Microsoft System Center 2012, pour la gestion des clouds privés, est disponible

01 juin 2018 à 15h36
0
Microsoft a annoncé mercredi la disponibilité immédiate de System Center 2012, nouvelle version de sa plateforme d'administration et de gestion des infrastructures informatiques.

00E6000004112786-photo-microsoft-system-center-logo.jpg
Après plusieurs versions de test, System Center 2012 est désormais officiellement proposé à la vente ou à l'essai. Cette disponibilité commerciale attendue a été confirmée par Microsoft à l'occasion de son Management Summit, qui réunit quelque 5 000 clients, partenaires et journalistes à Las Vegas. L'éditeur y a réaffirmé sa volonté de faire de System Center, qui combine pour mémoire plusieurs logiciels dédiés à la gestion d'une infrastructure informatique, qu'elle soit hébergée dans un environnement privé ou public.

Pour Jean-Philippe Dupuich, chef de produit System Center chez Microsoft France, cette édition 2012 doit permettre aux profils spécifiquement IT de « se détacher de la pure gestion de l'infrastructure pour se rapprocher un peu plus de ce qui donne de la valeur : les applications métier ». System Center 2012 se veut également une réponse adaptée à la prolifération des machines virtuelles, aidé en ceci par sa capacité à gérer les environnements hétérogènes.

« Nos clients n'ont pas besoin de repartir de zéro : on leur permet avec ces outils de gérer plusieurs sortes de matériels, de systèmes d'exploitation, de couches de virtualisation et d'applications », explique Jean-Philippe Dupuich. Les huits composants (*) intégrés à la gamme System Center auront donc la charge de répondre à ces problématiques, en adressant déploiement et gestion des applications et services au sein d'environnements hybrides.

Au sein de Virtual Machine Manager 2012, on pourra par exemple administrer des infrastructures Microsoft ou VMware, puis gérer l'allocation des ressources, physiques ou virtuelles, en fonction de rôles prédéfinis. Plusieurs grands noms ont déjà annoncé leur intention d'assurer la prise en charge au sein de leurs systèmes à venir, comme Cisco avec sa récente gamme Flexpod. Deux éditions de System Center sont commercialisées : l'édition standard vaut pour deux machines virtuelles, tandis que l'édition Datacenter offre une prise en charge illimitée. Une version d'essai de 180 jours est également proposée. A ce stade, la suite ne prend pas encore en charge le futur Windows Server 2012, dont le nom vient d'être officialisé, mais une mise à jour (Service Pack) comblera cette lacune en temps et en heure, promet l'éditeur.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

SkyDrive : améliorations majeures à l'approche de Google Drive ?
Ultrathin Keyboard Cover : un clavier en guise de protection pour l'iPad chez Logitech
Compte supprimé : un internaute français va pouvoir saisir la justice contre Facebook
Insolite : dans la Somme, un radar insultait les conducteurs
SkySQL lève 4 millions de dollars
Google Earth devient participatif, cerfs-volants et ballons à l'hélium requis
Yahoo renoue avec les bénéfices trimestriels
Hitachi : des disques durs Thunderbolt jusqu'à 8 To
Intel annonce des résultats sans surprise pour le premier trimestre
Zéro Forfait se lance à son tour dans le mini-forfait
Haut de page