Nvidia renomme le 5e coeur de Tegra 3, de vSMP à "4-Plus-1"

24 février 2012 à 09h11
0
A quelques jours de l'ouverture du MWC, Nvidia relance la communication autour du cinquième coeur « compagnon » de sa puce Tegra 3, en conférant à ce dernier une marque dédiée : « 4-Plus-1 ».

Le marketing dans toute sa splendeur ? Alors que s'ouvrira lundi à Barcelone le principal salon dédié à la mobilité, le Mobile World Congress (MWC), l'américain Nvidia déploie son arsenal de communication autour de la puce Tegra 3, avec l'inauguration d'une nouvelle marque satellite, « 4-PLUS-1 ». C'est désormais sous cette appellation que sera désigné le cinquième coeur « compagnon » du processeur tout-en-un Tegra 3.

Si Tegra 3 se présente comme un processeur quadri-coeurs (quatre coeurs Cortex A9), la puce contient en effet un cinquième coeur, gravé selon un procédé différent et fonctionnant à une fréquence maximale de 500 MHz, dont la raison d'être est d'assurer l'exécution des tâches de fonds lorsque l'appareil équipé n'est pas utilisé de façon effective par son propriétaire. Ce compagnon permet ainsi de désactiver les quatre coeurs principaux de la tablette ou du smartphone Tegra 3, de façon à limiter la consommation énergétique de l'ensemble et ainsi en prolonger l'autonomie.

0190000004599258-photo-nvidia-kal-el-vsmp.jpg

Jusqu'ici, le concept était résumé sous l'appellation Variable Symmetric Multiprocessing, abrégée en vSMP : un terme qui a le mérite d'offrir une description correcte du principe, mais qui se prête assez mal aux fins du marketing. Pour simplifier sa communication, Nvidia a donc annoncé la création d'une marque dédiée (et déposée), « 4-PLUS-1 », nettement plus facile à faire connaître sur un salon comme le MWC, où se mêlent acheteurs, professionnels et médias du monde entier.

Incidemment, cette nouvelle marque peut aussi contribuer à faire accepter l'idée selon laquelle Nvidia est à l'origine de cette idée qui consiste à adjoindre un ou plusieurs coeurs de soutien à une puce déjà complexe, ce qui n'est toutefois pas tout à fait juste : Texas Instrument exploite déjà un principe similaire au sein de ses processeurs OMAP haut de gamme.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Android 4.0 : Sony publie une ROM bêta pour les Xperia 2011
MWC 2012 : LG présentera sa ligne de mobiles L-Style
Brevets : Apple interrompt le
MWC 2012 : le Motorola Atrix 3 adopterait Tegra 3
Free Mobile : un clavier virtuel handicape les applications suivi conso (màj)
Deezer pourrait lever jusqu'à 100 millions d'euros
OpenERP 6.1 : plus simple, pour mieux séduire les PME
Avast Antivirus 7 disponible : réputation, cloud et assistance à distance
Octave Klaba, OVH, condamné par erreur pour diffamation publique
GetJar lance une monnaie virtuelle pour son kiosque d'applications Android
Haut de page