Be My Eyes : quand les voyants aident les malvoyants via leur smartphone

22 janvier 2015 à 14h17
0
Mettre sa vue au service des malvoyants par l'intermédiaire de son smartphone : c'est la proposition de l'application Be My Eyes, qui fait beaucoup parler d'elle ces derniers jours.

Si les smartphones deviennent de plus en plus accessibles aux personnes malvoyantes, du fait du développement de fonctions d'accessibilité et d'usages sonores, les limites sont toujours présentes. Parfois, la machine ne peut pas remplacer une intervention humaine : c'est là que Be My Eyes entre en jeu, en mettant en relation des volontaires bénévoles et des personnes malvoyantes ou non-voyantes, qui peuvent avoir besoin d'un peu d'aide.

Pour l'heure uniquement disponible sur les terminaux iOS, l'application, conçue par le Danois Hans Jørgen Wiberg, met les deux catégories de personnes en relation au nom de l'entraide. Certains critères, comme la langue ou le pays, sont renseignés pour plus de précision.

03E8000007867603-photo-be-my-eyes.jpg

Lorsqu'une personne malvoyante a besoin d'aide dans une situation précise - trouver son chemin dans une gare, avoir un renseignement sur la composition d'un aliment, etc. - elle peut solliciter l'intervention d'un bénévole par le biais de l'application. Une personne disponible peut alors utiliser la caméra et le micro du smartphone pour lui venir en aide.

L'application et le service sont gratuits. La communauté recense actuellement plus de 80 000 bénévoles et 6 000 malvoyants. L'application a déjà permis près de 14 000 interactions entre voyants et malvoyants depuis sa mise en ligne début janvier.

Une version pour Android est en cours de développement : il est possible de s'inscrire pour être prévenu de sa mise en ligne.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Cyberpunk 2077 : malgré les promesses de CD Projekt, le studio passe en mode crunch
L'énergie nucléaire continue de perdre du terrain face au solaire et à l'éolien
Orange : un forfait 5G avec data illimitée pour 80 euros par mois pourrait être bientôt lancé
Un ancien cadre dévoile la stratégie de Facebook pour être aussi addictif que le tabac
Fortement attendue, l'application britannique de traçage de la COVID massivement téléchargée
Environnement : Renault vous invite à couper votre moteur devant les écoles
Enchères 5G : Orange montre ses muscles, Free Mobile en retrait, le bilan de ce jour 1
PlayStation 5 : le gameplay de Demon's Souls montré par Sony ne tournait pas en 4K
USA : 90% des voitures devront être électriques d'ici 2050 pour atteindre les objectifs climatiques
scroll top