Disques durs : Western Digital reprend la première place devant Seagate

31 juillet 2012 à 14h20
0
Avec 71 millions de disques durs livrés au 4e trimestre de son exercice fiscal 2012, Western Digital redevient leader sur le marché devant Seagate, qui a écoulé 65,9 millions d'unités sur la période.

00A0000002673284-photo-western-digital-caviar-green.jpg
Au vu de ses résultats financiers, Western Digital semble effectivement s'être remis des inondations en Thaïlande qui avaient affecté ses sites de production, au point de laisser Seagate devenir numéro un du disque dur. Pour le 4e trimestre de son exercice fiscal 2012, le groupe d'Irvine, en Californie, annonce un chiffre d'affaires de 4,8 milliards de dollars (contre 4,5 milliards pour Seagate) et un volume de ventes record de 71 millions d'unités, alors que Seagate est à 65,9 millions sur la période (un record également).

Avec un bénéfice net, également record, de 745 millions de dollars sur la période, Western Digital reste en deçà de la performance de Seagate qui a dégagé 1 milliard de dollars ce trimestre.

Du côté de Seagate, qui profitait des difficultés de son concurrent en Thaïlande, on ne s'attendait pas à un retour à la normale aussi rapide de la concurrence. « Nous sommes déçus de ne pas avoir atteint le chiffre d'affaires espéré », avoue le p-dg du groupe, Steve Luczo. « Ceci est dû à un problème avec un fournisseur ainsi qu'à une reprise plus rapide que prévue de la chaîne d'approvisionnement de l'industrie », ajoute-t-il, sans nommer Western Digital.

Pour John Coyne, le p-dg de Western Digital, « l'année fiscale 2012 a été l'une des plus mouvementées en 42 ans d'existence car nous avons surmonté deux catastrophes majeures au Japon et en Thaïlande, nous avons réalisé notre plus grosse acquisition et nous avons fini avec un chiffre d'affaires annuel en hausse de 31,5% ».

Dans un marché global de 157 millions de disques durs écoulés ce dernier trimestre, Western Digital représente donc 45,2 % du secteur, dépassant Seagate d'une courte tête (42%). Après leurs rachats respectifs de Hitachi par Western Digital et de la division disques durs de Samsung par Seagate, les deux groupes se partagent l'essentiel du marché. Loin devant Toshiba qui compte pour environ 12,8% des ventes.

Sur l'année cependant, et malgré les excellents chiffres de Western Digital, Seagate aura réussi à tirer son épingle du jeu avec un chiffre d'affaires supérieur, évalué à 14,8 milliards de dollars, contre 12,5 milliards pour le premier. De même, le bénéfice net ressort 2,9 milliards pour Seagate sur les douze derniers mois, et 1,6 milliard pour Western Digital. Rappelons que ce dernier n'avait écoulé que 28,5 millions de disques durs lors de son deuxième trimestre, contre 57,8 millions au premier.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Street View : la Cnil confirme que Google détient encore des données
Android : bientôt le mode multi-utilisateur ?
Cashtag : Twitter diversifie le hashtag pour les investisseurs
Spotify lance ses radios en streaming sur Android
Leap Motion, le concurrent de Kinect, emballerait les développeurs
Le PDG par intérim Ross Levinsohn quitte Yahoo
Facebook met à jour l'affichage des photos
4G : l’Arcep lance sa consultation pour la réutilisation des fréquences
Twitter : 500 millions de comptes, dont un tiers réellement actifs
Facebook en bourse : UBS demande des comptes
Haut de page