ARM lance un système d'exploitation pour les objets connectés

Par
Le 03 octobre 2014
 0
A peine né, le marché des objets connectés se fragmente déjà. La dernière tentative d'unification du secteur émane d'ARM, et prend la forme d'un inattendu système d'exploitation. Son nom : Mbed OS.

Et si ARM devenait aussi incontournable dans l'Internet des objets qu'il l'est aujourd'hui dans les smartphones et tablettes ? Le Britannique y compte bien, et c'est ce qu'il a montré mercredi à la conférence TechCon de San Francisco. L'annonce concerne un nouveau système d'exploitation, spécifiquement conçu pour les objets connectés. Le nom choisi par ARM est Mbed OS et il sera disponible en version alpha d'ici la fin de l'année.


0208000007659929-photo-mbed-os.jpg


Gratuit et bâti sur un standard ouvert, cet OS a vocation à unifier l'écosystème de l'Internet des objets alors que les alliances entre constructeurs commencent déjà à se multiplier (AllSeen Alliance, Open Interconnect Consortium...) tout comme les plateformes de développement (AllJoyn, Busit, Revolv, Sen.se...). Pour qu'un standard émerge, il a besoin de s'attirer de nombreux partenaires. ARM s'est approché d'IBM, Salesforce ou Telefonica. Le problème est que ces sociétés ne veulent pas rater le coche et se rallient à d'autres alliances.

De nombreux standards de connectivité


Mbed OS supporte un grand nombre de standards de connectivité sans-fil : Bluetooth Low Energy, 2G, 3G, LTE, CDMA, Threads (standard basse consommation de Google, ARM et Samsung créé en juillet 2014), Wi-Fi...

Ce système d'exploitation est également compatible avec la norme 6LoWPAN, pour IPv6 Low Power wireless Area Networks. C'est en quelque sorte une adaptation du protocole réseau IPv6 pour les petites bandes passantes, séant donc a priori aux faibles besoins en transmission de données des objets connectés.

Mais Mbed OS ne vient pas seul. Le système d'exploitation s'accompagne de la plateforme de développement Mbed Device Server. Distribuée sous licence, elle permettra aux entreprises de gérer leur parc d'objets connectés et de sécuriser la transmission des données, ainsi que leur collecte. Troisième et dernière brique de la nouvelle offre d'ARM : le site mbed.org, qui centralise les ressources nécessaires pour les développeurs.


A lire également :


Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités Entreprises

scroll top