2021 sera l'Année européenne du rail "durable, intelligent et sûr"

31 décembre 2020 à 09h10
8
TGV Inoui SNCF © viarami/Pixabay
© viarami/Pixabay

La Commission européenne a annoncé sa décision, mercredi, dans le cadre du pacte vert pour l'Europe, qui vise le déploiement de moyens de transport plus propres.

L'Europe, dans le cadre de son pacte vert, entend atteindre la neutralité climatique d'ici 2050. Pour y parvenir, l'Union européenne veut mettre à contribution plusieurs secteurs énergivores, parmi lesquels celui des transports, aujourd'hui responsable d'environ 25% des émissions de gaz à effet de serre de la zone. Après avoir adopté sa stratégie pour une mobilité intelligente et durable en décembre, la Commission européenne souhaite développer l'activité ferroviaire de l'UE et s'est décidée à faire de 2021 l'Année européenne du rail.

Le ferroviaire, un très faible impact dans le bilan carbone du transport

Tout au long de l'année 2021, la Commission européenne offrira un vrai éclairage au rail « en tant que moyen de transport durable, intelligent et sûr ». Cela passera notamment par des activités qui seront proposées pour encourager les citoyens européens et les entreprises à utiliser ce moyen de transport. Pour garder le cap vers la neutralité carbone avant 2050.

Pour la commissaire chargée des Transports, Adina Vălean, « l'Année européenne du rail nous donne l'occasion de redécouvrir ce mode de transport ». L'ancienne députée européenne roumaine est convaincue que le train répond aux exigences de durabilité, de sûreté, de confort, et d'accessibilité.

Nous évoquions en début d'article la part colossale des transports dans le bilan carbone de l'Union européenne. Mais celui du secteur ferroviaire est, lui, minime. Il représente en effet moins de 0,5% des émissions de CO2 que l'on peut imputer au transport. Difficile ainsi de douter de l'aspect durable de ce mode de transport.

En outre, le train est un moyen de voyager extrêmement sûr, et il offre de multiples possibilités aux citoyens européens grâce au réseau transeuropéen de transport (RTE-T).

Convaincre les citoyens européens

Si le ferroviaire présente des avantages indéniables, Bruxelles regrette que seulement 7% des personnes voyagent en train. Même chose pour les marchandises : 11% sont transportées via le rail. L'Année européenne du rail doit aussi permettre de faire grimper ces pourcentages.

La Commission européenne rêve aussi publiquement d'un espace ferroviaire unique européen, avec une mobilité transfrontalière continue.

Pour promouvoir le train, la Commission lancera, le 1er janvier 2021, un site web qui détaillera les activités, projets et événements prévus dans le cadre de l'Année du rail. L'UE présentera prochainement son plan d'action pour stimuler le transport ferroviaire. L'amélioration et la simplification des systèmes de réservation entre les différents modes de transport seront très sérieusement discutées et encouragées.

Source : communiqué de presse

Modifié le 31/12/2020 à 09h23
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
8
8
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Le taxi volant électrique de Joby Aviation parcourt 240 kilomètres, un record
Intrinsic : le nouveau jouet de Google spécialisé dans le logiciel destiné aux robots industriels
Un robot crée une superbe fresque Super Mario en domino en 24 heures
Amsterdam a inauguré le tout premier pont en acier imprimé en 3D
Face au blocus des communications à Cuba, les USA envisagent de déployer Internet via des ballons
La Défenseure des droits s'oppose aux caméras de reconnaissance des individus dans l'espace public
Voici CAPS, la capsule volante française autonome, passe-partout et monoplace (Vidéo)
Végétaliser les villes ? Google veut cartographier les quartiers prioritaires
Les chasseurs d’ondes de l’ANFR à la recherche des fréquences suspectes (Vidéo)
Après le supersonique, United Airlines veut des avions à propulsion électrique
Haut de page