Premier aperçu des performances d'un processeur Intel Sandy Bridge

le vendredi 11 juin 2010
Intel devrait apprécier : alors que les premiers processeurs reposant sur l'architecture Sandy Bridge ne sont pas attendus sur le marché avant 2011, le site chinois Coolaler.com a réussi à mettre la main sur un modèle de présérie et s'est livré à quelques premiers tests et benchmarks.

Successeur de Nehalem, l'architecture Sandy Bridge introduit pour mémoire de nouvelles instructions baptisées VX (Advanced Vector Extensions), censées prendre la relève du jeu SSE 4.2. Elle doit à terme permettre la mise au point de processeurs dotés de six coeurs et embarquant un contrôleur graphique, gravé en 32 nanomètres comme le reste de la puce (contrairement aux actuels Core iX, où les coeurs sont en 32 nm mais l'IGP reste distinct sur la puce et gravé en 45 nm).

0190000003271806-photo-sandy-bridge-coolaler-com.jpg
A gauche, le Sandy Bridge en LGA-1155. A droite, un processeur LGA-1156

Le modèle obtenu par Coolaler n'offre pas encore un tel niveau de raffinement. Ici, il s'agit d'un modèle à quatre coeurs affichant une fréquence nominale de 2,5 GHz (25 x 100 MHz). La puce, qui adopte comme convenu le socket LGA-1155, embarque 6 Mo de cache L3 partagé et fait appel à l'HyperThreading, ce qui permet de disposer de huit coeurs logiques sous Windows.

Du côté des performances, ce premier processeur Sandy Bridge aurait enregistré un score de 16,349s à SuperPI 1M et de 371 points à CPUmark 99, testé sur une configuration équipée de 4 Go de DDR3 et d'une Radeon HD 5800. Sur Cinebench R11.5, qui présente l'intérêt d'exploiter les processeurs multi-coeurs, les résultats obtenus sont légèrement inférieurs à ceux d'un Core i7 860. En revanche, il dépasserait le récent Core i7 965X au test Photoworxx d'Everest. A ce stade, il reste toutefois difficile de tirer de vraies conclusions de ces quelques chiffres.

0190000003271808-photo-sandy-bridge-coolaler-com.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top