Sandy Bridge : la prochaine architecture Intel dès 2011

Alexandre Laurent
14 avril 2010 à 12h57
0
Après avoir fait passer son architecture Nehalem au 32 nanomètres, Intel planche maintenant sur ce qui constituera la prochaine architecture de ses processeurs dédiés aux ordinateurs grand public. Connue sous le nom de code « Sandy Bridge », elle a fait l'objet de premières annonces officielles à l'occasion de l'Intel Developer Forum qui se tient en ce moment même à Pékin.

A ce stade, Intel reste relativement évasif quant aux nouveautés qu'introduira cette nouvelle architecture. David Perlmutter, qui codirige l'Intel Architecture Group (IAG), s'est tout de même laissé aller à quelques révélations. On apprend ainsi que les processeurs reposant sur Sandy Bridge devraient inaugurer la prise en charge d'un nouveau jeu d'instructions baptisé Advanced Vector Extension (Intel AVX). Extension du SSE, il introduira la prise en charge de registres 256 bits et devrait significativement améliorer les performances en matière de calculs en virgule flottante. Sandy Bridge devrait également signer le lancement de nouvelles instructions liées au chiffrement des données, les AES New Instructions (AES-NI).

Intel devrait par ailleurs opérer la réunification attendue du processeur et du contrôleur graphique qui lui est désormais associé (IGP) au sein d'un seul et même die en 32 nanomètres. Avec les actuels Core i5 / i7 Westmere, l'IGP fait en effet l'objet d'un second die gravé en 45 nanomètres. Sans pour l'instant donner de chiffres, le fondeur promet enfin une augmentation de l'IPC, ou nombre d'instructions qu'est capable de traiter le processeur par cycle d'horloge, ce qui à fréquence de fonctionnement égale promet donc une amélioration des performances.

D'après David Perlmutter, les premiers processeurs Sandy Bridge devraient entrer en production d'ici la fin de l'année. Ils pourraient donc faire leur entrée sur le marché début 2011. Les premières déclinaisons de cette nouvelle architecture seraient destinées aux PC de bureau, avant qu'Intel ne la décline sur les segments serveur et PC portables. D'après les rumeurs qui circulent sur le Web, passer à un processeur Sandy Bridge impliquera sans doute de changer de carte mère, puisque ces nouvelles puces feraient appel à socket encore inédit, le LGA 1155.

01C2000003103776-photo-intel-sandy-bridge.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La capitalisation boursière d'Apple dépasse celle de toutes les entreprises du CAC40 réunies
Donald Trump sanctionné par Twitter et Facebook, pour une vidéo qualifiée de
AMD : fleuron de la future cuvée Zen 3, le Ryzen 9 4950X pourrait monter à 4,8 GHz
Découvrez la 2CV R-Fit 100% électrique, conçue en rétrofit
Une usine de production de cellule de batteries pour véhicules électriques bientôt en France ?
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
La version chinoise de la Tesla Model 3 remporte le prix de la qualité de fabrication
Elon Musk envisage la construction d'un Cybertruck plus petit pour l'Europe
Clean Network, le projet des États-Unis pour préparer leur avenir technologique sans les Chinois
Des experts en sécurité inquiets à l'approche de la présentation du premier prototype Neuralink d'Elon Musk
scroll top