🔴 Soldes : jusqu'à - 70% sur le high-tech 🔴 Soldes d'hiver : jusqu'à - 70% sur le high-tech

Mais pourquoi Google et NVIDIA se mêlent-elles du rachat d’Activision Blizzard par Microsoft ?

13 janvier 2023 à 11h30
12
xbox series casque © Arto Tahvanainen / Shutterstock.com
© Arto Tahvanainen / Shutterstock

Après Sony, c’est au tour de NVIDIA et de Google d’exprimer leurs inquiétudes quant au rachat d’Activision Blizzard par Microsoft pour 68,7 milliards de dollars.

Annoncée en janvier 2022, cette acquisition est la plus importante de l’histoire du jeu vidéo et donnera à Microsoft un accès au catalogue d’Activision Blizzard, notamment composé de franchises à succès comme Call of Duty, World of Warcraft ou Candy Crush.

Un rachat auquel la FTC s’oppose

Au mois de décembre, la Federal Trade Commission (FTC), agence fédérale chargée de contrôler les pratiques anticoncurrentielles, a entamé une procédure dans le but de faire annuler l’opération. Elle estime que celle-ci étoufferait la concurrence dans les secteurs des consoles de jeu, mais également du cloud gaming.

Selon Bloomberg, Google et NVIDIA ont justement fourni des informations qui appuient l'un des principaux arguments de la FTC, à savoir que Microsoft pourrait bénéficier d'un avantage déloyal sur le marché du cloud gaming par abonnement et mobile. NVIDIA a notamment souligné la nécessité d'un accès égal et ouvert aux jeux.

Pour rappel, la société américaine domine le marché des cartes graphiques prisées par les joueurs et propose un service de jeu en streaming baptisé GeForce Now. Google est en concurrence avec Microsoft dans le domaine du cloud gaming, mais son service Stadia s’est révélé être un échec et fermera ce mois-ci. À travers Android, la firme de Mountain View fait figure de passerelle d’accès vers les jeux mobiles pour des millions de personnes.

Microsoft tente par tous les moyens d’apaiser les tensions

Les deux entreprises se joignent donc à Sony pour critiquer le rachat d’Activision Blizzard. Le fabricant de la PlayStation est très remonté contre l’acquisition depuis son annonce et craint que Microsoft ne rende la franchise Call of Duty exclusive à son Game Pass, qui domine déjà le secteur des souscriptions de jeux en streaming avec 25 millions d’abonnés.

La firme de Redmond tente par tous les moyens d’apaiser les tensions pour mener son rachat à bien. Dans cette optique, elle a conclu un accord sur 10 ans pour que Call of Duty soit lancé sur les plateformes de jeux de Nintendo et sur Steam au même moment que sur Xbox. Microsoft a proposé un contrat similaire à Sony qui n’a pas encore répondu par l’affirmative.

Le géant américain rappelle en outre que les inquiétudes de ses concurrents et de la FTC ne sont pas forcément fondées, puisqu’il ne se place qu’en troisième position sur le marché des consoles derrière la PlayStation et la Switch. Il assure en outre que la popularité de Call of Duty est surestimée par ses concurrents et que son objectif principal est d’accéder au secteur du jeu mobile, d’où il est quasiment absent, à travers la plateforme King qui édite Candy Crush.

Sony, NVIDIA et Google pourraient être appelées à témoigner dans le cadre du procès intenté par la FTC.

Source : Bloomberg

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
12
10
crush56
Mais laissez les racheter blizzard, que wow et Diablo retrouvent un peu d’éclat svp
Goodbye
Oui vraiment, c’est la meilleurs chose qui pouvait arriver à Activision Blizzard.
stevensf
Parce que vous pensez que Microsoft donne de l’éclat à ce qu’il rachète ?
Goodbye
Dans le domaine du jeu vidéo ? Oui je le pense.<br /> Et la c’est pas « donne », mais « redonne. »
Morlac
En esperant que justement WOW et Diablo ne finissent pas comme Perfect Dark ou Banjo Kazooie…
arthur6703
Mise à part Skype, globalement oui. Tu as des arguments ?
Doss
Vous êtes fou, WoW et Diablo peuvent que devenir pire avec MS, aucune licence est devenue meilleur une foi acquise par MS, Halo (l’après Bungie ) , Gear (l’après EPIC ), les licences Rares etc… donc c’est pas prés de changer.<br /> Rien dans le fonctionnement de MS et sur sa QOS me font voir ça du bonne œil. Surtout qu’aujourd’hui Blizzard est un peu à part d’Activision alors que si MS reprendre ça sera plus le cas.<br /> Et dans tout le cas MS deviendra trop énorme avec tout ce que cela implique pour l’industrie. Faut pas oublié que Sony est dans le top 3 de l’industrie du JV mais entant qu’éditeur de jeu il n’est même pas top 5. Avec la Acti/bli, MS sera Leader partout et donc bien plus puissant que Sony et Nintendo réunie.
Muggsy68
Ton argument vient donc confirmer que ce rachat ne proposera pas de problème de concurrence.
Muggsy68
La seule défense de Sony c’est de dire que sans 1jeu, ils seront relayés aux oubliettes.<br /> Il est où le Sony se ventant de ses exclus ? Le seul call of duty le transformerait en cendre ?<br /> Sony qui se foutait de Microsoft avec le cloud gaming … en même temps je n’ai pas vu de PS5 à 500€ hormis micro mania sinon c’était minimum 700€ ou + donc Sony ils ont perdu la guerre de cette génération de leur fait, ils essayent juste de faire tomber MS pour ne pas avouer leurs fautes.
Doss
COD c’est le jeu qui fait qu’un tres grand nombre de joueur prennent un abo PS+. Et le PS+ est leur principale source de revenue.<br /> Les AAAA Sony sont des tres grand qualité mais ne rapporte pas tant que ça a Sony et coute cher à côté du PS+ et des royaltise des jeux tiers (dont COD).<br /> Ce sont des jeux surtout pour l’image de marque, c’est pour ça qu’il ne sont pas tendre avec les studio qui n’obtiennent pas plus de 80% sur metacritic même si en terme de vente c’est plutôt bon (RIP Days Gone )
Fafois1370
Ben absolument tout ce qui sort des mains de Microsoft est une catastrophe deouis 10 ans. Ils arrivent a plier des print server, des liens ODBC et autres. Quelle daube. Je comprends que tout le monde soit inquiet !
Sampro
A mon humble avis le gens confondent bcp Xbox et Microsoft, Xbox est la filiale jeu vidéo de Microsoft et Microsoft est une société qui possède Xbox, PlayStation n’as rien à craindre de Xbox d’où l’argument il est le 3 acteur du marché, mais Microsoft est bcp bcp bcp plus gros que Sony, en voyant que Sony viendrai toujours aussi bien en 2 génération veut simplement acheter l’un des plus gros voir le plus fournisseurs de jeux video, le gamepass c’est bien, pour Microsoft c’est une option il ont la poche bien plus longue que PlayStation, alors que pour Sony c’est un question de survie, Activision Blizzard c’est l’une des plus grosses Source de Revenu pour Sony.<br /> Pour moi le terrain est trop miné les achats passé de Microsoft nous ont montré a peu près comment il agissent quand il achète quelque chose, dans l’histoire c’est Sony les plus petits ici, la capitalisation de Microsoft n’es pas comparable à Sony Microsoft veut gagné des la Source, un peu comme NVIDIA est ARM
arthur6703
Après une brève recherche, depuis 10 ans leur action est passée de 27$ à 230$. Ça me donne l’impression qu’ils ont dû faire beaucoup plus de choses que les 2 bugs que tu cites, qui se sont sûrement produits pendant 24h et dont personnes n’a dû entendre parler. Après peut être que les deux bugs dont tu parles ont été ultra majeurs, ont été des cataclysmes, etc etc … Mais si c’était le cas, aujourd’hui ils n’auraient pas cette valorisation, et ils n’auraient pas l’argent pour racheter des entreprises aussi grosses.
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Lara Croft bientôt de retour dans une série Tomb Raider !
Samsung dévoile le premier écran plat Mini-LED pour joueurs, et il ne fait pas les choses à moitié
Profitez dès maintenant de ce kit RAM Corsair à son prix le plus pendant les soldes d'hiver !
Epic fail : un voleur se prend en selfie avec un iPhone fraîchement dérobé… et se fait arrêter
Vous avez vu ? L'app Google se fait une beauté sur Android !
Surveillance : comment ces vêtements peuvent vous invisibiliser aux yeux de la reconnaissance faciale
Faites vos valises ! Des hôtels e-sport en Chine s'équipent en GeForce RTX 4090
Sous la pression d’avocats humains, l'intelligence artificielle ne pourra finalement pas plaider
Xavier Niel : pourquoi le fondateur de Free veut investir dans Brut
Comprendre les avantages d'un VPN : voici un guide pour les débutants
Haut de page