L'UE accuse Apple d'utiliser la sécurité comme argument pour mater la concurrence

04 juillet 2021 à 14h13
34
App Store © Pexels
Crédit : Pexels

Apple veut garder le contrôle total sur son écosystème applicatif. Mais selon la Commission européenne, une ouverture à la concurrence est possible sans pour autant menacer la sécurité et la confidentialité des utilisateurs et utilisatrices .

Toujours en procès contre Epic Games et sous la menace d'organismes antitrust aux États-Unis et en Europe, Apple tente par tous les moyens de défendre son modèle d'écosystème fermé. Récemment, Tim Cook montait au créneau pour soutenir que cette stratégie permettait de renforcer la sécurité et le respect de la vie privée des utilisateurs.

L'App Store comme unique solution pour installer une application

Dans une interview accordée à Reuters, Margrethe Vestager, vice-présidente exécutive de la Commission européenne en charge des questions liées au secteur tech et Commissaire européenne à la concurrence, répond au dirigeant d'Apple.

Elle explique que si elle estime que « la sécurité et la vie privée sont d'une importance primordiale », elles ne doivent pas devenir des excuses servant à soutenir des pratiques anti-concurrentielles.

« L'important ici est, bien sûr, que cela ne devienne pas un bouclier contre la concurrence, car je pense que les consommateurs et consommatrices ne perdront ni la sécurité ni la confidentialité s'ils utilisent un autre magasin d'applications ou s'ils font du sideloading », poursuit Margrethe Vestager, qui croit qu'un compromis peut être atteint avec Apple à cet égard.

La mise à jour d'iOS n'alerte pas l'UE

La femme forte du numérique européen a aussi été interrogée sur la dernière mise à jour d'iOS, qui permet aux utilisateurs et utilisatrices de refuser d'être tracés par les applications tierces. Elle indique que toute initiative visant à donner plus de contrôle aux citoyens et citoyennes sur la collecte ou l'exploitation de leurs données personnelles est une bonne chose.

Elle précise tout de même que dans ce cas, tout le monde doit être logé à la même enseigne et que les conditions doivent s'appliquer à tous les acteurs. « Jusqu'ici, nous n'avons aucune raison de penser que ce n'est pas le cas », fait-elle savoir, alors que des développeurs se plaignaient du fait que les services Apple ne soient pas concernés par ces nouveaux paramètres de confidentialité.

Source : Reuters

Modifié le 04/07/2021 à 14h58
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
34
21
Voir tous les messages sur le forum
Haut de page