E-Commerce 2011 : prix de l'innovation pour les algorithmes inductifs de Netwave

0
012C000004585098-photo-netwave-websales-booster.jpg
En direct du salon E-commerce 2011 - Netwave a reçu hier soir le prix de l'innovation dans le cas des E-commerce Awards, pour sa solution d'optimisation des ventes Netwave Websales Booster. A la base, beaucoup de recherche, de la technique, et des algorithmes dits inductifs censés prédire le comportement de l'internaute en temps réel.

Les spécialistes du marketing connaissent déjà bien l'analyse comportementale. Mais prenant en compte ses limites et la difficulté de créer une analyse déductive complète en temps réel, Jean-Pierre Malle a décidé d'appliquer ses recherches en psychologie et en sociologie cognitives pour développer des algorithmes inductifs.

En clair, il va tenter de tirer une leçon des actions de l'internaute et de son environnement. Mais comme la déduction est difficilement immédiate, il va partir du particulier - des exemples de sa façon de raisonner - pour en tirer une généralité - le comportement probable de l'internaute, ou au moins une orientation.

« Plus un site est riche, et plus il va être possible de faire fonctionner les algorithmes inductifs. Prenez l'exemple de la navigation : l'internaute va-t-il passer par le moteur de recherche d'un site marchand, ou va-t-il au contraire utiliser le déroulé des catégories pour naviguer dans l'arborescence du catalogue ? De cette façon de fonctionner, on peut orienter le message, et l'adapter en temps réel utilement. »

La technologie est repérée et rachetée par Netwave en 2010 - et Jean-Pierre Malle intégré à l'entreprise. Pour le Président de Netwave, Jean-Luc Bernard, l'opportunité est intéressante et validée par le Prix de l'innovation aux E-Commerce Awards, hier soir sur le salon. Avec des taux de transformation de 2 à 4% sur les sites e-marchands contre près de 50% en magasin, selon lui, il y a un chantier important. Et cette bataille de la transformation pourrait être gagnée par la technologie : « Je pense qu'il y a un retour de la technologie dans la prise en compte de la réaction en temps réel. On n'a pas le choix au niveau du marketing, il doit devenir de plus en plus scientifique. Il reste des formes d'intelligence pour réagir en temps réel à inventer. C'est cette notion de temps réel qui est fondamentale, parce qu'une fois qu'un acheteur potentiel a quitté un site sans qu'il y ait transformation, il y a des chances qu'il soit allé à la concurrence. Et là, c'est trop tard, on peut faire toutes les études qu'on veut pour comprendre, à un moment donné, le but est de vendre. »

La solution est actuellement en cours de test bêta, notamment auprès du marchand d'équipements technologiques Cobrason, et devrait être disponible dans les prochaines semaines. But affiché de Jean-Luc Bernard : 30 clients avant la fin de l'année prochaine. « Tout le monde nous dit qu'on est modeste, et qu'on aura une centaine de clients à la fin 2012. Mais restons modestes, car si un site comme Google ou Facebook s'intéresse aux algorithmes inductifs, avec leur puissance de feu, ça peut faire mal. D'où l'intérêt pour nous d'aller le plus vite possible sur le marché. Pour l'instant, nous prenons de l'avance, en mettant un vendeur derrière chaque internaute. »
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page