Intel : les futurs Ivy Bridge compatibles avec les cartes LGA 1155 actuelles

Alexandre Laurent
Publié le 12 avril 2011 à 16h04
Nouvelles fuites chez Intel : un document interne laisse entendre que les futurs processeurs Ivy Bridge, attendus pour début 2012, pourraient finalement se révéler compatibles avec les cartes mères en socket LGA 1155 actuellement destinées aux puces Sandy Bridge.

Publiée par DonanimHaber puis relayée par Techconnect, la présentation ci-dessous confirme l'adoption du socket LGA 1155 pour les processeurs Ivy Bridge, déjà révélée par une précédente fuite. Restait à savoir si la compatibilité avec les cartes mères qui empruntent aujourd'hui ce socket allait être assurée.

0190000004166482-photo-ivy-bridge-chipsets-et-compatibilit.jpg

Il semblerait que la réponse soit positive, avec tout de même quelques restrictions. Il est en effet précisé dans ces documents que les processeurs Ivy Bridge pourront fonctionner sur les chipsets de la série 6 actuellement en circulation chez Intel, à l'exception tout de même des Q65, Q67 et B65. Pour les autres (et tout particulièrement les P67 / H67), une mise à jour du BIOS serait logiquement requise.

Intel développerait en parallèle les chipsets de série 7 (Panther Point), qui seraient destinés aussi bien aux Sandy Bridge qu'aux futures Ivy Bridge. Ceux-ci signeraient (enfin) la prise en charge native de l'USB 3.0 et inaugureraient quelques novueautés dédiées à la gamme VPro, comme l'avaient là encore laissé entendre des fuites antérieures. Sous réserve que ces informations soient bien avérées, voilà de bonnes nouvelles pour les consommateurs soucieux de la durée de vie de leur plateforme, d'autant que chez AMD, la question de la compatibilité des processeurs Bulldozer avec l'actuel socket AM3 n'a pas encore été officiellement précisée.

0190000004166484-photo-ivy-bridge-chipsets-et-compatibilit.jpg

Rappelons que l'architecture Ivy bridge se présente comme une évolution de l'actuelle Sandy Bridge, dont la principale nouveauté réside, entre autres optimisations du coeur graphique ou du contrôleur mémoire, dans le passage attendu à une finesse de gravure de 22 nanomètres.
Alexandre Laurent
Par Alexandre Laurent

Alex, responsable des rédactions. Venu au hardware par goût pour les composants qui fument quand on les maltraite, passé depuis par tout ce qu'on peut de près ou de loin ranger dans la case high-tech, que ça concerne le grand public, l'entreprise, l'informatique ou Internet. Milite pour la réhabilitation de Après que + indicatif à l'écrit comme à l'oral, grand amateur de loutres devant l'éternel, littéraire pour cause de vocation scientifique contrariée, fan de RTS qui le lui rendent bien mal.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.