NVIDIA admet une limitation à 50 ips sur certains jeux pour les membres « prioritaires » de GeForce Now

Nerces
Spécialiste Hardware et Gaming
14 novembre 2021 à 16h47
11
GeForce Now © NVIDIA
© NVIDIA

Une contrainte technique qui gagnerait toutefois à être davantage visible sur les offres d'abonnement.

NVIDIA n'est pas peu fier de la réussite de son système de cloud gaming GeForce Now. Le géant de la carte graphique est ainsi le seul à permettre le jeu – en streaming – dans une définition de 1 440p à 120 images par seconde depuis l'introduction de sa dernière formule baptisée « 3080 » .

Une douzaine de jeux « limités »

Sans surprise, le ticket d'entrée pour la formule « 3080 » est le plus élevé des trois disponibles : 99,99 euros pour une durée d'abonnement de six mois. Un chiffre à comparer aux 49,99 euros du semestre de la formule « Prioritaire » et à l'accès libre de la formule « Gratuite ».

Formules NVIDIA GeForce Now © NVIDIA
© NVIDIA

La qualité d'image, la vitesse de l'animation, la longueur des sessions de jeu ou l'activation des fonctions RTX comptent parmi les éléments mis en avant par NVIDIA pour justifier une différence de « qualité de service » entre les trois offres. Jusqu'ici, rien que de très normal.

Là où les choses sont peut-être moins « normales », c'est que NVIDIA n'a pas été transparent sur un point. Suite aux remarques d'abonnés ayant pris contact avec le service technique de la marque, nos confrères de Videocardz ont mis en lumière une valeur dite « optimale » (OPS) par NVIDIA pour la vitesse d'animation de certains jeux.

NVIDIA n'a pas cherché à noyer le poisson et en réponse à ces questions, il explique :

« Pour nos membres Prioritaires, le rendu est fixé à 60, ou plus, sur la plupart des 1 100+ jeux que avons nous intégrés à ce jour. Il existe des exceptions qui, selon nous, ne fonctionnent pas bien à 60 ips sur les GPU utilisés par les abonnés Prioritaires. Pour ces jeux spécifiques, il n'est pas possible de débloquer l'OPS. Cela permet de garantir à tous les membres une expérience de jeu de qualité ».

Jeux GeForce Now 'limités' © NVIDIA
© NVIDIA

Une limite qui ne concerne pas les membres « 3080 » et touche donc seulement les « Prioritaires ». Cela n'enlève rien à l'intérêt de la plateforme GeForce Now, il est simplement regrettable que des utilisateurs aient été contraints de demander des précisions pour que NVIDIA publie une liste précise des jeux concernés par ces limitations.

Source : Videocardz

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
11
10
Bombing_Basta
C’est pingre de ne pas refiler un mini de 60 ips.
norwy
Nvidia se gardait déjà les cartes graphiques et maintenant les images par seconde. Tout ça contre votre argent (100€/an).<br /> C’est trop drôle et trop triste en même temps !
Proutie66
C’est culoté…
mamide
il est simplement regrettable que des utilisateurs aient été contraints de demander des précisions pour que NVIDIA publie une liste précise des jeux concernés par ces limitations.<br /> En même temps quand ça concerne les limitations de framerate ce n’est pas quelque chose que les développeurs ou fournisseurs de services aiment crier sur tous les toits <br /> Je me souviens d’un épisode Need For Speed au tout début quand ils ont commencé à utiliser frostbite (moteur de Battelfield) et beh le jeu était limitait à 30 FPS sur PC (vous imaginez la catastrophe ? un jeu de course qui tourne à 30 IPS surtout pour ceux qui ont des GPUs haut de gamme) et beh Electronic Arts n’a pas parlé de ça et c’est après quelques milliers de critiques que EA a décidé d’avouer qu’ils ont été obligé de limiter le jeu à 30 FPS à cause de soucis techniques qui font que si le jeu tourne avec un framerate élevé ça serait injouable.
mamide
ils ont le temps de peaufiner leur service … le temps que le monde entier passe à la fibre optique et que le Cloud Gaming se démocratise … dans genre 20 ans
Korgen
Tu te plantes. 200/an c’est l’offre 3080, celle avec la limitation c’est l’offre prioritaire à 100/an
norwy
Exact, mais ça ne change pas grand chose à ce que je dis. C’est de la location de matériel bridé sans option d’achat.
pecore
C’est super malin : on crée une pénurie pour inciter les gens à s’abonner au cloud gaming et ensuite ou bride les performance de ce cloud gaming pour les inciter à prendre une formule au dessus. Trop forts, Nvidia.
sylvio50
Nvidia se gardait déjà les cartes graphiques et maintenant les images par seconde. Tout ça contre votre argent (200€/an).<br /> D’après l’article, c’est 99,98 €/an et non pas 200 €/an car ça ne concerne que la version prioritaire qui probablement correspond à des RTX 3060 là ou l’autre formule correspond à des RTX 3080 qui sont 2x plus puissante et surtout 2x plus cher à l’achat et consomme 2x plus.
TNZ
nVidia est aux cartes graphiques ce que LG / Samsung est aux TV.<br /> ça bricole le matériel, et ça oublie la fonction finale.<br /> vu les prix de vente, on est en droit d’avoir un résultat de qualité, et ce n’est pas forcément le cas.<br /> PS : Malheureusement, c’est encore une fois l’occasion de placer un « je ne suis pas suffisamment riche pour acheter d’la daube ! »<br /> PS2 : L’autre mot en 5 lettres qui commence par M n’est pas autorisé par le serveur
steeven_eleven
Chez moi ça marche pas terrible ce truc, shadow était beaucoup mieux.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

La console Qualcomm / Razer qui avait fuité est un kit de développement pour soutenir le Snapdragon G3x Gen 1
Possesseurs d'un Chromebook, vous pourrez bientôt profiter de vos jeux Steam
Steam Deck : Valve dévoile le packaging de sa console
En Corée du Sud, pour avoir le droit de continuer de conduire, les seniors seront invités à repasser leur permis... sur un casque VR
Nintendo Switch : voici une belle offre à ne pas manquer avant Noël !
GeForce Now RTX 3080 est disponible en France, 20 jeux ajoutés au catalogue
Steam Deck : pas d'exclusivités selon Valve, seulement la plus grosse bibliothèque de jeux existante
7 idées cadeaux à prix cassés pour Noël chez Cdiscount
Idées cadeaux : 7 offres du Black Friday encore disponibles chez Amazon
Twitch va mieux protéger les streamers des trolls grâce au deep learning
Haut de page