L'US Army fait la démonstration d'Hololens 2 sur le terrain : quand le FPS revient réalité

Grégoire Huvelin
Publié le 09 avril 2019 à 11h53
Microsoft Hololens 2 US Army
Crédit photo : CNBC

L'US Army a pu expérimenter une version modifiée des Microsoft Hololens 2 lors d'une séance d'entraînement. Présent sur place, un journaliste de CNBC détaille les avantages d'un tel dispositif.

A croire que les soldats du futur sont déjà parmi nous. Car au regard de leur look marqué par le port d'un Hololens 2 sur leur tête, ces militaires de l'armée américaine semblent tout droit sortis d'un jeu vidéo nous plongeant dans les années 2100. Et pourtant, ceci est bel et bien la réalité, comme a pu le constater un journaliste de CNBC venu assister à une séance d'entraînement de l'US Army.

Des milliers de soldats équipés en 2022

Une séance d'entraînement un poil particulière, donc, puisque les soldats se sont affublés d'un dispositif IVAS, pour Integrated Visual Augmentation System, un dérivé du casque de réalité mixte Microsoft Hololens développé dans le cadre d'un contrat de 479 millions de dollars signé avec la firme de Redmond. Avec, comme objectif final, un produit encore plus miniaturisé susceptible d'équiper des milliers de soldats d'ici 2022 ou 2023, et encore plus en 2028, à en croire des officiels américains.

Microsoft Hololens 2 US Army
Crédit photo : CNBC

Plus concrètement, IVAS a pour objectif d'apporter une assistance au combat et d'améliorer l'entraînement des utilisateurs. Son système offre ainsi tout un panel d'informations affichées en réalité mixte : une map sur laquelle le soldat aperçoit la position de son escouade, une boussole et même le réticule de son arme. Des capteurs thermiques permettent quant à eux de repérer de potentielles cibles dans le noir.

Fréquence cardiaque et balayage du regard

Outre ces éléments visuels supplémentaires, le casque fournit aussi une série de données propres à l'utilisateur, comme sa fréquence cardiaque ou le balayage de son regard. Un moyen pour les instructeurs de corriger les réflexes d'un soldat selon les situations d'entraînement, comme l'inspection d'une pièce ou d'une zone précise.

A terme, l'ultime objectif consistera à réduire drastiquement la taille du casque de sorte à ce qu'il épouse le format d'une paire de lunettes classique.
Grégoire Huvelin
Par Grégoire Huvelin

Amoureux des mots, couvreur poker à mes heures perdues et inlassablement animé par les nouvelles technologies qui façonneront notre avenir.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.
Commentaires (10)
obyoneone

et voilà, le progrès technique encore au service de la guerre.

Megg57

L’inverse est vrai également.

gwlegion

le progres technique est presque toujours issu de la recherche militaire …
C’est pas nouveau.
Le probleme n’a jamais eté l’outil, mais l’usage qui en est fait

Wen84

Et donc ? Le jour où on aura plus besoin d’armée, je pourrais le déplorer. Mais ça n’arrivera jamais.

sandalfo

verrouillage des cibles sur le casque avec visualisation de la cible du fusil mitrailleur, y a plus qu’à mettre une cible dans l’autre et pan ! comme dans un jeu video.

FrankjrAbagnale

Microsoft !
,des Microsoft Hololens 2…

Ça sent le massacre comme si les soldats avaient pris du LSD …

On aime travailler avec le danger dans l’armée et on n’a pas peur des bogues…

lawyer

“revient” réalité? deux articles que je lis, deux fautes énormes dans des phrases pourtant en gras…

Gaodno

Bah déjà non, ton ‘’ on aime travailler avec le danger ‘’ n’a aucun lieu d’être la, à la limite on travaille en connaissance du danger mais toujours en sécurité, mais on aime le danger, n’importe quoi !

Gaodno

Pan comme dans un jeu vidéo, j’espère que tu pense pas que ce soit pour la réalité vu que ce ne sera pas comme ça, (séance d’entraînement)

Gaodno

D’accord donc toi tu préfère qu’on revienne aa l’époque de la massée bois et du lance pierre, je déplore moi que l’on fasse tout à pour protéger le cul de tout le monde, y compris de ton petit cul à toi