CeBIT 2012 : Intel lance ses Xeon E5-2600

01 juin 2018 à 15h36
0
Intel a profité du CeBIT de Hanovre pour lancer officiellement les Xeon E5-2600, sa dernière génération de processeurs pour serveurs. Dès à présent disponibles, ceux-ci promettent des performances en hausse significative par rapport à la génération précédente, avec des prix qui s'échelonnent de 200 à 2000 dollars.

Dévoilés en septembre dernier à l'occasion de l'IDF, les processeurs Xeon E5-2600, basés pour mémoire sur l'architecture Sandy-Bridge E, sont désormais commercialisés de façon officielle par Intel. Ils devraient de ce fait se retrouver rapidement sur le marché : de nombreux fabricants et intégrateurs de serveurs profitent en effet du salon CeBIT de Hanovre pour annoncer leurs premiers produits tirant parti de ces nouvelles puces.

0190000005011334-photo-xeon-e5-2600-lisa-graff-intel.jpg

Comme toujours lors d'un lancement de ce type, Intel ne s'est pas montré avare en chiffres pour étayer, mardi lors d'une conférence de presse, les promesses de ses derniers nés. Pour Lisa Graff, directrice de la division Enterprise Platform and Services, les nouveaux venus offriraient ainsi une puissance de calcul en hausse significative, avec une hausse pouvant atteindre jusqu'à 80% par rapport à la génération précédente (les Xeon E5600, qui reposaient sur l'architecture Westmere).

« La puissance brute est une chose, mais il faut aussi améliorer les performances au niveau de l'ensemble des éléments du serveur, donc des entrées / sorties », a fait valoir cette dernière, avant de rappeler quelques-unes des caractéristiques phare de ces nouveaux Xeon, déclinés au sein d'une gamme de 17 modèles comprenant de 2 à 8 coeurs (et donc de 4 à 16 coeurs logiques, via l'Hyper Threading).

En vrac, on pourra citer l'augmentation de la quantité de mémoire cache incorporée au processeur (jusqu'à 20 Mo), le passage à un contrôleur mémoire sur 4 canaux permettant de gérer jusqu'à 768 Go de RAM, la version 2.0 de la technologie Turbo Boost et l'intégration d'un bus PCI-Express 3.0 (et la révision à la hausse du bus PQI qui communiquera avec lui). Les récentes instructions AVX (Advanced Vector Extensions) sont logiquement de la partie, tout comme le sont les AES-NI (chiffrement matériel) et la technologie Intel TXT (Trusted Execution Technology) pour ce qui est de la sécurité.

01CC000005011328-photo-xeon-e5-2600-specs.jpg

Pour ce qui est des E/S, Intel estime dans un premier temps que l'intégration du contrôleur PCI-Express 3.0 au processeur permettra de réduire d'environ 30% la latence intervenant lors des échanges entre périphériques et CPU. Il inaugure ensuite un nouveau dispositif, baptisé Direct I/O, qui permettra de faire traiter directement au processeur - via sa mémoire cache et donc sans transit des données par la mémoire vive - un certain nombre des commandes remontées par le lien PCI-Express.

Fort de ces optimisations, Intel promet également un rapport performance par watt en hausse de 50% par rapport à la génération précédente. La sortie des Xeon E5-2600 s'accompagne par ailleurs de la mise à jour des technologies Smart Data Center Management et Intel Node Manager, qui visent à mieux contrôler et surtout répartir charge CPU et consommation électrique au sein d'un rack.

Au nombre de 17, les Xeon E5-2600 destinés aux plateformes bi-processeurs sont également accompagnés de trois références dédiées aux cartes mères mono-socket, les E5-1600. Ci-dessous, le prix unitaire public annoncé par Intel pour ses différentes références, celui s'entendant en dollars, pour mille pièces commandées.

01CC000005011330-photo-xeon-e5-2600-prix.jpg

01CC000005011332-photo-xeon-e5-2600-prix.jpg
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

CeBIT 2012 : Barebone Ivy Bridge en Z77 chez Shuttle
Windows 8 : Microsoft tente de séduire les entreprises au CeBIT
L'Android Market devient Google Play
L'Open Invention Network étoffe sa base de brevets protégeant Linux
 Logitech BH320 : écouteurs et microphone optimisés pour Microsoft Lync
AMD Radeon HD 7850 et 7870 : une vingtaine de cartes dès le lancement
L'ANFR critique à son tour les mesures du réseau Free Mobile (MàJ)
CeBIT 2012 : Secusmart, une carte microSD qui chiffre les appels
Adobe corrige deux failles critiques dans Flash
Plusieurs membres présumés de Lulzsec ont été arrêtés par le FBI
Haut de page