Intel : des processeurs à "débloquer" pour 50 dollars

0
Ou comment Intel invente le DLC pour composants... de façon discrète, mais tout à fait officielle, le fabricant vient de dévoiler aux Etats-Unis un nouveau programme commercial qui risque d'en faire bondir plus d'un. Intitulé « Intel Upgrade Service », il propose en effet de réactiver, moyennant achat d'un code de déblocage, certaines fonctionnalités volontairement bridées au sein d'un processeur.

Le programme est actuellement en test autour du Pentium G6951, un processeur réservé aux OEM qui embarque en théorie 4 Mo de mémoire cache L3 et offre la prise en charge de la technologie Hyper Threading (HT). Dans la pratique, il en va toutefois autrement, puisqu'au sein de l'ordinateur Gateway SX2841-09e, le G6951 ne dispose plus que de 3 Mo de cache L3 et se voit privé de l'Hyper Threading.

Pour réactiver ces fonctions manquantes, il faudra passer par l'acquisition d'une carte, facturée 50 dollars. Le code inscrit sur cette dernière permet alors d'accéder, via le site d'Intel, à un utilitaire qui rétablira la configuration optimale du processeur.

0168000003566532-photo-intel-upgrade-service-carte.jpg

Photo Engadget

Objet d'un tel programme ? Intel n'en fait aucun mystère. « En proposant un système basé sur le système de mise à jour du Pentium G6951 d'Intel, vous et vos clients profiterez d'une nouvelle source de revenus potentiels », explique ainsi le fabricant. Le « client » désigné ici n'est bien évidemment pas le consommateur, celui qui achètera la machine pour son usage propre, mais le revendeur ou le distributeur qui sera chargé de la commercialiser.

Au client final, on ne vendra bien évidemment pas cet upgrade comme la réactivation de certaines fonctions manquantes, mais plutôt comme la possibilité de doper quelque peu sa machine sans devoir la remplacer ou en modifier les composants.

Des processeurs intentionnellement bridés, ça n'est pas franchement une nouveauté, mais la suppression d'une partie de la mémoire cache ou la désactivation d'un ou plusieurs coeurs d'exécution était jusqu'ici généralement motivée par la volonté de trouver le moyen de recycler des puces dont la production n'avait pas été optimale. Ainsi, plutôt que de jeter des puces à quatre coeurs imparfaites, AMD en a par exemple fait des processeurs à trois coeurs, les Phenom X3.

Ici, l'approche est radicalement différente, puisqu'il est question d'un bridage volontaire et assumé, devant ouvrir de nouvelles opportunités commerciales. A sa façon, elle n'est pas sans rappeler celle du DLC (Downloadable Content) dans l'univers du jeu vidéo... pas dit que les amateurs de hardware apprécient, même s'ils ne sont pas vraiment visés ici.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La justice allemande demande à Tesla de mettre en pause la construction de sa Gigafactory
Une taxe sur chaque connexion aux réseaux sociaux, pour remplacer la redevance TV ?
La centrale nucléaire de Fessenheim va être arrêtée ce samedi en vue de son démantèlement
L'éolien a, en 2019, fourni 15% de l'électricité consommée en Europe
Uber ferme son bureau de Los Angeles, écarte des dizaines de salariés et délocalise aux Philippines
La France et l'Allemagne s'associent pour travailler sur le successeur du Rafale et de l'Eurofighter
Airbus : les USA augmentent nettement les taxes douanières sur les avions européens
Il y a maintenant 300 satellites Starlink au-dessus de nos têtes
Galaxy Z Flip : notre prise en main vidéo du nouveau smartphone à écran pliable de Samsung
L'Arctique révèle deux millions de points chauds de méthane, selon un rapport de la NASA

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top