🔴 LE BLACK FRIDAY EN DIRECT ! 🔴 LE BLACK FRIDAY EN DIRECT !

Test Intel Core i7-13700K : Raptor Lake baisse le prix du très haut de gamme

Nerces
Spécialiste Hardware et Gaming
14 novembre 2022 à 17h30
6
Intel Core i7-13700K Raptor Lake © Nerces
© Nerces

Troisième volet des tests consacrés à la vague initiale de processeurs Raptor Lake, celui du Core i7-13700K est aussi l’occasion de réduire un peu le ticket d’entrée sur le très haut de gamme. Alors que le 13600K se tourne plus volontiers vers le jeu vidéo, notre Core i7 nous apparaît plus versatile, plus polyvalent.

Intel Core i7-13700K
  • Plus costaud/rapide que le 12900K
  • Supérieur aux Ryzen (hors X3D) en jeu vidéo
  • Plus de caches, plus de cœurs
  • Prise en charge DDR4 et DDR5
  • Encore performant en 125 Watts
  • Consomme beaucoup, trop
  • Bon AiO à pleine puissance
  • Peu de franches nouveautés
  • Prix des cartes mères Z790

Début 2023, nous devrions avoir des nouvelles des gammes « non K » des processeurs Raptor Lake et nous espérons qu’Intel fasse le point sur l’un des modèles les plus en vue, le 13400. En attendant, nous nous penchons sur un « intermédiaire » intéressant. Un processeur qui fait la jonction entre le Core i9-13900K, monstre de puissance très onéreux, et le Core i5-13600K, plus accessible, mais également moins à l’aise en applicatifs face aux Ryzen 7000. Le Core i7-13700K dans le rôle du gendre idéal ?

Intel Core i7-13700K Raptor Lake © Nerces
Le socket LGA1700 est reconduit sur la génération Raptor Lake © Nerces

Introduction

Vous le savez, nous ne reviendrons pas ici sur l’architecture Raptor Lake en elle-même. Notre test du Core i7-13700K se focalise sur l’analyse de ses performances et nous vous invitons à (re)lire notre test du Core i9-13900K pour comprendre les apports et les changements de la nouvelle architecture d’Intel.

Sans grande surprise et vous êtes maintenant au courant puisque le Core i7-13700K est le troisième test Raptor Lake, Intel a décidé de reprendre les forces de l’architecture précédente – Alder Lake – pour l’améliorer sur quelques points. Les nombre de cœurs « efficaces » – les Gracemont – double pour passer de 4 à 8. En contrepartie, comme sur les autres modèles de Raptor Lake, leur fréquence de base est réduite de 200 MHz (à 2,5 GHz), mais le boost progresse de 400 MHz (à 4,2 GHz).

Intel Raptor Lake Core i9-13900K © Nerces
Comme pour tout Raptor Lake, un Core i7-13700KF existe, sans iGPU © Nerces

Fiche technique Intel Core i7-13700K

Caractéristiques techniques

Support du processeur (socket)
Intel LGA1700
Fréquence CPU
3,4GHz
Fréquence en mode Turbo
5,4GHz
Nombre de core
16
Cores efficients
8
Nom des coeurs efficients
Gracemont
Coeurs performants
8
Nombre de Threads
24
Plateforme (Proc.)
Intel Raptor Lake-S
Virtualisation
Intel Virtualization VT-d, Intel Virtualization VT-x

Architecture

Nom de l'architecture
Raptor Lake
Finesse de gravure
10nm
TDP / PBP
125W
TDP Max
253W
Cache L2
24Mo
Cache L3
30Mo
Compatibilité chipset carte mère
Intel B660 Express, Intel H610 Express, Intel H670 Express, Intel Z690 Express, Intel Z790 Express

Graphismes

Contrôleur graphique intégré
Intel UHD Graphics 770
Fréquence du chipset graphique
300MHz
Fréquence boostée graphique
1 600MHz

Contrôleur mémoire

Contrôleur mémoire
DDR5
Type de contrôleur mémoire
Dual Channel
Fréquence(s) Mémoire
DDR4 3200 MHz, DDR5 5600 MHz

Concernant les cœurs « performants », nous troquons les Golden Cove pour des Raptor Cove aux caractéristiques assez proches. Intel a décidé d’en conserver 8 sur le Core i7-13700K et réduit leur fréquence de base (de 200 MHz à 3,4 GHz) pour en accroître le boost de 400 MHz (à 5,4 GHz). Des choix réalisés afin d’aboutir à un processeur moins énergivore sur les tâches les plus simples, mais également plus performant quand le besoin s’en fait sentir.

Alder Lake Core i9-12900K © Intel
Intel a reconduit l'architecture big.LITTLE d'Alder Lake © Intel

Pour gérer au mieux ce délicat équilibre, Intel a introduit le Thread Director et amélioré le Turbo Boost Max 3.0. Il a également emboîté le pas d’AMD en augmentant le cache de ses puces. Celui de troisième niveau augmente de 5 Mo à 30 Mo, mais c’est sur le cache L2 que les progrès sont les plus éloquents : il double tout simplement, passant à 24 Mo. De plus, Intel a considérablement augmenté le lien entre cœurs performants et efficaces : il progresse de 900 MHz à 5 GHz.

Intel Raptor Lake Core i9-13900K © Igor's Lab
Le renouveau du cache de Raptor Lake promet de jolis gains © Igor's Lab

Bien sûr, PCIe 5.0 et DDR5 sont au menu, mais rappelons qu’Intel conserve la compatibilité avec les chipsets Z690 de génération précédente et avec la DDR4. Cette dernière n’évolue pas (DDR4-3200) tandis qu’on peut compter sur de la DDR5-5600. Enfin, si le Processor Base Power reste inchangé à 125 watts, Intel a revu le Max Turbo Power qui peut atteindre 253 watts contre 190 watts sur le Core i7-12700K : un gage de puissance… mais aussi de chauffe ?

Intel Core i7-13700K Raptor Lake © Nerces
Très détaillé, HWInfo n'est pas le plus clair pour le néophyte... © Nerces

Protocole de test

Bonne nouvelle, Intel autorise l’intégration des Raptor Lake sur des cartes mères de génération précédente, pourvu que le BIOS soit mis à jour. Histoire d’avoir une plateforme cohérente, nous avons toutefois retenu la même configuration que pour le test du Core i9-13900K, donc avec une carte mère à base de chipset Z790.

Intel Core i7-13700K Raptor Lake © Nerces
Intel Core i7-13700K Raptor Lake © Nerces
Intel Core i7-13700K Raptor Lake © Nerces
Intel Core i7-13700K Raptor Lake © Nerces

… qui préférera sans doute les quatre panneaux aérés de CPU-Z © Nerces

Configuration socket LGA1700

  • Carte mère : ASUS Prime Z790-A WiFi
  • Mémoire : G.Skill Trident Z5 Neo DDR5-6000 CL30 (2x 16 Go)
  • Carte graphique : ASUS TUF RTX 3080 Gaming OC
  • SSD « système » : Kingston KC3000 2 To
  • Refroidissement : ASUS ROG Ryujin II 360
  • Alimentation : be quiet! Straight Power 11

Configuration socket LGA1718 « AM5 »

  • Carte mère : MSI MEG X670E ACE
  • Mémoire : G.Skill Trident Z5 Neo DDR5-6000 CL30 (2x 16 Go)
  • Carte graphique : ASUS TUF RTX 3080 Gaming OC
  • SSD « système » : Kingston KC3000 2 To
  • Refroidissement : ASUS ROG Ryujin II 360
  • Alimentation : be quiet! Straight Power 11

Configuration socket PGA1331 « AM4 »

  • Carte mère : ASUS ROG Crosshair VIII Hero
  • Mémoire : Corsair Dominator Platinum RGB DDR4-4000 CL19 (2x 16 Go)
  • Carte graphique : ASUS TUF RTX 3080 Gaming OC
  • SSD « système » : Kingston KC3000 2 To
  • Refroidissement : ASUS ROG Ryujin II 360
  • Alimentation : be quiet! Straight Power 11
Intel Core i7-13700K Raptor Lake © Nerces
Intel Core i7-13700K, ASUS Prime Z790, DDR5 G.Skill : le PC est prêt © Nerces

Autant que possible, nous éliminons les programmes en mémoire vive et nous nous assurons que les configurations sont proches, matériellement donc, mais aussi logiciellement.

  • Windows 11 Professionnel 64-bit 22H2 v22621.607
  • Pilotes chipset Intel v10.1.18838.8284
  • Pilotes chipset AMD v4.07.21.042
  • Pilotes graphiques AMD v22.20.29.01 RC6
  • Pilotes graphiques Intel v31.0.101.3413
  • Pilotes graphiques NVIDIA v516.94 64-bit WHQL

Enfin, sachez que les tests présentés par la suite sont le résultat de moyennes établies après avoir réalisé plusieurs fois chaque mesure et en ayant pris soin d’éliminer les valeurs les plus extrêmes.

Tests mémoire

AIDA64

Intel Core i7-13700K Raptor Lake © Nerces
Performances observées sur AIDA64 © Nerces

Un chouia – mais alors vraiment un chouia – en dessous sur Core i9-13900K sur le test mémoire d’AIDA64, le Core i7-13700K est nettement devant tous ses autres concurrents : il fait ainsi nettement mieux que le Core i5-13600K, déborde aisément tous les Alder Lake et n’est pas inquiété le moins du monde par les Ryzen 7000 dont le contrôleur mémoire semble performant.

Performances « applicatives »

Cinebench R20

Intel Core i7-13700K Raptor Lake © Nerces
Performances observées sur Cinebench R20 © Nerces

Afficher plus ou moins au même prix de lancement que le Ryzen 7 7700X d’AMD, notre Core i7-13700K ne fait pas dans le détail sur Cinebench R20 venant même dépasser le Ryzen 9 7900X lorsque les deux sont à pleine puissance en multi-thread. Limités à 125 watts, le Ryzen reprend le dessus, mais notre 13700K garde un très net avantage sur le 7700X (+23 %). Le test single-thread est encore à l’avantage du 13700K qui n’est dépassé que par son grand frère.

Cinebench R23

Intel Core i7-13700K Raptor Lake © Nerces
Performances observées sur Cinebench R23 © Nerces

Une fois encore, rien de surprenant, Cinebench R23 vient confirmer les conclusions tirées précédemment : à pleine puissance en multi-thread, le Core i7-13700K n’est dépassé que par les monstrueux Ryzen 9 7950X et Core i9-13900K. En revanche, limité à 125 watts, il subit la loi du 7900X tout en gardant une belle avance sur le 7700X. En single-thread, une fois encore, seul le 13900K est en mesure de lui damer le pion.

Blender benchmark

Intel Core i7-13700K Raptor Lake © Nerces
Performances observées sur Blender © Nerces

L’outil Blender, spécialiste du rendu 3D, montre dans quelle mesure la limitation du TDP du CPU peut avoir un impact sur ses performances. Il permet aussi aux Ryzen 7000 de briller même si notre Core i7-13700K tient tête au Ryzen 9 7900X lorsqu’ils ne sont pas bridés. Lorsque la limite de 125 watts est activée, le 7900X reprend un net avantage… mais il a un tarif nettement supérieur à justifier ne l’oublions pas : le 7700X reste largement dominé.

Handbrake

Intel Core i7-13700K Raptor Lake © Nerces
Performances observées sur Handbrake © Nerces

Basé sur l’encodage d’une séquence de 50 minutes avec le preset Matroska H.265 1080p30, le test Handbrake illustre la domination des Ryzen 9. En revanche, une fois encore, le Ryzen 7 7700X est nettement distancé par le Core i7-13700K à pleine puissance. Une situation qui change sensiblement lorsque ce dernier est limité à 125 watts : le 13700K ne fait plus que jeu égal avec son concurrent.

WinRAR

Intel Core i7-13700K Raptor Lake © Nerces
Performances observées sur WinRAR 5.11 © Nerces

Petite déception avec l’encodage en ZIP de nos 12 Go de données par WinRAR 5.11. En effet, les Ryzen 7000 sont ici très en forme et le Core i7-13700K est dominé par le Ryzen 7 7700X même lorsque la puissance de ce dernier est limitée à 65 watts. Heureusement, entre les prétendants rassemblés ici, les écarts sont relativement faibles.

PCMark

Intel Core i7-13700K Raptor Lake © Nerces
Performances observées sur PCMark © Nerces

Avec son enchaînement de test de bureautique, de visioconférence, de navigation Web ou d’édition photo/vidéo, PCMark simule l’usage au quotidien d’un PC. À ce petit jeu, on voit qu’il n’est pas nécessaire de chercher un monstre de puissance et le Core i7-13700K fait presque aussi bien que son grand frère, le Core i9-13900K. Il est légèrement devant le Ryzen 7 7700X et battu un peu plus nettement par le Ryzen 9 7900X.

3DMark

Intel Core i7-13700K Raptor Lake © Nerces
Performances observées sur 3DMark © Nerces

Premier outil de mesure à se rapprocher du jeu vidéo, 3DMark fait depuis déjà un petit moment la part belle aux processeurs Intel. Rien ne change ici et le Core i7-13700K domine absolument tous les autres processeurs qu’il soit débridé ou limité à 125 watts de puissance. Seuls les Core i9-13900K et Core i9-12900K le devancent.

Performances dans les jeux

Sid Meier’s Civilization VI

Intel Core i7-13700K Raptor Lake © Nerces
Performances observées sur Sid Meier's Civilization VI © Nerces

Le test d’évaluation « IA » de l’extension Gathering Storm pour Sid Meier’s Civilization VI insiste davantage sur la puissance du processeur que sur celle du GPU. Pour autant, nos prétendants se tiennent dans un mouchoir de poche avec un Core i7-13700K qui domine nettement le Ryzen 7 7700X pour faire plus ou moins jeu égal avec le Ryzen 9 7900X.

Cyberpunk 2077

Intel Core i7-13700K Raptor Lake © Nerces
Performances observées sur Cyberpunk 2077 © Nerces

Peut-être encore plus serrés que les précédents, les résultats obtenus sur la vitrine technologique des Polonais de CD Projekt RED ne permettent pas réellement au Core i7-13700K de s’illustrer. En regardant de très près, on peut dire qu’il est bel et bien devant les Ryzen 7000 sur Cyberpunk 2077, mais l’écart de moins de deux images par seconde n’est clairement pas ce qu'il y a de plus probant.

F1 22

Intel Core i7-13700K Raptor Lake © Nerces
Performances observées sur F1 22 © Nerces

Sans que l’on sache très bien pourquoi, la dernière simulation de Formule 1 de Codemasters / Electronic Arts, F1 22, fait la part belle aux Raptor Lake Core i7 et Core i9. Ainsi, notre 13700K réalise les meilleures performances sur ce jeu, à égalité avec le 13900K, devançant de quelques images par secondes les Ryzen 9 7950X/7900X comme les Ryzen 7 7700X.

Far Cry 6

Intel Core i7-13700K Raptor Lake © Nerces
Performances observées sur Far Cry 6 © Nerces

Vous vous en souvenez peut-être, le jeu d’Ubisoft Montréal avait déjà permis aux Raptor Lake de briller et le Core i7-13700K ne vient pas ternir la réputation d’Intel qui s’offre une belle victoire sur l’ensemble de la gamme Ryzen 7000. Pensez donc, même au maximum de sa puissance, le Ryzen 9 7950X (137 ips) est 14 images par seconde derrière le 13700K (151 ips). Net et sans bavure.

Forza Horizon 5

Intel Core i7-13700K Raptor Lake © Nerces
Performances observées sur Forza Horizon 5 © Nerces

Nous avons fait et refait les mesures sur Forza Horizon 5 sans comprendre les résultats obtenus. Alors que tous les autres processeurs ont des résultats à la fois cohérents et très proches les uns des autres, le Core i7-13700K est à la traîne. Bien sûr, l’écart d’à peine deux images par seconde n’est pas catastrophique, mais nous aurions bien aimé comprendre le pourquoi du comment.

Marvel’s Guardian of the Galaxy

Intel Core i7-13700K Raptor Lake © Nerces
Performances observées sur Marvel's Guardian of the Galaxy © Nerces

Bien plus logiques, les mesures obtenues sur Marvel’s Guardians of the Galaxy viennent confirmer ce que nous remarquons depuis le début des tests jeux vidéo : les Raptor Lake sont clairement en avance sur les Ryzen 7000 et le Core i7-13700K s’impose comme un excellent choix, seulement dominé par son grand frère, le Core i9-13900K.

Red Dead Redemption II

Intel Core i7-13700K Raptor Lake © Nerces
Performances observées sur Red Dead Redemption 2 © Nerces

Difficile de tirer la même conclusion du test Red Dead Redemption II, seul jeu de notre sélection à exploiter la bibliothèque Vulkan. Tous les processeurs se tiennent dans un mouchoir de poche et il est difficile de dire que le Core i7-13700K prend ici un réel avantage : ses une à deux images par seconde d’avance sur les Ryzen constituent malgré tout une victoire, aussi faible soit-elle.

Total War Warhammer 3

Intel Core i7-13700K Raptor Lake © Nerces
Performances observées sur Total War Warhammer 3 © Nerces

Peut-être encore plus subtils, les écarts observés sur le jeu des Britanniques de The Creative Assembly viennent évidemment confirmer que certains jeux ne tiennent presque pas compte de la puissance du processeur central : les Raptor Lake semblent tout de même assurer une à deux images par seconde de mieux que leurs homologues Ryzen.

Shadow of the Tomb Raider

Intel Core i7-13700K Raptor Lake © Nerces
Performances observées sur Shadow of the Tomb Raider © Nerces

Le jeu d’Eidos Montréal a pour habitude de montrer des écarts un peu plus consistants et le Core i7-13700K est plus à son aise. Débordé par son grand frère, il domine d’un gros cheveu le Ryzen 9 7900X et encore un peu plus nettement le Ryzen 7 7700X, processeur que l’on considère comme son concurrent désigné.

Intel Core i7-13700K Raptor Lake © Nerces
Focus sur le test CPU de Shadow of the Tomb Raider © Nerces

En nous focalisant sur la partie CPU du test de Shadow of the Tomb Raider, on peut voir que le Core i7-13700K – et Raptor Lake de manière générale – est plus à son aise dans les jeux vidéo que les Ryzen 7000 d’AMD, même le modèle 7950X est nettement distancé.

Le cas de l’iGPU

Entre Alder et Raptor Lake, Intel n’a pas fait évoluer la solution graphique intégrée à ses processeurs. Il s’agit toujours d’un Intel UHD Graphics 770 dont seule la fréquence maximale a été revue à la hausse avec 100 petits mégahertz de plus que sur le Core i7-12700K.

Intel Core i7-13700K Raptor Lake © Nerces
Performances observées avec l'Intel UHD Graphics 770 sur 3DMark © Nerces

Avec AMD qui intègre pour la première fois un iGPU à ses Ryzen, le but d’Intel était simplement de faire un peu mieux que sur Alder Lake. Objectif atteint avec un Core i7-13700K qui fait progresser les résultats du 12700K, mais sans que l’on puisse parler d’une révolution. Impossible de jouer dans de bonnes conditions, mais l’affichage reste correct.

Températures, consommation et efficacité

Température

Nous terminons comme toujours par quelques notions moins axées sur les « performances », mais malgré tout importantes. Nous commençons cette ultime partie avec les mesures de température. Pour ce faire, nous avons réalisé deux évaluations.

  • Au repos, alors que Windows 10 avait terminé son démarrage.
  • En pleine charge, au cours d'un encodage H.265 via Handbrake.
Intel Core i7-13700K Raptor Lake © Nerces
Relevé des températures observées durant un encodage Handbrake H.265 © Nerces

Compte tenu des résultats obtenus avec le Core i9-13900K, il ne fallait pas espérer de miracle et, en effet, le Core i7-13700K à pleine puissance est un processeur qui chauffe : pas de throttling grâce à notre imposant AiO, mais un chouia plus de 92°C en pleine charge. Heureusement, le limiter à 125 watts permet de tempérer nettement ses ardeurs, on reste alors sous les 76°C.

Consommation

Logiquement, nous enchainons ensuite avec le test de consommation. Nous mesurons ici la valeur du package processeur. Là encore, deux valeurs ont été retenues.

  • Au repos, alors que Windows 10 avait terminé son démarrage.
  • En pleine charge, au cours de tests multithreads successifs via Cinebench R20.
Intel Core i7-13700K Raptor Lake © Nerces
Consommation au repos / en charge observée durant les tests Cinebench R20 © Nerces

L’échauffement du Core i7-13700K n’est pas le fruit du hasard et avec 265 watts mesurés en pleine charge, il est aussi l’un des processeurs les plus énergivores jamais passés entre nos mains. Limité à 125 watts, il est évidemment beaucoup plus sobre, mais on voit clairement qu’un monde sépare encore AMD et Intel côté consommation électrique.

Efficacité énergétique

Nous évaluons l’efficacité énergétique des processeurs toujours de la même manière en rapportant le résultat obtenu sur Cinebench R20 au pic de consommation enregistré durant le test. Ce n’est certes pas la méthode la plus rigoureuse, mais cela permet malgré tout de tirer quelques conclusions.

Intel Core i7-13700K Raptor Lake © Nerces
Performances /Watt et /Dollar durant les tests Cinebench R20 © Nerces

Si la consommation n’est clairement pas le fort d’Intel et de son Core i7-13700K, il est important de juger de l’efficacité de la bête. À pleine puissance, sans surprise, c’est encore un peu moins bien que le Core i9-13900K. En revanche, limité à 125 watts, il s’en sort avec les honneurs en dépassant toutes les générations précédentes : il est cependant débordé par son grand frère et par les différents Ryzen 7000.

Des Ryzen 7000 qui sont en revanche bien plus en difficulté sur le test d’efficacité par dollar. Cet indicateur que nous ajoutons depuis peu montre un très net avantage pour la génération Raptor Lake sur les Zen 4 et, dans le cas qui occupe aujourd’hui, du Core i7-13700K sur tous ses concurrents : c’est simple, seul le Core i5-13600K fait aussi bien. Pour faire simple : les Ryzen 7000 sont meilleurs sur le rapport performances/Watt quand les Raptor Lake l’emportent en performances/dollar.

Intel Core i7-13700K Raptor Lake © Nerces
Un Core i7-13700K observé de dos dans son environnement naturel © Nerces

Intel Core i7-13700K, l’avis de Clubic

8

À mi-chemin entre les Core i9-13900K et i5-13600K, le Core i7-13700K peut sembler dans une position assez inconfortable : il n’est pas aussi puissant que le premier et ne peut se prévaloir du même rapport qualité/prix que le second. Au moment de monter une configuration, il serait pourtant dommage de ne pas se pencher sur son cas.

Grâce à la présence de ses huit cœurs performants, il conserve effectivement des performances de très haut niveau dans la majorité des secteurs et ne plie face aux plus costauds des Ryzen 7000 – les 7950X et 7900X – que sur les applicatifs les plus lourds tout en nettement moins onéreux. Ajoutons à cela la possibilité de l’associer à une plateforme Z690 + DDR4 pour faire des économies et cela suffit pour se dire que le 13700K a clairement une carte à jouer.

En jeu vidéo, il n’est devancé que par le 13900K, mais sa consommation et son échauffement plus mesurés en simplifieront l’intégration. En somme, le 13700K constitue une très bonne façon de s’affranchir des limites en applicatifs du 13600K sans pour autant devoir (trop) casser sa tirelire.

Les plus

  • Plus costaud/rapide que le 12900K
  • Supérieur aux Ryzen (hors X3D) en jeu vidéo
  • Plus de caches, plus de cœurs
  • Prise en charge DDR4 et DDR5
  • Encore performant en 125 Watts

Les moins

  • Consomme beaucoup, trop
  • Bon AiO à pleine puissance
  • Peu de franches nouveautés
  • Prix des cartes mères Z790
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
6
6
Cantal_Auvergne
Supérieur aux Ryzen en jeu vidéo ? Vous oubliez le 5800x3d qui le poutre sévère…
gf4
Intel toujours pareil…
Nerces
Le cas du 5800X3D est effectivement à part : ça me fait penser que j’aurais dû le mettre sur les graphiques Cela dit, en aucun cas, on peut considérer que le 5800X3D « poutre sévère » le 13700K : au mieux, ils font jeu égal.
Axn40
Très bon test, merci.<br /> Sur Handbrake, je pense qu’il y a une coquille, vous le comparez au R7 7700X mais je pense que vous faites en fait allusion au R9
Sid_Kick
J’aime « Bon AiO à pleine puissance » lol
pagnelli
Bonjour à vous j’ai un problème avec " le très haut de gamme" comment considérer les i9 dans ce cas… ??
Nerces
Axn40 &gt; Non, non, pas d’erreur, je compare bien le 13700K au 7700X.<br /> pagnelli &gt; C’était une manière d’insister sur la proximité - côté performances - entre ce i7 et le i9. Bien sûr, c’est plutôt le i9 qui représente le très haut de gamme.
Voir tous les messages sur le forum

Derniers tests

Test TCL 55C635 : un téléviseur abordable qui marque des points
Test Mate 50 Pro : Huawei peut-il encore se hisser parmi l'élite ?
Test Microsoft Surface Laptop 5 : élégant, plus puissant… mais indécrottable
Test Corsair EX100U : un minuscule SSD externe performant à emporter partout
Test JBL Bar 1000 : séance de rattrapage pour la barre de son avec enceintes d’effets détachables
Test DJI Avata : le drone FPV plus accessible que jamais
Test Trust GXT 981 Redex : légère en poids et en prix, des atouts suffisants ?
Test Apple iPad Pro M2 : une mise à jour qui vaut son prix ?
Test LG Gram 14 (2022) : un kilo seulement… mais quoi d’autre ?
Test Acer Aspire Vero 15 (2022) : un laptop écolo qui ne fait pas encore suffisamment envie
Haut de page