Comment bien choisir un appareil reconditionné ?

24 juillet 2018 à 09h00
0
IMG_7214.JPG

Déballés et/ou utilisés, passés par une usine spécialisée dans la remise à neuf des appareils électriques et électroniques, puis réemballés et proposés à la vente moyennant un tarif très avantageux, les produits high-tech reconditionnés sont plébiscités par les consommateurs.

Économiques, ils permettent, à moindres frais, de rester à jour en matière de téléphonie ou d'informatique. Par ailleurs, ils limitent l'impact environnemental des produits high-tech en prolongeant leur durée de vie et en contrant l'effet « obsolescence programmée ».

Séduit ? Attention tout de même aux mirages : pour ne pas tomber dans les pièges de la contrefaçon ou de l'arnaque, suivez nos conseils.

Où acheter ses produits reconditionnés ?

Deux filières se détachent : les e-commerçants spécialisés, multimarques, et les sites des constructeurs.

1. Les plateformes spécialisées dans l'achat/vente de produits reconditionnés

Qu'ils soient généralistes et proposent tout type de matériel, ou spécialisés dans une branche (téléphonie, informatique...), les spécialistes proposent une gamme de produits très large qui englobe aussi bien des modèles un peu anciens, à prix cassés, que des appareils parfois très récents. C'est le cas de rebuy, plateforme allemande d'achat/vente de produits reconditionnés.

L'e-commerçant généraliste vous permet de grouper vos achats, si vous recherchez plusieurs produits différents (c'est souvent le cas avant Noël !).

Étapes du contrôle qualité, identification des reconditionneurs, état du matériel, garanties incluses ou en option : vous avez accès à beaucoup d'informations, pour une transparence totale.

Et vous avez la possibilité de vous baser sur les évaluations des autres clients avant de faire votre choix.

2. Les constructeurs

En effet, ces derniers ont bien compris qu'un marché existait pour le reconditionné ; ils sont donc de plus en plus nombreux à proposer leurs propres produits en seconde main.

Cela reste intéressant si vous êtes avant tout intéressé par une marque, si vous recherchez un modèle particulier ou si, pour vous, effectuer un achat directement à la source, c'est-à-dire auprès du fabricant, est un gage de qualité.

Les constructeurs proposent souvent des conditions de garantie plus intéressantes que les e-commerçants : Apple accorde par exemple 1 an de garantie pour chacun de ses produits reconditionnés.

01F4000008583738-photo-packshot-macbook-pro-octobre-2016.jpg

Quelles garanties l'e-commerçant doit-il fournir ?

Bien sûr, vous allez comparer les prix ; mais n'oubliez pas la garantie pour autant. Un produit reconditionné ne peut plus se prévaloir de la garantie constructeur au même titre qu'un appareil neuf : elle sera forcément différente, en règle générale moins longue et moins étendue.

Hormis certaines marques qui contrôlent de A à Z le circuit de leurs propres produits reconditionnés, ce sont les e-commerçants qui s'engagent à réparer, reprendre ou rembourser votre équipement en cas de problème.

A vous de contrôler que cette clause :
  • Existe bel et bien ! Certains sites sans scrupules ou basés dans des pays où la législation est différente ne proposent tout simplement aucune garantie...
  • Précise effectivement la durée de couverture : la plupart des e-commerçants garantissent les appareils au minimum 6 mois, ce qui est suffisant pour un article de seconde main.
Par ailleurs, les modalités de livraison et de retour doivent être très clairement expliquées sur le site du vendeur, et un lien de contact (encore mieux : un n° de téléphone vers le SAV ou le service clients) doit être facilement repérable.

Pour faire votre shopping en toute sérénité, privilégiez les vendeurs affichant le badge Google « Avis clients vérifiés » (ou « Verified customers reviews ») : ce système d'évaluation des e-commerçants remplace depuis quelques semaines la certification Google « Marchand de confiance » et vous garantit que les clients ayant donné leur avis ont bel et bien utilisé le site.

Sur les grands sites de vente en ligne qui proposent, eux aussi, des produits reconditionnés, vous pouvez vous fier aux certifications (« Reconditionné certifié » sur Amazon.com, certification Fnac, etc.).

Acheter, oui, mais à quel prix ?

Le prix, nerf de la guerre ! En optant pour un produit high-tech reconditionné, vous voulez faire des économies en vous offrant un appareil récent, qui correspond aux normes et aux usages du moment.

Selon leur degré d'utilisation précédente, les réparations qu'ils ont dû subir ou leur génération, certains équipements vont vous paraître quasiment donnés ; trop beau pour être vrai ?

Attention : avant de vous lancer dans l'aventure, étudiez bien le marché et soyez attentif aux tarifs... neufs. Un iPhone de dernière génération, annoncé en état neuf, à - 70 % de son prix d'origine, c'est impossible. Malheureusement, nombre de consommateurs se font encore avoir par des offres aussi alléchantes qu'irréalistes.

La contrefaçon est un marché en constante évolution et les marchands peu scrupuleux ont rapidement remarqué l'essor du reconditionné ; une belle occasion d'écouler une marchandise contrefaite de qualité médiocre... En moyenne, un produit reconditionné est 50 % moins cher que le même produit, neuf, dans le commerce.

Certains équipements, notamment en matière de téléphonie et de tablette où l'offre est importante et en constante augmentation, ont une amplitude de réduction allant de - 20 % pour les modèles les plus récents à - 50 %, voire un peu plus, pour les plus anciens, datant de quelques années.

Un appareil comportant des micro-rayures, des traces d'impacts visibles à 20 ou 30 cm ou des signes d'usure sera toujours moins cher que le même modèle à l'état neuf, mais, là aussi, dans la limite de - 20 % environ.

01F4000008718828-photo-cran-cass-smartphone.jpg

L'achat en ligne : connaître ses droits

Se documenter sur le vendeur, c'est bien ; connaître ses droits en tant qu'acheteur en ligne, c'est mieux ! Pour cela, rien de tel qu'un petit rappel de la législation en vigueur, qui encadre la vente sur internet.

Suite à un achat en ligne, vous avez jusqu'à 14 jours à compter de la date de réception de l'objet pour renoncer à votre décision. C'est le délai de rétractation. Pour en bénéficier, vous devez remplir un formulaire que l'e-commerçant a l'obligation de faire figurer sur son site afin de l'avertir de votre décision.

Vous devrez ensuite renvoyer rapidement, à vos frais sauf mention contraire du vendeur, le produit dans l'état le plus proche possible de celui dans lequel vous l'avez reçu. Vous percevrez le remboursement de votre achat dans les 14 jours suivant la réception de votre retour par l'e-commerçant.

Nombre de vendeurs en ligne proposent le retour gratuit, dans le cadre du délai de rétractation ; en d'autres termes, l'e-commerçant vous remboursera les frais de renvoi de votre produit. Vérifiez bien avant l'achat que le site propose cette option !

Enfin, pour des raisons légales, le vendeur est tenu de vous délivrer une facture avec votre produit lors de la livraison. Cette dernière doit être effective dans les 30 jours suivant la commande, hors difficultés d'approvisionnement ou rupture de stock ; dans ce cas, l'e-commerçant est tenu de vous en informer au plus tôt et de vous proposer une solution : remboursement, avoir sur une prochaine commande, remplacement par un produit similaire au même prix...

01F4000008289878-photo-dossier-colis-hero.jpg

Se faire plaisir !

Vous avez trouvé un vendeur de confiance et des prix attractifs ; c'est le moment de craquer ! Les produits reconditionnés, avec leurs tarifs et leur rapport qualité-prix imbattables, font de formidables cadeaux. Votre ado rêve d'un smartphone performant ? Une tablette pas trop chère pour le petit dernier ? Un PC portable petit et léger pour les grands-parents globetrotteurs ? Vous pouvez vous faire plaisir...

Modifié le 24/07/2018 à 10h24
3 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Un chercheur lance une pétition pour rendre gratuits les articles liés au réchauffement climatique
Linky : une étude de l'ANFR ne relève aucune exposition anormale aux ondes radioélectriques
Des équipes d'Amazon chargées de scruter les images des caméras de surveillance de la marque
Pour Michel Mayor, prix Nobel de physique 2019, l'humanité ne migrera pas sur d'autres planètes
Blizzard demande leur carte d'identité aux pro-manifestants de Hong Kong pour supprimer leur compte
LDLC.com à nouveau élu Service Client de l'Année 2020
Xavier Niel défend le projet Libra... dans lequel il a investi
L'énergie renouvelable est la principale source d'électricité au Royaume-Uni
Dyson laisse tomber son projet de voiture électrique
Le Conseil constitutionnel confirme que l'huile de palme n'est pas un biocarburant

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top