Résultats Intel : bénéfice en baisse de 25% sur le premier trimestre

0
Conséquences cumulées d'un marché des PC en berne et d'une période traditionnellement peu faste : Intel a su maintenir un volume de ventes important sur le premier trimestre 2013, mais voit son bénéfice s'éroder de 25% sur un an. Le fondeur se veut toutefois optimiste pour l'année à venir.

00B4000001537736-photo-logo-intel-sans-slogan.jpg
Intel a fait état mardi d'un chiffre d'affaires en baisse de 3% sur un an pour le premier trimestre 2013, qui s'établit à 12,6 milliards de dollars. Celui-ci s'accompagne d'un bénéfice net de 2 milliards de dollars, en recul de 25% par rapport au premier trimestre 2012. Ramené au titre, il s'établit à 0,40 dollar par action, là où les analystes attendaient 0,41 dollar. Intel maintient une forte rentabilité, avec une marge brute de 56%, laquelle perd tout de même 8 points sur un an.

Principale source de revenus du fondeur, la division PC Client (qui correspond au marché des PC, grand public ou entreprise), recule de 6% sur un an. Comparé au quatrième trimestre 2012, la baisse est de 6,6%. Pour Intel, celle-ci est sans surprise à mettre au crédit de la saisonnalité, ainsi que du ralentissement constaté sur le marché PC mondial, lequel conduit à des stocks qui s'écoulent moins facilement chez les fabricants ou revendeurs et donc, pour lui, à des livraisons de processeurs et de composants moins importantes. La division Data Center, qui traite les activités serveur, affiche un chiffre d'affaires de 2,6 milliards de dollars, en recul de 7,5% sur un an.

En dépit des prévisions alarmistes relatives au marché des PC et machines basées sur des puces x86, Intel affiche des prévisions optimistes pour le trimestre en cours ainsi que pour l'ensemble de l'année 2013. La société avance ainsi une marge brute de l'ordre de 60% sur l'année, un investissement toujours très fort en R&D avec un budget prévisionnel maintenu aux alentours de 28,9 miliards de dollars. Une croissance modeste du chiffre d'affaires est même attendue par rapport à 2012.

Dans son commentaire adressé aux analystes, le directeur financier d'Intel appuie ces prévisions par différents constats, comme une demande marché importante pour les processeurs Haswell (attendus pour le début de l'été), ou une activité plus importante que prévue pour les lignes de production les plus anciennes qui permet d'en améliorer l'amortissement. Pour le trimestre en cours, qui verra Paul Otellini abandonner les rênes de la société (son départ, annoncé de longue date, interviendra le 16 mai), Intel dit tabler sur un chiffre d'affaires de l'ordre de 12,9 milliards de dollars.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Gigabyte Aivia Uranium, une souris pour joueur avec 70 heures d'autonomie
Qualité de connexion : Fleur Pellerin souligne le travail de l'Arcep
Gmail, Apps, Drive : difficultés (màj : résolues) d'accès aux services Google
La publicité en ligne atteint un nouveau record aux États-Unis
La fourchette HAPIfork se lance sur KickStarter : rencontre avec ses créateurs
ASML subit la chute des PC, mais prévoit un rebond en juin
L'iPhone 5S miserait sur la photo avec un capteur de 12 mégapixels
BPCE vend meilleurtaux.com au fonds Equistone
Dell : Carl Icahn change de stratégie et limite sa part à 10%
Travail de nuit : Apple Retail France perd aux prud'hommes
Haut de page