Test Melomind : un casque pour vous aider à vaincre votre stress

Test Melomind © © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

Avec le casque Melomind, la société française myBrain Technologies souhaite proposer au plus grand nombre une expérience auditive propice à la relaxation.

Melomind
  • Une expérience maitrisée de bout en bout
  • Des résultats probants dès les premières minutes
  • Qualité de fabrication
  • Autonomie
  • Prix trop élevé
  • Qualité audio médiocre en écoute musicale
  • Un casque un peu trop rigide

Le constructeur a réalisé ce produit en partenariat avec l’Institut du Cerveau de Paris (ICM), des départements de neuroscience du CNRS, de l’INSERM et de l’INRIA pour obtenir les résultats les plus probants.

Nous avons passé plusieurs jours en compagnie du Melomind et maintenant que nous sommes parfaitement détendus, il est temps de voir si cet appareil tient toutes ses promesses.

Design : un casque séduisant mais un peu rigide

Commençons donc notre tour du propriétaire en évoquant le design de ce Melomind.

Le casque, intégralement blanc, ne dépareille pas par rapport aux autres casques Bluetooth disponibles dans le commerce. Seules ses tiges, avec un élément en imitation bois très à propos, qui permettent d'ajuster les oreillettes détonnent et apportent un peu de cachet à l'ensemble.

Test Melomind © © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

L'appareil est plutôt bien produit et semble robuste, même si en le réglant nous avons entendu quelques craquements par forcément très rassurants. Le produit n'a fort heureusement pas bougé d'un pouce lors de l'utilisation.

Nous trouvons tout de même que le casque est un peu serré, même lorsque les oreillettes sont abaissées au maximum et il faut quelques instants pour s'habituer à cette sensation.

Test Melomind © © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

Par contre le Melomind ne produit aucune douleur, même après plusieurs dizaines de minutes sur la tête. De toute manière le casque n'est pas fait pour être porté toute une journée durant mais plutôt sur des sessions courtes.

C'est sur l'oreillette droite que l'on retrouve les deux boutons de volume, le bouton d'allumage et d'extinction ainsi que le port jack et enfin le port micro USB pour la recharge de l'appareil.

Test Melomind © © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

Passons désormais aux électrodes, qui viennent s'installer sur le haut du crâne pour analyser en temps réel l'activité cérébrale.

L'accessoire n'est pas installé par défaut, il faudra pour cela retirer un cache à l'arrière et le connecter avant de placer le casque sur ses oreilles.

Test Melomind © © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

Attention à bien placer les capteurs lors de votre première utilisation afin d'éviter toute douleur. Nous n'avions pas pris la peine de prendre quelques instants lors de notre premier essai pour l'installer correctement, et c'est une grossière erreur.

Test Melomind © © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

L'installation est un coup à prendre mais une fois le premier essayage réalisé, le casque se place en un rien de temps sur la tête. Evidemment, cela va sans dire que le Melomind équipé de ses capteurs ne s'utilise qu'à la maison sous peine d'attirer les regards interrogatifs des passants dans la rue.

Des électrodes sont également présentes dans les coussinets des deux oreillettes.

Test Melomind © © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

Melomind est également livré avec un étui de rangement rigide et un câble de chargement USB 2.0 et un câble jack pour le connecter à votre smartphone.

Test Melomind © © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

Une phase de prise en main remarquable d'ergonomie

Avant de débuter notre première séance de relaxation, il est indispensable de connecter le Melomind à l'application mobile éponyme.

La procédure nécessite la création d'un compte utilisateur et de renseigner quelques informations personnelles comme son âge pour personnaliser l'expérience.

Cette phase d'appairage permet également d'ajuster les électrodes sur le haut du crâne. Une fois correctement placés il ne faudra que quelques secondes pour que le casque soit parfaitement calibré.

Test Melomind © © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

Passée cette première étape, nous entrons ensuite dans la première phase du programme baptisée "Découverte".

Test Melomind © © Mathieu Grumiaux pour Clubic
Test Melomind © © Mathieu Grumiaux pour Clubic

Une voix très agréable nous accompagne à chaque étape du tutoriel qui permet de comprendre le fonctionnement de chaque séance, grâce notamment à une première séance rapide de relaxation.

Un questionnaire d'une vingtaine de questions permet ensuite de renseigner le logiciel sur son bien-être afin d'affiner les résultats des sessions suivantes.

Test Melomind © © Mathieu Grumiaux pour Clubic
Test Melomind © © Mathieu Grumiaux pour Clubic

L'interface du logiciel est d'une grande simplicité. Melomind est composée de panneaux d'information colorés mais très épurés qui permettent de démarrer une séance en quelques secondes seulement.

Des séances de quelques minutes pour gérer son stress

L'expérience Melomind commence réellement à partir de la deuxième phase dite d'observation.

Avant de lancer une séance, l'application Melomind souhaite savoir notre état de stress actuel, toujours pour en adapter son déroulé. Il est également possible de choisir son ambiance sonore. Plage, champ, forêt, de nombreux environnements sont proposés mais il est aussi possible d'opter pour une sélection aléatoire.

Test Melomind © © Mathieu Grumiaux pour Clubic
Test Melomind © © Mathieu Grumiaux pour Clubic

Lors d'une séance, dont la durée est comprise entre 6 et 15 minutes, il est demandé de rester parfaitement immobile et de fermer les yeux. Le smartphone ne sert plus à rien, toutes les indications sont données à la voix dans le casque.

On salue au passage la qualité de cette zone d'accueil, qui met parfaitement en conditions avec une musique très à propos.

Il est temps désormais de nous recentrer sur nous-même et de lancer notre séance.

Test Melomind © © Mathieu Grumiaux pour Clubic
Test Melomind © © Mathieu Grumiaux pour Clubic

Contrairement à bon nombre de produits similaires, l'environnement sonore n'est pas une simple boucle mais semble généré de manière aléatoire. Impossible de repérer le chant du rossignol ou le bruit particulier d'une vague, le tout est diffusé de manière fluide et renforce vraiment l'immersion promise par le produit.

En fond un bruit plus ou moins profond se déclenchera au fil de la séance. Il correspond à votre activité neuronale et c'est lui qui vous servira de guide durant vos différents moments de relaxation, une technique baptisée le neurofeedback.

L'objectif affiché par Melomind est de vous aider à appréhender votre stress et à le contrôler grâce à ce son particulier.

Si au cours de la séance il vient à être plus fort et à envahir l'espace c'est que votre stress augmente. S'il diminue ou disparait totalement, vous êtes alors en train de dominer vos émotions.

Test Melomind © © Mathieu Grumiaux pour Clubic
Test Melomind © © Mathieu Grumiaux pour Clubic

Pour notre part Melomind a fonctionné dès la première séance, avec une vraie impression de plénitude en quelques minutes. Nous avions déjà essayé des produits du même acabit, pour améliorer le sommeil par exemple, mais sans être jamais pleinement convaincus par leur pertinence ou leur efficacité.

C'est tout le contraire du Melomind qui tient toutes ses promesses sur de courtes sessions. Sur le long terme nous n'avons pas assez de recul mais les effets sont tout de même visibles.

Rien ne sert dès la première séance de vouloir à tout prix diminuer ce bruit. L'expérience Melomind est une course de fond, pas un sprint et l'application tend à le rappeler régulièrement.

Le programme concocté par Melomind est très progressif, avec près d'une cinquantaine de séances à répartir sur plusieurs semaines. Le fabricant conseille d'ailleurs environ deux séances hebdomadaires pour travailler sur soi efficacement sur le long terme.

Application : intuitive et bienveillante

A chaque fin de séance Melomind nous donne accès à une fiche récapitulative qui nous donne en premier lieu le temps complet de relaxation profonde. Bien évidemment plus le temps est long, mieux c'est.

L'application permet également de consulter l'évolution de ses ondes alpha, qui représentent l'état de calme ou d'agitation durant la période passée avec le casque.

Elles sont divisées en trois zones : basses qui signifient un état de stress élevé, moyennes pour une détente normale et hautes pour une relaxation profonde.

Test Melomind © © Mathieu Grumiaux pour Clubic
Test Melomind © © Mathieu Grumiaux pour Clubic

Enfin un résumé vient donner plus de précisions sur le déroulé de la séance, comme la scène sonore la plus efficace pour accéder à une certaine plénitude.

Encore une fois saluons la vraie pédagogie dont fait preuve Melomind dans son logiciel. Loin de nous assommer avec des chiffres froids qui ne veulent rien dire pour le grand public, l'application explique très simplement les différents résultats et donne de nombreux conseils pour améliorer sa gestion du stress au fil des séances.

Le menu latéral, disponible via un bouton positionné en haut à droite du logiciel permet d'accéder quant à lui au tableau de bord, qui fait la moyenne des différentes utilisations, donne le temps complet passé avec le casque ou encore des informations sur la régularité de son utilisation.

Test Melomind © © Mathieu Grumiaux pour Clubic
Test Melomind © © Mathieu Grumiaux pour Clubic

On retrouve également une partie "Conseils et astuces" pour en apprendre plus sur le fonctionnement de notre cerveau.

Test Melomind © © Mathieu Grumiaux pour Clubic
Test Melomind © © Mathieu Grumiaux pour Clubic

Une option permet également de prêter son casque à un proche pour lui faire essayer le dispositif sans fausser ses résultats, une idée tout aussi maligne que commerciale pour convaincre d'autres personnes de la qualité du casque.

Test Melomind © © Mathieu Grumiaux pour Clubic
Test Melomind © © Mathieu Grumiaux pour Clubic

Une qualité audio décevante

Lors de l'utilisation Melomind délivre un son très enveloppant qui permet de se plonger dans cette bulle de relaxation créée par l'application. L'isolation passive, sans être exceptionnelle, est correcte mais l'on vous conseillera vivement de vous situer dans une pièce calme afin de ne pas être perturbé lors de vos séances.

Melomind peut également vous servir de casque d'appoint lorsque vous vous sortez à l'extérieur. Malheureusement les audiophiles passeront leur chemin très rapidement puisque le son délivré par le casque en Bluetooth est tout simplement médiocre.

Le son produit semble aplati, dégradé et fade. Les basses sont inexistantes et la stéréo est tout juste convaincante.

Test Melomind © © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

En passant par le câble jack fourni avec le casque, les choses s'améliorent très légèrement mais le rendu audio reste d'une grande platitude.

On aurait pu espérer que vu le prix de l'appareil, facturé 399€, Melomind soit réellement polyvalent pour être utilisé tout au long de la journée. Malheureusement votre paire d'écouteurs true wireless ou votre casque audio actuel fera largement mieux pour écouter de la musique.

Autonomie longue durée

Le Melomind embarque une batterie de 950 mAh ce qui offre au casque une autonomie estimée par myBrain Technologies de 14H.

Dans les faits, et malgré plusieurs longues sessions d'utilisation, nous ne sommes jamais parvenus à faire bouger d'un millimètre l'indicateur de batterie.

Test Melomind © © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

Sur le long terme nous sommes parvenus à environ 13H d'autonomie avant de devoir le recharger intégralement, ce qui reste peu ou prou conforme aux indications de la marque.

La recharge via le port micro-USB prend quant à elle un peu plus de deux heures pour être complétée.

Melomind : l'avis de Clubic

Le casque Melomind pourrait être vu de loin comme un énième gadget connecté pour les geeks soucieux de leur santé et il ne faut que quelques minutes pour comprendre que le casque de myBrain Technologies est une solution nettement plus convaincante.

Nous sommes pleinement conquis par la qualité de l'expérience et les résultats sont de notre côté bien présents. Evidemment ce n'est qu'un avis tout ce qu'il y a de plus personnel mais Melomind a clairement fait diminuer notre stress, notamment dans de grandes périodes d'activité; le contrat est donc rempli.

Ce niveau de technologies a bien entendu un prix, 399€ dans le cas présent, et Melomind n'est clairement pas à la portée de toutes les bourses.

Si encore la partie audio, pour une utilisation quotidienne en déplacement avait été au rendez-vous, nous n'aurions pas tiqué sur le montant mais pour une seule utilisation de quelques minutes par semaine, Melomind reste encore trop cher pour toucher le grand public à qui il s'adresse désormais.

Melomind

8

Melomind est un casque très abouti pour réduire son stress ponctuellement et sur le long terme. Dommage que le produit ne se réserve qu'aux utilisateurs les plus aisés en étant si cher et si peu polyvalent.

Les plus

  • Une expérience maitrisée de bout en bout
  • Des résultats probants dès les premières minutes
  • Qualité de fabrication
  • Autonomie

Les moins

  • Prix trop élevé
  • Qualité audio médiocre en écoute musicale
  • Un casque un peu trop rigide

Design 7

Fonctionnalités 9

Qualité audio 6

Logiciel 9

Autonomie 9

Modifié le 25/05/2021 à 11h05
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
7
6
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Aux États-Unis, une reconnaissance faciale défaillante empêche les demandeurs d'emploi de toucher leur chômage
E4, le robot de sécurité chien de garde en action ! (Vidéo Clubic)
VivaTech : Emmanuel Macron et Cédric O saluent le retour des grands salons (Vidéo Clubic)
Pour Amazon, le robot est l'avenir de la sécurité des travailleurs
La reconnaissance faciale envisagée pour sauver les koalas de l'extinction
Les compagnies aériennes prévoient d'investir massivement dans les taxis volants
Le robot chinois Zhurong nous fait parvenir des photos depuis la planète Mars
Sur les traces du Concorde : United Airlines achète 15 avions supersoniques auprès de Boom Supersonic
Désinformation en ligne : le MIT met au point une IA capable de détecter les réseaux de fake news
Airbus dévoile son idée d'éclairage à bord des avions pour faciliter le débarquement des passagers
Haut de page