Westmere-EX : 10 coeurs pour le futur processeur serveur d'Intel

Alexandre Laurent
22 juin 2010 à 08h40
0
00A0000003219058-photo-processeur-intel-xeon-3460-clone.jpg
Le prochain processeur haut de gamme d'Intel destiné à l'univers des serveurs, connu pour l'instant sous le nom de code « Westmere-EX », devrait disposer de 10 coeurs physiques, qui donneront naissances à 20 coeurs logiques grâce à l'Hyperthreading. Intel n'a pour l'instant pas commenté cette information qui a fait surface dimanche, après la publication du programme de la conférence HotChips 22, qui se déroulera du 22 au 24 août prochain à Stanford (Californie).

Parmi les sessions organisées lors de cet événement, il est en effet fait mention de la présentation du Westmere-EX, un processeur capable de « gérer simultanément 20 processus ». 20 processus logiques signifieraient donc 10 coeurs physiques, contre 8 pour les derniers processeurs Xeon commercialisés par Intel.

Bien qu'il n'ait pour l'instant pas confirmé cette information, on sait que le fondeur prévoit de lancer fin 2010 ou début 2011 la prochaine itération de ses processeurs pour serveur gravée en 32 nanomètres. Alors que les rumeurs laissaient entendre qu'Intel pourrait placer 12 coeurs au sein de ses futurs Xeon, il apparait donc que ceux-ci pourraient n'en embarquer que 10. L'avantage sur le terrain du multicoeurs resterait du côté d'AMD qui dispose depuis mars de puces à 12 coeurs au sein de sa gamme Opteron, lesquelles se contentent toutefois pour l'instant d'une gravure en 45 nanomètres.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La capitalisation boursière d'Apple dépasse celle de toutes les entreprises du CAC40 réunies
Une usine de production de cellule de batteries pour véhicules électriques bientôt en France ?
Découvrez la 2CV R-Fit 100% électrique, conçue en rétrofit
TikTok et maintenant WeChat : les USA veulent
Horizon Zero Dawn : le portage PC critiqué pour ses nombreux bugs
Xiaomi Mi 10 Ultra : une édition anniversaire qui veut
Des experts en sécurité inquiets à l'approche de la présentation du premier prototype Neuralink d'Elon Musk
Elon Musk envisage la construction d'un Cybertruck plus petit pour l'Europe
Clean Network, le projet des États-Unis pour préparer leur avenir technologique sans les Chinois
Delage dévoile un hypercar hybride à 2,3 millions de dollars
scroll top