Kurio Tablette tactile 7.0 by Gulli : le haut de gamme

Par Aurélien Audy
le 29 novembre 2013 à 16h28
0

Kurio Tablette tactile 7.0 by Gulli : le haut de gamme


Kurio, la marque de tablettes de la division KD Interactive, elle-même branche du tentaculaire KD Group (français), produit la « Tablette tactile 7.0 » aux couleurs de Gulli. Si le fait de pouvoir s'adosser sur un producteur/diffuseur réputé de contenus pour enfants (groupe Lagardère Active) est à priori un atout de taille, ça ne se fait pas sans douleur. En effet, la tablette de Gulli est de loin la plus chère de notre sélection, son prix s'élevant allègrement au-dessus des 200 €. Est-ce mérité ?

012C000006857954-photo-gulli.jpg
012C000006857980-photo-gulli7.jpg

Présentation du produit



0096000006857970-photo-gulli2.jpg
Dans la morosité technique qui caractérise le monde des tablettes pour enfants, la « Tablette tactile 7.0 by Gulli » s'en sort un peu mieux que les autres (exception faite de la Tablet Ultra 2 de Lexibook, équivalente). Le produit apparaît bien fini, déjà robuste sans son étui de silicone. La contre-partie, c'est un poids conséquent, au-dessus du demi-kilo (avec étui). Mais bon, il faut ce qu'il faut ! L'affichage figure parmi les meilleurs, du moins pour ce qui semble être le must de la tablette pour enfants, à savoir une dalle tactile multi-points TN de 7 pouces, en 1 024 x 600 pixels. C'est évidemment dépassé dans l'absolu, la plupart des tablettes normales employant des dalles IPS aux angles de visions incomparablement plus larges qu'en technologie TN et une résolution à 720 pixels sur leur petit côté, à minima. Au centre des opérations se trouve un SoC Allwinner A20, comprenant un processeur ARM Cortex A7 double cœur cadencé à 1 GHz et un chipset graphique Mali400 MP2 (double cœur également). Un Soc relativement récent donc, qui se voit épaulé par 1 Go de mémoire vive et 8 Go de stockage. De quoi assurer une réactivité suffisante à la Kurio by Gulli, dans les menus comme dans des jeux simples. Ça semble essentiel, mais ce n'est pourtant pas le cas de toutes les tablettes.

00C8000006857972-photo-gulli3.jpg
00C8000006857978-photo-gulli6.jpg
00C8000006857982-photo-gulli8.jpg

L'équipement fait plutôt bonne figure, puisque à cette architecture de base s'ajoutent du Wi-Fi b/g/n, un lecteur de cartes micro SD, une connectique complète (micro USB, mini HDMI, prise casque), des haut-parleurs stéréo, un duo de caméras (0,3 MPix à l'avant, 2 MPix à l'arrière, c'est de l'appoint comme sur toutes les tablettes) et une batterie conséquente de 4 000 mAh. Android 4.2.2 anime le tout, tandis qu'une surcouche maison vient transformer l'interface pour s'adapter aux chérubins. Bon point également : l'accès à la connectique reste facilité malgré la présence de l'étui, les caméras et haut-parleurs ne sont pas obstrués. Là-encore, la banalité du propos ne relève pas tant de l'évidence dans les faits. Le seul bémol, histoire de dire, c'est la petitesse des boutons d'alimentation et de volume, difficiles à actionner sans l'étui.

00C8000006857974-photo-gulli4.jpg
00C8000006857976-photo-gulli5.jpg
00C8000006857958-photo-gulli10.jpg

Utilisation et contenu



L'autre force de la tablette de Gulli, c'est sa simplicité de mise en oeuvre. Au premier allumage, après avoir choisi un réseau Wi-Fi et une option de verrouillage de la tablette (mot de passe, code pin ou schéma), on découvre une interface Android standard, celle des parents. Sur l'écran d'accueil, un raccourci bien en évidence « Zone parentale Gulli » permettra de facilement créer des profils pour son ou ses enfants. Le menu est particulièrement bien agencé, les paramètres sont complets. Gestion jusqu'à 8 profils, modes pré-définis (générique avec Internet, générique sans Internet, profil éducatif ou totalement personnalisable), dosage de l'accès au Web (liste sécurisée de sites, filtrage Kurio Genius, accès total ou interdit), réglages de l'utilisation (mode USB, liens, mot de passe, notifications, etc.), administration du temps d'utilisation (détermination de plages horaires sur la semaine), et sélection des applications accessibles ! C'est à la fois la plus pointue et la plus simple à paramétrer, une belle performance. Notez que Gulli ne préconise aucun âge minimum. Mais dans le store Kurio, les applications sont triées par tranches, de 0 à 12 ans et plus.

01C2000006857996-photo-gulli-interface6.jpg


Une relative générosité qui souffre d'un manque d'organisation (tout est en vrac, dans l'interface Android comme dans celle pour enfants) et qui masque un problème de taille : l'absence du Play Store Google sur la tablette. Le seul moyen d'enrichir le contenu de sa tablette, c'est... d'enrichir Kurio avec des applications quasi toutes payantes sur le Kurio Store. Certes les app gratuites sont généralement financées par de la publicité, ainsi on peut voir ce choix comme une action de Gulli pour préserver nos têtes blondes. Sauf que la gratuité permet tout de même d'essayer librement l'application, avant d'éventuellement acheter, ce qui n'est pas possible là. Un réel point noir ! Notez que la tablette propose des stores alternatifs, SlideMe Market, 1Mobile Market et Amazon App Store. Mais pas de Play Store...

012C000006857986-photo-gulli-interface.jpg
012C000006857994-photo-gulli-interface5.jpg

Conclusion



Gulli est un acteur connu de la « puéri-culture ». Il aurait été de mauvais goût que sa démarche de percer sur le marché des tablettes pour enfants soit un échec cuisant. Et on ne peut pas dire que ce soit le cas, du moins relativement parlant. La « Tablette tactile 7.0 by Gulli » est bien finie, robuste, correctement équipée, suffisamment puissante et dotée d'une interface bien pensée, dont l'étendue des paramétrages garantit la bonne protection de sa progéniture. Par ailleurs, la tablette se montre assez généreusement remplie d'un contenu globalement adapté.

Alors c'est notre coup de coeur ? Pas exactement. D'abord, il ne faut pas oublier que la tablette de Kurio est la plus chère de notre comparatif : 200 € ! A ce prix là, on peut trouver des tablettes récentes autrement plus performantes (donc qui seront obsolètes moins vite), à protéger avec un étui en silicone (il s'en vend). Et surtout, l'absence de Play Store Google rend l'utilisation par les parents très limitée. Et elle condamne à dépenser une petite fortune en appli pour renouveler le contenu de la tablette et ainsi éviter qu'une lassitude prématurée des jeunes utilisateurs la relègue trop vite aux oubliettes.

Tablette tactile 7.0 by Gulli

Les plus
+ Contenu assez riche et pertinent
+ Interface / paramètres compte enfant
+ Design / finition rassurante
+ Equipement correct
Les moins
- Prix conséquent
- Pas de Play Store Google
- Appli Kurio essentiellement payantes
- Applications en vrac
Technique
Interface
Contenu
Evolutivité
2.5


Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Mots-clés : Tablette pour enfants

Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

Pourquoi installer un antivirus ou une suite de sécurité pour Mac ?
Skoda lance la CITIGO-e iV, une toute électrique à moins de 20 000 $
Apple lancera bien trois nouveaux iPhone en septembre prochain
Londres : les utilisateurs du Wi-Fi public du métro seront trackés dès cet été
Rotten Tomatoes va (enfin !) vérifier si vous avez vu un film avant de le noter
Mars 2020 : la NASA propose d'envoyer son nom sur la planète rouge
Cyberpunk 2077 se prépare pour l'E3 2019... mais ne sera pas jouable
Le Honor 20 Pro ne serait pas encore certifié par Google : sa sortie en Europe compromise
Neo Geo Mini : trois éditions collector Samourai Shodown, limitées à 5000 exemplaires
Boostés par la fibre, les opérateurs ont réalisé des investissements record en 2018 (Arcep)
scroll top