Qosmio F750 : le portable gamer 3D sans lunettes selon Toshiba

0
012C000004549606-photo-toshiba-qosmio-f750-3d.jpg
En direct de Berlin - Toshiba a dévoilé à l'occasion du salon IFA 2011 son Qosmio F750, un ordinateur portable dédié au jeu vidéo, capable d'afficher de la 3D sans lunettes. Il l'a doté d'une fonctionnalité d'eye-tracking, pour adapter l'image en fonction du mouvement de la tête, et permet d'afficher de la 3D sur un fond 2D.

Quand il s'agit d'ordinateurs 3D, Toshiba a compris qu'on ne voulait pas forcément faire du tableur, du traitement de texte, ou surfer sur le web en 3D. D'abord parce que ça fait mal aux yeux, et ensuite parce que l'intérêt est assez limité. Les autres fabricants en sont aussi conscients, et permettent généralement de désactiver l'affichage 3D d'un bouton. Toshiba va plus loin avec son ordinateur pour le jeu Qosmio F750, en permettant d'afficher simultanément de la 2D et de la 3D.

Explication : votre bureau, barre des tâches, etc, reste systématiquement en 2D, comme si vous étiez devant votre ordinateur personnel sans fonction 3D. Lancez une vidéo, et elle pourra être affichée en 3D relief. En plein écran, la différence n'est pas notable par rapport à un ordinateur 3D classique, mais lorsque la taille de la vidéo est légèrement réduite, on découvre le principe : la vidéo tourne en 3D sur un bureau qui reste plat. Plutôt agréable, surtout si on ajoute à cela que le Qosmio F750 ne nécessite pas de lunettes pour afficher la 3D.

Il reprend la technologie d'affichage sans lunettes de la télévision ZL2, en l'améliorant, puisqu'il y ajoute une fonctionnalité d'eye tracking. La caméra frontale et un petit logiciel suivent vos yeux à la trace, et permettent d'optimiser l'affichage en fonction de l'emplacement de la tête. On peut se demander si cette fonctionnalité est réellement intéressante, puisque de toute façon, un bon angle de vision ferait la même chose, et que Toshiba estime toujours la distance optimale de la tête par rapport à l'écran à 60 cm, ce qui limite les déplacements. Peut-être est-ce une façon de faire accepter l'eye-tracking, particulièrement intéressant pour les spécialistes du marketing, qui seraient sans doute ravis de savoir comment une publicité est lue par chaque personne.

Paranoïa ou bon sens, toujours est-il qu'à l'instant présent, c'est bien le Qosmio F750 qui nous intéresse. Doté d'une dalle 15,6 pouces, il est motorisé par un processeur Intel Core i7 entre 2 et 2,9 GHz, soutenu par 6 Go de mémoire vive DDR3, 640 Go de disque dur, une Nvidia Geforce GT540M et dispose de toute la connectivité classique. Le Qosmio F750 est en cours de déploiement en Europe, et devrait être disponible à partir de 1650 euros.

00C8000004549608-photo-toshiba-qosmio-f750-3d.jpg
00C8000004549610-photo-toshiba-qosmio-f750-3d.jpg
00C8000004549612-photo-toshiba-qosmio-f750-3d.jpg

00C8000004549614-photo-toshiba-qosmio-f750-3d.jpg
00C8000004549616-photo-toshiba-qosmio-f750-3d.jpg
00C8000004549618-photo-toshiba-qosmio-f750-3d.jpg
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page