Au tour de Teruyuki Toriyama, le producteur de Demon's Souls et Bloodborne, de quitter Sony

28 décembre 2020 à 17h40
7
demon's souls
© Sony

Après les créateurs de Silent Hill et Gravity Rush, Teruyuki Toriyama, Producteur de Demon's Souls et Bloodborne, quitte le navire Sony.

Un nouveau talent, et pas des moindres, du studio japonais Sony Interactive Entertainment a annoncé son départ imminent sur Twitter.

La Flamme de Sony vacille

En l'espace d'un mois, le studio japonais de Sony a perdu plusieurs créateurs de génie. Cette fois, il s'agit du producteur des jeux à l'origine du genre Soulsborne, qui a éternellement marqué son empreinte dans le paysage vidéoludique.

Dans son message de départ, Teruyuki Toriyama remercie chaleureusement les joueurs adeptes des produits de Sony Interactive Entertainment et promet de poursuivre son travail sur de nouveaux jeux, mais cette fois-ci selon ses propres termes.

Rejoignant le mouvement de son confrère Keiichiro Toyama, Directeur de la franchise Silent Hill et qui a fondé son propre studio, Toriyama s'apprête également à faire cavalier seul dans son propre studio à partir de 2021.

Fuite de cerveaux

Ces nombreux départs de créateurs de marque auraient été influencés par une présumée ouverture de Sony au marché occidental, plus particulièrement au marché américain. Selon un rapport de Bloomberg, le constructeur japonais en serait venu à quelque peu dédaigner son pays natal afin de proposer des jeux pouvant toucher un public plus large.

De son côté, Sony a réfuté ces nombreuses rumeurs sur le sujet, insistant que le marché japonais reste au cœur de ses préoccupations. Selon ses termes, il s'agit même plus que jamais de son marché privilégié.

Si entre 2010 et 2015 le constructeur s'est intéressé au marché mobile, suite à l'essor important de ce dernier, son attention se focalise désormais principalement sur le marché console. Sony souligne d'ailleurs que le line-up de lancement de la PS5 présentait huit jeux développés par des studios japonais. Toutefois, Demon's Souls, le remake porte-étendard de la console, dont Teruyuki Toriyama a eu en partie la charge, a été développé par Bluepoint Games, un studio… américain.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
7
5
zeebix
«&nbsp;De son côté, Sony a réfuté ces nombreuses rumeurs sur le sujet, insistant que le marché japonais reste au cœur de ses préoccupations. Selon ses termes, il s’agit même plus que jamais de son marché privilégié.&nbsp;»<br /> Vente PS4 Japon 10 millions (113 Millions monde) bien sûr on va y croire que le japon est le marché privilégié, bien tenté Sony
g-m1n1
Sony a acheté Gaikai et tous les brevets Onlive avant que d’autres s’y intéressent. Ils doivent avoir une petite idée derrière la tête. Avant que ça ne se démocratise réellement, ça prendra encore des années.<br /> Ils ont misé sur les jeux AAA maison, ça semble leur réussir plutôt très bien pour le moment.<br /> Pour revenir à la news: C’est dommage de voir de si beaux noms partir de Sony Japan… mais qu’ont-ils réellement produits de pertinent ces dernières années ?<br /> TLG et Gravity Rush n’ont pas été des gros succès. Pour Bloodborne et Demon’s Soul ils ne faisaient que du support pour un autre studio…<br /> La team derrière Astrobot reste présente.
Francistrus
C’est clair !<br /> D’ailleurs Sony a sorti la PS4 au Japon plusieurs mois après les sorties européennes et américaines de la console… Donc leur marché privilégié mouais
g-m1n1
Clairement il y aura de la lutte.<br /> Après Netflix n’a pas non plus les moyens techniques et financiers des GAFAM, mais c’est le contenu qui compte.<br /> Netflix utilise AWS (pourtant Prime est un concurrent), Disney passe sûrement par un tiers aussi.<br /> Sony fait de même avec Azure, ça leur coûte en fin de compte sûrement moins cher que la solution qu’ils avaient en interne. Je sais même pas s’ils ont déjà tout migré ou non. Le Store sûrement, le PSNow aucune idée. Et si dans 5 ans Google ou AWS sont plus compétitifs, ils pourront tjs changer de prestataire.<br /> Après ils ont signé un « accord de principe » avec MS pour tout ce qui concerne le cloud gaming. Il y aura sûrement des échanges de technologies/brevets des 2 côtés.<br /> Google, Amazon, Nvidia n’ont pas de contenu pour le moment. Leurs premiers jeux sont pas prêt de sortir si vite. On s’abonne pour les jeux, pas pour les serveurs. Après ils peuvent tjs faire l’acquisition d’un gros éditeur et se lancer comme il faut.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

En marge des Mi 11, Xiaomi annonce sa nouvelle mise à jour MIUI 12.5
Samsung préparerait deux variantes du Galaxy Z Fold 3
Kuo vient mettre son grain de sel dans les rumeurs sur l'Apple Car et annonce une sortie en 2025 au plus tôt
OnePlus devrait abandonner le téléobjectif sur ses prochains smartphones
Optimisation fiscale : Facebook ferme plusieurs filiales irlandaises sous la pression du fisc américain
Steam : Valve dévoile le classement des 100 jeux les mieux vendus sur sa plateforme en 2020
Une nouvelle fuite nous en dit plus sur les i9 et i7 de 11e génération pour PC de bureau
Toujours en accès anticipé, Stranded Deep est temporairement gratuit sur l'Epic Games Store
Un Galaxy Chromebook 2 arriverait en début d'année prochaine avec un écran QLED
Le plus important gestionnaire d’actifs au monde s’intéresse aux crypto-monnaies
Haut de page