Un drone ambulance avec défibrillateur intégré dévoilé aux Pays-Bas

03 novembre 2014 à 13h05
0
Alors qu'en France, les défibrillateurs sont désormais monnaie courante dans les lieux publics, un étudiant belge présentait la semaine dernière un « drone ambulance » qui en est équipé à l'université de Delft, aux Pays-Bas.

Alec Momont est un élève ingénieur belge de 23 ans qui a mis au point un drone volant capable de transporter un défibrillateur sur les lieux d'un accident en un temps record. Présenté la semaine dernière à l'université de Delft, aux Pays-Bas, ce « drone ambulance » serait capable de transporter un défibrillateur en 1 minute dans une zone de 12 kilomètres carrés, « faisant passer les chances de survie de 8 à 80% ».

« Environ 800 000 personnes subissent un arrêt cardiaque chaque année dans l'Union européenne, et seulement 8% d'entre elles survivent. La principale raison est le temps relativement long nécessaire aux services de secours pour se rendre sur place, soit environ 10 minutes alors que la mort dans ce genre de situation se produit après 4 à 6 minutes » explique l'étudiant dans un communiqué.

0320000007726415-photo-drone-ambulance.jpg

Conçu en fibre de carbone, le drone embarque un GPS qui lui permet de se rendre rapidement aux coordonnées de l'appel, une caméra et un micro pour que les premiers secours soient réalisés avec le soutien de professionnels, en attendant une véritable ambulance.

Pour l'heure, ce drone très spécial n'en est encore qu'au stade de prototype, mais il intéresse déjà fortement les services de secours néerlandais. Pour Alec Momont, ce n'est qu'un début : l'étudiant souhaite pousser le concept plus loin, notamment en ajoutant du contenu au drone, comme un masque à oxygène ou une dose d'insuline. On imagine facilement les défis de taille, ou plutôt de poids liés à un tel projet.

En France, les défibrillateurs automatisés externes (DEA) en libre accès dans les lieux publics se sont multipliés ces dernières années. Un décret de 2007 indique que « Toute personne, même non médecin, est habilitée à utiliser un défibrillateur automatisé externe ». Une fois le défibrillateur activé, il donne toutes les directives pour agir auprès d'une victime d'arrêt cardiaque. Il est possible de prendre connaissance des lieux abritant un DEA sur le site de l'association Humanis.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Journée de la communauté Clubic.com : c'était samedi, c'était comment ?
Le géant de la réservation hôtelière Booking quitte lui aussi le navire Libra
Fortnite avalé par un trou noir... en pause avant un nouveau chapitre ?
M6 victime d'une cyberattaque affectant l'ensemble des employés du groupe
L'énergie renouvelable est la principale source d'électricité au Royaume-Uni
Le Vatican va lancer un chapelet connecté !
Blocage du porno au Royaume-Uni : c'est la débandade
Blizzard allège la peine infligée au joueur ayant soutenu les manifestations de Hong Kong
Le fichier des véhicules assurés entre en vigueur, et les forces de l'ordre comptent bien l'utiliser
Un important site de contenus pédophiles tombe : 300 arrestations dans 38 pays

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top