🔴 LE BLACK FRIDAY EN DIRECT !

AMD Fusion : partout au CES !

01 juin 2018 à 15h36
0
Parmi les tendances de ce CES 2011, il était difficile de faire l'impasse sur les solutions équipées de la nouvelle puce Fusion d'AMD. Chaque grand nom ou presque de l'informatique présentait en effet des systèmes basés sur la nouvelle puce d'AMD.

Force est en effet de reconnaître que nombre de fabricants exposaient des ordinateurs portables, netbooks, tablettes ou même des PC tout-en-un animés par la toute nouvelle puce Fusion d'AMD. Rappelons que Fusion est le premier APU d'AMD et regroupe sur une même puce solution graphique et coeurs d'exécution x86. Avec un positionnement entrée de gamme (à l'inverse du Sandy Bridge d'Intel), Fusion et plus globalement la plate-forme Brazos d'AMD représente une véritable concurrence pour Intel dont l'Atom n'intègre pas de coeur graphique.

012C000003910970-photo-amd-ces-2011-fusion-1.jpg


AMD exposait d'ailleurs dans ses salons tous les ordinateurs portables embarquant la nouvelle puce Fusion. Comme vous pouvez le voir... ils sont nombreux avec des modèles signés Acer, HP ou encore Lenovo.

015E000003910972-photo-amd-ces-2011-fusion-2.jpg


Les ordinateurs portables ou netbooks ne sont pas les seuls à accueillir la plate-forme Brazos d'AMD puisque l'on pouvait voir chez MSI un ordinateur tout-en-un avec écran tactile, le WindTop AE2050 avec processeur AMD E350 à 1,6 GHz et Radeon HD 6310.

0145000003911020-photo-msi-windtop-ae2050.jpg
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Sapphire lance des cartes mères Intel (!)
IE 8 et 9 renforcent leur filtre anti-phishing
L'iPhone devient télécommande infrarouge
Les tablettes soumises à la taxe Copie privée
Vague de nouveautés Cooler Master : boîtier, refroidissement, etc.
Ice Cream Sandwich, la prochaine version d'Android, défie l'alphabet
Bakchich tire son dernier coup
Firefox 4 : Mozilla espère une sortie fin février
L'Hadopi a envoyé 70 000 e-mails et passe une vitesse
NetApp rachète un spécialiste de la virtualisation
Haut de page