant cette période très médiatique.

0190000007472369-photo-coupe-du-monde.jpg

Cette année, le mot d'ordre, c'est le passage à une résolution quatre fois supérieure à celle de la Full HD. Difficile de les rater : sur les bords de terrain, les publicités « Sony 4K » sont de tous les matchs de cette coupe du monde. Et le constructeur japonais n'est pas un cas isolé. Samsung, LG, Panasonic, Toshiba, Philips, ou encore Thomson se sont tous déjà lancés ces dernières semaines, voire ces derniers mois, dans cette nouvelle génération de téléviseurs regroupées depuis 2012 sous le standard Ultra Haute Définition ou UHD : résolution minimale de 3840 x 2160 pixels, ratio 16 :9è, affichage de 50 images/seconde et espace colorimétrique plus large.


0096000007472371-photo-coupe-du-monde.jpg
Le 28 juin à 18 heures, Brésil-Chili est ainsi devenu le premier match de Coupe du monde filmé et retransmis en Ultra Haute Définition. Suivront un quart de finale le 4 juillet, et la finale le 13, tous au légendaire stade du Maracana. Après de premières expérimentations à la Coupe des Confédérations 2013, la FIFA et l'industrie passent donc la vitesse supérieure. Ce n'est pas la première fois que la Coupe du monde sert de levier aux ventes de téléviseurs, et pour cause : derrière chacune de ses éditions, une société œuvre à piloter les innovations télévisuelles.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités Nouvelles technologies

Withings permet à la Body Cardio de calculer votre vitesse d'onde de pouls
Michelin et Sigfox nouent un partenariat autour de la traçabilité des conteneurs maritimes
La ministre française des Armées ne veut pas des technologies autonomes dans les conflits
Le MIT fait la démo d'un ballon
Des nano-bots pour mieux diagnostiquer et combattre le cancer
Une ligne de métro chinoise teste le paiement du ticket par reconnaissance faciale
Le marché des wearables (toujours) en plein boom
Un microscope électronique capable de filmer à l'échelle atomique
Hyperloop : la toute première piste d'essai vient d'être assemblée à Toulouse
Des chaussures connectées qui enregistrent les pas et le poids en préparation chez Google ?
Voici EVA, le taxi aérien français qui séduit les États-Unis
#Rediff | Shadow : un PC dématérialisé aussi bon qu'un vrai ?
Pour lutter contre les abus, la Chine équipe des HLM de serrures à reconnaissance faciale
Des écoles chinoises équipent leurs élèves d'uniformes de tracking
Auchan lancera son premier magasin sans caisse ni employé en 2019
scroll top