Des employés de Foxconn menacent de se suicider

12 janvier 2012 à 11h14
0
00FA000003428332-photo-usine-foxconn-kunshan.jpg
L'usine Foxconn de Kunshan
Le plus grand sous-traitant du monde dans le secteur de l'électronique, Foxconn, refait parler de lui : 300 employés de son usine de Wuhan, lieu de fabrication de la Xbox 360, ont menacé de se suicider de concert si leur salaire n'était pas revu à la hausse. Une situation qui a poussé Microsoft à faire une déclaration.

On souvient tristement de la vague de suicides survenue entre 2010 et 2011 chez Foxconn, notamment dans ses usines de Shenzhen et Kunshan où sont fabriqués des produits Apple, Dell, HP ou encore Nintendo : depuis la semaine dernière, c'est dans l'usine chinoise basée à Wuhan que la menace d'un suicide collectif gronde.

CBS explique qu'une organisation militante révolutionnaire, baptisée China Jasmine Revolution - en référence à la révolte tunisienne de l'année dernière - a déclaré que les employés ont fait une demande d'augmentation pour 100 ouvriers de l'usine, le 2 janvier dernier. Une demande à laquelle les responsables de Foxconn ont répondu par la négative, en proposant aux mécontents de partir avec une indemnité d'un mois de salaire par année passée à travailler dans l'entreprise : une proposition que beaucoup ont accepté, mais Foxconn n'aurait, de son côté, pas tenu ses engagements.

Une situation qui aurait poussé 300 employés de l'usine à se révolter et à monter sur le toit du bâtiment le 4 janvier, pour menacer de se jeter dans le vide si les responsables ne respectaient pas leurs engagements. L'intervention du maire de Wuhan, qui s'est rendu sur le toit pour négocier pendant plusieurs heures avec les ouvriers, a permis d'éviter le drame.

Selon un porte-parole de Foxconn, le problème ne serait pas venu suite à l'affaire des augmentations et des indemnités : il s'agirait d'un mouvement de protestation suite à l'annonce d'une restructuration des chaînes de montage. « Le bien-être de nos employés est notre priorité principale et nous nous sommes engagés à veiller à ce que tous les employés soient traités équitablement et que leurs droits soient pleinement protégés » a-t-il expliqué à CBS.

Microsoft promet une enquête

L'usine de Wuhan fabriquant principalement la Xbox 360, Microsoft a réagi rapidement face à la situation, affirmant que la version donnée par Foxconn était la bonne et que les protestations des ouvriers n'avaient pas de lien avec « les conditions de travail », tout en ajoutant qu'après la manifestation « la majorité des travailleurs a choisi de retourner au travail. Une petite partie a choisi de démissionner. »

La firme de Redmond a par ailleurs indiqué « surveiller de près les conditions de travail sur une base continue » et « régler les problèmes au fur et à mesure qu'ils émergent ». Elle a indiqué avoir lancé une enquête indépendante pour s'assurer que Foxconn respecte ses engagements dans son usine de Wuhan.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Une association pointe du doigt Amazon, qui livre toujours des produits hors hygiène et alimentaire
Coronavirus : Bill Gates va faire construire des usines pour fabriquer les 7 vaccins les plus prometteurs
Comment fonctionne la nouvelle attestation de déplacement sur smartphone ?
La nouvelle attestation de déplacement sur smartphone sera disponible le 6 avril
Coronavirus : comment l'Iran et l'Espagne gèrent la crise d'un point de vue technologique
Blue Origin pousse ses employés à développer une fusée touristique malgré le coronavirus
Le coronavirus ne booste pas le e-commerce, bien au contraire, selon la FEVAD
Et de trois ! Un nouveau prototype de Starship détruit lors d'un test de réservoir
Audi : pas de version 100 % électrique pour la berline premium A8
L'iPhone 9 s'appellerait finalement iPhone SE, et serait disponible ... demain
scroll top