La société ARM France fête ses dix ans

10 juin 2010 à 11h34
0
Implantée à Sophia Antipolis, le plus gros centre technologique européen, la société ARM France fête ses 10 ans. Si Intel domine le marché du PC avec son architecture X86, ARM prend sa revanche sur les terminaux mobiles et notamment sur le marché en pleine croissance des smartphones. Le centre français est principalement chargé de développer les coeurs sécurisés SecurCore basés sur une architecture ARM 32-bit. Ces derniers sont embarqués au sein des cartes SIM, des terminaux de paiement mais aussi sur les processeurs Cortex des derniers téléphones. Warren East, PDG d'ARM, déclare : « Des développements stratégiques représentent des enjeux de taille pour le site de Sophia Antipolis qui devrait continuer à renforcer ses activités au sein de notre groupe dans les années à venir ». C'est en effet à Sophia-Antipolis que la technologie TrustZone a été développée ; cette dernière permet de freiner l'exécution de code non validé et donc d'empêcher l'installation de malware.

A cette occasion Clubic s'est brièvement entretenu avec Mike Inglis, vice-président de ARM et responsable du développement des processeurs de la société.

Sur le marché des smartphones, quelle est la part des terminaux tournant sur ARM ?

Mike Inglis : Nous sommes aujourd'hui à 95% si ce n'est à 100% !! Nous nous attendons tout de même à ce qu'Intel nous prenne quelques parts de marché mais nous restons largement dominant.

A ce sujet, Intel veut donc se lancer sur le marché du smartphone avec Moorestown, qu'en pensez-vous?

M.I : Il y a deux différences majeures entre ARM et Intel. Intel a un modèle intégré tandis que nous avons des interfaces de programmation. Nous avons plusieurs partenaires qui travaillent sur ces dernières et cela favorise l'innovation. En ce sens nous avons un temps d'avance considérable.

Par ailleurs, chez ARM nous avons pris très au sérieux la démocratisation de l'Internet mobile, il nous a fallu trouver la bonne formule en matière de consommation. Au sein du grand public personne ne veut recharger son téléphone plusieurs fois par jour. Nous estimons qu'une recharge quotidienne est véritablement la limite du point de vue du consommateur.

Donc Moorestown ne vous semble pas adapté ?

M.I : Nous prenons Intel très au sérieux. Ils ont fait beaucoup d'efforts en matière de consommation d'énergie mais il y a encore beaucoup de chemin à faire. Ca ne sert à rien de concocter un processeur pour téléphone ultra-rapide si le cycle de batterie ne tient pas la route.

Lorsqu'Apple a présenté l'iPad, nous avons découvert le processeur A4. Vous n'avez jamais officialisé vos accords avec Apple ?

M.I : Nous n'avons pas le droit de parler de ça. Mais l'évidence saute aux yeux. Pendant la dernière keynote de Steve Jobs, sur l'écran géant nous pouvions voir une photo du processeur A4 avec un gros logo ARM. Et puis n'importe qui peut accéder au code. Cependant nous ne pouvons rien dire de plus mais je vous laisse tirer vos conclusions !

Sur Tegra nous avons un coeur vidéo couplé à ARM. Comment est pris en charge la vidéo au sein des Cortex-A9 ?

M.I : Nous avons notre propre technologie. Nous utilisons NEON, un processeur de signal numérique. Cela permet le décodage de la vidéo, de la 3D ou de l'audio.

Et après le Cortex-A9 ?

M.I : Nous n'avons rien révélé à ce sujet. Nous annoncerons un nouveau processeur cette année mais rien n'est officiel.

Avec une gravure en 28 nm ?

M.I : Je ne peux pas donner de détails mais le processeur est conçu pour les applications de nouvelle génération... si vous voyez ce que je veux dire.

Au Mobile World Congress, Intel et Nokia ont annoncé Meego et précisé que le système fonctionnerait sur ARM. Qu'en est-t-il de ce projet ?

M.I : Meego rassemble Moblin et Maemo. Maemo est écrit pour ARM c'est donc naturellement vers ce système que nous nous dirigeons. En fait Meego sera basé sur Linaro, que nous avons récemment annoncé.

A propos de Linaro, Intel ne fait pas parti de ce projet ?

M.I : Non et je ne pense pas qu'ils le souhaitent. Bon, ils connaissent notre numéro de téléphone ! Mais je doute qu'ils soient intéressés. Par contre nous avons de très bon partenaires comme IBM ou Canonical.

Quel est le rôle de Canonical ?

M.I : Ils ont un bon rythme de développement et sont chargés justemement d'asttreindre un rythme similaire au projet.

Je vous remercie
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Amazon : des hackers auraient réussi à contourner la double authentification
Contenus racistes et haineux : LEGO retire à son tour ses publicités des réseaux sociaux
LDLC : l'e-commerçant high tech Lyonnais annonce officiellement la semaine de 32 heures dès 2021
Reddit bannit un forum pro-Trump, accusé de promouvoir la haine, Twitch suspend sa chaîne
Selon Epic Games, la PS5 est
53 millions de tonnes de déchets électroniques en 2019, un record pas très glorieux
Pour Steve Sinofsky, ex boss de Windows, le Mac sous ARM sera
Airbus officialise la suppression de 5 000 emplois en France, 15 000 au total
Windows : le futur design du menu démarrer montre ses variantes
Les jeux PS5 et Xbox Series X plus onéreux que sur les consoles actuelles ?
scroll top