En attendant la scission, toutes les branches de HP reculent

22 mai 2015 à 12h44
0
En pleine scission de ses activités entre d'un côté, les ordinateurs personnels et les imprimantes et de l'autre, les solutions pour les entreprises, HP livre un premier bilan 2015 en déclin sur les deux volets.

HP a commencé l'année avec une légère hausse de ses ventes de PC. Le volume d'ordinateurs écoulés a augmenté de 2 % comparé à la même période il y a un an, grâce à une croissance de 19 % des PC portables, qui compensent le déclin de 14 % des machines de bureaux. Malgré tout, le chiffre d'affaires a décroché de 5 % sur un an, à 7,7 milliards de dollars. Et la marge, déjà très faible, a perdu 0,5 point, pour atteindre 3 %.


0230000008047794-photo-hp-2q-2015.jpg
Résultats de HP pour son deuxième trimestre fiscal 2015 - Source : HP.


Le déclin est plus prononcé encore du côté des imprimantes. L'autre grande division du groupe est amenée à rejoindre celle des PC grand public dans une société à part entière, suite à la scission décidée en octobre 2014. Les ventes d'imprimantes ont reculé de 4 % en volume et de 5 % en valeur, atteignant 5,5 milliards de dollars. Avec une marge de 18,3 % ce trimestre, HP a vu sa profitabilité reculer de 1,5 point en une année.

Tout baisse, sauf les serveurs

Du côté entreprise, les revenus sont stables à 6,6 milliards de dollars, grâce à la hausse de 11 % des serveurs mais le stockage chute de 8 %, les infrastructures critiques de 15 %, les solutions réseaux de 15 %... Et la marge fait du sur-place. Les logiciels d'entreprise, eux, chutent de 8 % tirés vers le fond par les licences (-17 %) et les services (-11 %). Mais avec une marge de 17,9 %, cette branche reste la deuxième la plus rentable.

Ces activités en déclin, ce sont pourtant celles dans lesquelles HP place ses espoirs en les isolant dans une nouvelle société, Hewlett-Packard Enterprise. « Aujourd'hui, je suis plus que jamais convaincue que c'est la bonne chose à faire », a maintenu la dirigeante, Meg Whitman, lors d'une conférence avec les analystes.

Le coût de la scission sera de 400 à 450 millions de dollars, que l'entreprise compte amortir avec une grosse réduction des coûts qui entraînera la suppression de 55 000 emplois, soit 14 % des effectifs. Ce trimestre, les recettes globales de HP ont reculé de 7 % à 25,5 milliards de dollars. Et ses profits de 20 %, à 1 milliard.


À lire également :

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Voice Bridge : utiliser sa ligne fixe depuis son smartphone
Un site de rencontre en ligne laisse filer l'orientation sexuelle de ses membres
La liste rouge contre le démarchage téléphonique se précise
Mozilla ouvre une bêta privée pour Firefox sur iOS
Microsoft OneClip : un presse-papier en ligne pour une synchronisation multiplaforme
Uber et les VTC sont interdits de maraude électronique
Mozilla introduira des tuiles promotionnelles suggérées dans Firefox
Insolite : un tapis de souris USB et lumineux chez Razer
Santé et numérique : big data et bracelets connectés au coeur des débats
Le 22 mai 2013, on sait comment prononcer GIF
Haut de page