CES 2015 : Archos fait évoluer son Smart Home pour la domotique

Par
Le 05 janvier 2015
 0
Présenté lors du précédent CES, le Smart Home du constructeur français Archos évolue pour intégrer le service IFTTT et se rend compatible avec les caméras IP Foscam, l'un des leaders de ce marché.

En marge des annonces concernant ses nouveaux smartphones et tablettes, Archos communique sur son produit Smart Home, qui se compose d'une tablette et de différents capteurs dédiés à la domotique.

Fonctionnant sur la fréquence des 433 MHz (celle utilisée par de nombreux constructeurs tels que Somfy, Otio ou Conrad, notamment), le Smart Home permet de contrôler depuis sa tablette volants roulants, portes de garage, prises électriques commandées ou tout autre appareil fonctionnant sans fil sur cette fréquence.

0190000007837889-photo-archos-smart-home.jpg

L'application d'Archos dispose d'un module d'apprentissage qui lui permet d'intégrer les fonctionnalités des dispositifs contrôlés. Exemple : si une caméra IP est dotée d'une vision nocturne, le logiciel du Smart Home pourra en tirer profit.

Mieux, ce produit est désormais compatible avec le service IFTTT (IF Then, Then That) qui permet l'automatisation de tâches via le Web et certains vecteurs comme Twitter, Facebook ou Gmail.

Activez la localisation sur Facebook, et votre système Smart Home saura que vous arrivez à la maison, allumera le chauffage et la télé.

Archos commercialise sa Smart Home Tablet à 99 euros, et les accessoires sont vendus séparément. La marque poursuit ses efforts dans le domaine de la domotique et entame même une expérimentation dans le cadre du projet TBH Alliance (pour Tableau de Bord de l'Habitat). L'objectif : contrôler la consommation d'électricité en temps réel grâce à son Smart Home et fournir des analyses et des conseils dans le but de mettre en évidence le potentiel d'économies d'énergie.

0190000007837891-photo-archos-smart-home.jpg

3 200 foyers français seront équipés pour l'occasion d'une tablette, de capteurs de température, d'hygrométrie et d'un lecteur optique de compteur. Une initiative qui entre dans le cadre du Programme Réseaux Électriques Intelligents des Investissements d'Avenir de l'État, qui ont été confiés à l'Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Énergie.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités CES 2018

scroll top