CES 2016 : LSee analyse le sang pour optimiser la perte de poids

09 janvier 2016 à 10h09
0
LSee est un accessoire qui utilise une goutte de sang pour évoluer l'efficacité d'une activité sportive sur la perte de poids, et conseiller à l'utilisateur la meilleure pratique pour arriver à ses fins.

Sous ses airs d'appareil destiné aux diabétiques, LSee cache en réalité un accessoire visant à aider à maigrir. Ce petit boitier connecté au smartphone se propose d'analyser les biomarqueurs spécifiques à la perte de poids, pour déterminer si l'activité physique pratiquée par l'utilisateur est idéale pour faire fondre la graisse.

« On vient après l'effort » résume Ludovic Jolly, responsable marketing de la startup basée à Ajacio. Développé avec l'INSERM, l'accessoire utilise une goutte de sang pour précéder aux analyses en direct. C'est par le biais d'une application iOS ou Android que le dispositif délivre ses résultats, et apprend des différentes mesures au fil du temps.

LSee sera commercialisé à la rentrée prochaine, à un tarif compris entre 100 et 150 euros. Concrètement, il vise aussi bien les sportifs de haut niveau - notamment ceux qui ont besoin de « sécher » rapidement - que les personnes qui cherchent la meilleure pratique sportive possible pour maigrir efficacement. Les premiers tests effectués sont prometteurs, notamment dans des clubs de fitness où les sportifs servent de cobaye à l'accessoire. « Nous adaptons des technologies médicales au domaine du bien être et cela constitue une véritable innovation technologique qui nous a demandé plus de 3 années de R&D financées notamment par BPI France. Ce sera cependant la première fois que le grand public pourra y accéder, à un prix abordable » résume Ludovic Jolly.

000000FA08304292-photo-lsee-1.jpg
000000FA08304294-photo-lsee-2.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

NVIDIA en discussion avancée pour le rachat d'ARM pour au moins 32 milliards
Renault annonce une perte record de près de 7,3 milliards d'euros
Elon Musk veut fournir des logiciels, des batteries et des moteurs à d'autres constructeurs
Pour Windows Defender, CCleaner est une app indésirable
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
Rocambole : l'application est enfin de retour sur le Google Play Store !
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Windows : le bug de recherche dans l'Explorateur bientôt réglé... Huit mois après
Freebox Pop : la fibre, l'expérience TV et le répéteur Wi-Fi à l'honneur de la campagne d'affichage de la box
L'évasion Carlos Ghosn financée en Bitcoins
scroll top