🔴 Soldes : jusqu'à - 70% sur le high-tech 🔴 Soldes d'hiver : jusqu'à - 70% sur le high-tech

Calxeda imagine des serveurs à 480 coeurs ARM

14 mars 2011 à 13h20
0
La jeune société Calxeda, montée par des grands noms de l'industrie des semiconducteurs, promet la mise au point prochaine de serveurs informatiques basse consommation, pouvant accueillir jusqu'à 480 coeurs à architecture ARM.

Alors que l'architecture ARM, popularisée via l'essor de l'univers mobile, suscite l'intérêt grandissant des fabricants de serveurs et des hébergeurs, qui y voient un bon moyen de réduire la consommation électrique de leurs équipements, une jeune société baptisée Caldexa vient d'annoncer la mise au point prochaine d'un nouveau processeur tout en un de type System on a chip (SoC) reposant sur quatre coeurs d'exécution Cortex A9.

Elle estime qu'il lui permettra de mettre au point des serveurs 2U intégrant jusqu'à 120 de ces puces, pour un total de 480 coeurs d'exécution. Une fois munie de la mémoire vive nécessaire à son fonctionnement, ces SoC afficheraient une consommation électrique moyenne de l'ordre de 5W. Calexda n'a toutefois pas précisé quelle serait la fréquence de fonctionnement de chaque puce, ou la puissance de calcul théoriquement atteignable. Tout juste sait-on, notamment grâce à une présentation réalisée par un analyste Forrester, que chacun de ces noeuds disposera des éléments nécessaires à son interconnexion au sein du serveur.

S'ils restent très vagues quant aux caractéristiques techniques de l'ensemble, les représentants de Calexda font preuve d'un optimisme sans faille, puisque leur produit offrirait, selon eux, un rapport performance / watt cinq à dix fois plus avantageux que les produits actuellement disponibles sur le marché. De quoi faire peser une menace sérieuse sur l'architecture x86 défendue par Intel et AMD, qui aujourd'hui règne sur le royaume des serveurs ?

Fondée en 2008 sous le nom Smooth Stone, Calexda a reçu courant 2010 le soutien de quelques grands noms des semiconducteurs, qui se sont associés pour financer son développement à hauteur de 48 millions de dollars. Parmi ces actionnaires, on retrouve notamment ARM Holdings, qui gère l'exploitation de l'architecture du même nom, Texas Instruments ou ATIC (Advanced Technology Investment Company), le fonds d'investissement d'Abu Dhabi qui possède aujourd'hui la majorité de Globalfoundries.

0190000004082630-photo-diagramme-cortex-a9.jpg

Diagramme d'un coeur ARM Cortex A9
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

L'Avicca est pour le découpage d'Orange
Google Maps adopté par 150 millions de mobinautes
REGZA RB2 : TV LCD avec lecteur de Blu-ray intégré chez Toshiba
Oracle publie un kit de développement pour Java
Japon : crainte d'une pénurie et premiers bilans
<b>Joyeux Noël</b>
Google : pas de nouveau réseau social à l'horizon
Taxe Télécoms : Bruxelles poursuit la France en justice
La FTC met officiellement fin à son enquête sur la sécurité de Twitter
L'Hadopi prête à passer le relais au juge
Haut de page