Pénurie : même le prix du Raspberry Pi 4 augmente !

Matthieu Legouge
Spécialiste Hardware
21 octobre 2021 à 10h32
6
Raspberry Pi 4 © mrnok / Shutterstock.com
© mrnok / Shutterstock.com

Rien n’échappe à la pénurie, pas même le Raspberry Pi 4 . La version dotée de 2 Go de mémoire vive voit son prix augmenter d’environ 30 %, ce qui représente 10 dollars de plus pour ce modèle.

Les versions les plus onéreuses, à savoir les Raspberry Pi 4 avec 4 et 8 Go de mémoire vive, conservent leurs prix initiaux, respectivement fixés à 60 et 80 euros pour la France.

Dans l’ombre de la pandémie

Les pénuries de semi-conducteurs n’épargnent personne ! D’une production « sur le fil du rasoir » en raison de la très forte demande avant la crise, nous sommes passés à une situation qui touche désormais une large variété d’activités et impacte fortement les industriels. Résultats : des ruptures de stock, des hausses de prix, et l’impossibilité pour certains secteurs de faire face à la demande.

On pense directement aux difficultés croissantes à trouver une carte graphique , un processeur ou un ordinateur portable à un prix correct, et parfois même à simplement pouvoir mettre la main dessus. Les problèmes d’approvisionnement et la forte hausse des coûts de transports maritimes n’ont pas fini de nous en faire voir de toutes les couleurs. C’est maintenant au tour de la fondation Raspberry Pi d’annoncer qu’elle doit augmenter le prix de son Raspberry Pi Model B 2 Go, une référence qui « n’est actuellement pas économiquement viable » à son tarif de 35 dollars.

Le retour du modèle 1 Go pour pallier la hausse de prix ?

Le prix du Raspberry Pi 4 2 Go a donc été ramené à 45 dollars, qui était déjà son prix avant que la fondation ne déclasse le modèle 1 Go et qu’elle ne revoit ses tarifs en conséquence. C’est la première fois dans l’histoire de la fondation que le Raspberry Pi subit une hausse de prix. Rappelons que l’objectif du projet a toujours été de « stimuler l'apprentissage des bases de l'informatique par une meilleure accessibilité du matériel ».

Pour pallier cette hausse, la fondation envisage déjà de remettre sur le marché sa SBC de 1 Go, au tarif de 35 dollars. Selon Eben Upton, le cofondateur de la fondation, cela aura le mérite de laisser le choix :
« Moins de mémoire au même prix, ou la même mémoire à un prix plus élevé ».

Eben Upton a également annoncé qu’il est peu probable que la fondation soit en mesure de produire plus de cartes que les années précédentes, malgré une demande toujours croissante. La production de Raspberry Pi sera sans doute plafonnée à 7 millions d’appareils cette année, et ce chiffre ne devrait pas augmenter l’année prochaine.

Ce changement de prix ne devrait toutefois pas durer, et la fondation déclare faire le maximum pour ramener les prix là où ils étaient avant la crise. Eben Upton explique que la fondation donne la priorité à la production de Compute Module 3 et 3+ et aux Raspberry Pi 3B construits sur les stocks de silicium 40 nm. À ce titre, le Raspberry Pi 3B+ ne sera plus une priorité et la fondation conseille aux utilisateurs de se tourner vers la variante 1 Go du Raspberry Pi 4. Les systèmes reposant sur du silicium 28 nm (Raspberry Pi 4 et Compute Module 4) vont quant à eux pouvoir maintenir leur prix grâce à des stocks suffisants pour les douze prochains mois… à l’exception de la variante de 2 Go du Pi 4.

Le Raspberry Pi est sans aucun doute le plus populaire et le plus accessible des nano-ordinateurs. Son tarif attrayant, sa flexibilité d’usage et les infinies possibilités qui y sont associées réjouissent aussi bien les makers en tout genre qu’ils éveillent la sensibilité du grand public, dont l’intérêt va crescendo ces dernières années.
Lire la suite

Source : Raspberry Pi

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
6
7
clubic_er
ça fait déjà quelque temps que trouvé un raspberry pi a 35$ est quasi impossible.
pecore
Si même la framboise est touchée, alors c’est vraiment la fin.
eykxas
Je pensais exactement la même chose
Nico7as
40 et 28 nm? je ne pensais pas qu’ils étaient si « loin » des standards actuels en 10, 7 ou 5nm
LeGlop
Ce serait des monstres de puissance s’ils utilisaient les meilleurs nœuds de fabrication actuels et ils coûteraient beaucoup plus cher.
Nico7as
Nico7as:<br /> 40 et 28 nm? je ne pensais pas qu’ils étaient si « loin » des standards actuels en 10, 7 ou 5nm<br /> Des monstres, j’irai pas jusque là, mais ils seraient encore plus économes, et intégrables!<br /> En tout cas, ce sont des machines admirables, surtout depuis qu’on peut y installer des distributions Linux «&nbsp;complètes&nbsp;», comme Ubuntu ou Fedora.
LeGlop
Tout est relatif mais comparé à la puissance qu’ils ont actuellement sur du 7nm on peut mettre des cœurs ARM beaucoup plus récents et on peut en mettre également plus.<br /> Il n’y a qu’à voir les SoC de nos smartphones par exemple, ils sont beaucoup plus puissant qu’un Pi4.
Nico7as
Oui, mais ce n’est pas automatique, il faut bien que le concepteur du SoC, Broadcom ici, passe du temps à concevoir un nouveau SoC, avec des coeurs plus récents.<br /> Une réduction de la gravure, en gardant le même design, serait déjà chouette.<br /> cela pourrait éventuellement permettre de monter les fréquences, à enveloppe thermique équivalente.
LeGlop
Réduire la gravure n’est pas non plus automatique, ça demande aussi un re-design du chip et il est plus efficace de remplacer les vieux cœurs par des plus modernes que d’augmenter la fréquence du circuit.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Des processeurs Renoir-X et Vermeer-S arriveraient en début d'année chez AMD
Raptor Lake : un CPU Intel 24 cœurs / 32 threads fuite via un benchmark
Le marché de la carte graphique représente 13,7 milliards de dollars au troisième trimestre
Intel finalisera son accord sur le 3 nm avec TSMC ce mois-ci
AMD et NVIDIA annoncent les dates de leurs conférences du CES 2022
Intel avait hésité à installer sa nouvelle usine européenne en France… ce sera finalement en Allemagne
Snapdragon 8cx Gen 3 et 7c+ Gen 3 : Qualcomm met le paquet sur les PC Windows et Chromebook
NVIDIA travaillerait sur une RTX 3050 8 Go, pour répondre à Intel ARC
Seagate présente deux disques durs de 20 To au prix logiquement rédhibitoire
AMD : les Radeon RX 6500 XT lancées en janvier, les RX 6400 en mars
Haut de page