Computex - AMD lance Bristol Ridge, ses APU de 7e génération

01 juin 2016 à 04h03
0
AMD a lancé officiellement sa septième génération d' APU, nom de code Bristol Ridge, à l'occasion du Computex de Taipei, avec prise en charge de la mémoire DDR4 et passage au socket AM4.

AMD vient d'officiellement lancer ses APU de septième génération lors d'une conférence de presse organisée à Taipei (Taïwan) dans le cadre du salon Computex. Ces nouveaux APU seront déclinés dans un premier temps sur le segment de la mobilité, avec des enveloppes thermiques comprises entre 15 et 35W. AMD s'enorgueillit déjà d'avoir remporté un premier design, le HP Envy x360.

Alors, que nous réserve Bristol Ridge ? Gravée en 28 nanomètres par Global Foundries, la puce s'articule autour de cœurs Excavator (le CPU), associés à des coeurs GCN (la partie graphique), conformément à la logique d'APU en vigueur depuis 2011 chez AMD.

Les diagrammes montrent une puce très similaire à la génération précédente (Carrizo). On retrouve notamment le southbridge embarqué, afin de faciliter l'intégration pour les OEM. Au chapitre des nouveautés, on table donc principalement sur le passage au socket AM4, l'adoption d'un contrôleur mémoire capable de gérer la DDR4, sans oublier le décodage matériel des flux HEVC et VP9 ainsi que la prise en charge du HDMI 2.0.

Bristol Ridge profite également de l'amélioration des processus de fabrication chez Gobal Foundries, qui permettrait d'atteindre de meilleurs fréquences de fonctionnement à tension constante. AMD capitalise également sur des technologies déjà éprouvées au sein des générations précédentes, désormais améliorées pour une efficacité supérieure.

0258000008459186-photo-amd-apu-bristol-ridge.jpg

La firme indique par exemple avoir révisé le fonctionnement de ses composants de gestion dynamique des paramètres tension / fréquence (AMD les appelle AVFS, pour Alternative Voltage and Frequency Scaling), qui profitent désormais de deux paliers intermédiaires supplémentaires (les Shadow Pstates).

En pratique, ces changements doivent conduire à ce que la puce ne manque jamais d'appliquer une montée en fréquence si elle est suffisamment alimentée pour le faire. L'ensemble s'accompagne d'un module (reliability tracker) chargé de suivre au plus près des cycles le taux d'erreur afin d'immédiatement corriger le tir, avec un temps de réaction de l'ordre de 1 ms, suffisant pour que l'opération soit transparente pour l'utilisateur final.

Ajoutées à l'effet bénéfique de la DDR4, ces optimisations permettent à AMD de revendiquer vis-à-vis de la génération précédente (Carrizo) des gains de performances maximaux de l'ordre de 20% sur la partie CPU, 37% sur le volet graphique et une amélioration de 12% sur le plan de la consommation énergétique.

0258000008459188-photo-amd-apu-bristol-ridge.jpg

on gardera en tête que l'axe des ordonnées démarre à 80% ;-)

Il s'agit donc vraiment d'une évolution plus que d'une révolution, laquelle sera maintenant espérée avec l'architecture Zen et le passage au 14 nm. Face à Intel, AMD se dit tout de même compétitif - principalement grâce à sa partie graphique - sur les segments de marché qui génèrent les volumes les plus importants, et espère donc reprendre des parts de marché à son concurrent.

Bristol Ridge : la gamme au lancement

0258000008459184-photo-amd-apu-bristol-ridge.jpg


Pour séduire les OEM, AMD conserve son modèle de TDP variable et multiplie les références. Au lancement, Bristol Ridge se décline ainsi en six gammes de produits. En haut du panier, on trouvera les A10, A12 et FX, chacun étant décliné en versions 15W et 35W, avec des fréquences qui culmineront à 3 GHz en standard et 3,7 GHz en mode Turbo, ainsi que la prise en charge de la DDR4 à 2400 MHz. Viennent ensuite les A9, A6 et E2, affichés à 15W, dotés d'une partie graphique nettement plus modeste et cantonnés à de la mémoire à 2133 MHz.

D'après la firme, un AMD A12-9700P serait taillé pour prendre place en face d'un Core i5-6200U affiché à 281 dollars au catalogue Intel, en raison de ses performances supérieures sous 3DMark et Cinebench R15. En attendant les premiers essais indépendants, AMD va devoir convaincre de ces bienfaits ses clients sur le marché OEM.

0258000008459182-photo-amd-apu-bristol-ridge.jpg


Ci-dessous, notre debrief vidéo des annonces AMD du Computex, réalisé à chaud suite à la conférence du 1er juin.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Émissions de CO2 : Bruno Le Maire milite pour le déplafonnement du malus automobile
Le minage de cryptomonnaies participe au réchauffement climatique
Porn : Macron veut
Bill Gates est de nouveau l'homme le plus riche au monde devant Jeff Bezos
Votre maison côtière sera-t-elle sous l’eau chaque année en 2050/2100 ?
Xavier Niel se dit prêt à investir 1,4 milliard de sa fortune personnelle dans Iliad-Free
Mustang Mach-E : Ford lâche la cavalerie électrique… et ça va faire mal
Berline électrique BMW i4 : puissance, autonomie et performances révélées
L'iran coupe à son tour Internet pour enrayer les révoltes populaires
Pourquoi Stadia ne sera pas intéressant avant un an

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top