🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech 🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech

2021 sera l'Année européenne du rail "durable, intelligent et sûr"

31 décembre 2020 à 09h23
8
TGV Inoui SNCF © viarami/Pixabay
© viarami/Pixabay

La Commission européenne a annoncé sa décision, mercredi, dans le cadre du pacte vert pour l'Europe, qui vise le déploiement de moyens de transport plus propres.

L'Europe, dans le cadre de son pacte vert, entend atteindre la neutralité climatique d'ici 2050. Pour y parvenir, l'Union européenne veut mettre à contribution plusieurs secteurs énergivores, parmi lesquels celui des transports, aujourd'hui responsable d'environ 25% des émissions de gaz à effet de serre de la zone. Après avoir adopté sa stratégie pour une mobilité intelligente et durable en décembre, la Commission européenne souhaite développer l'activité ferroviaire de l'UE et s'est décidée à faire de 2021 l'Année européenne du rail.

Le ferroviaire, un très faible impact dans le bilan carbone du transport

Tout au long de l'année 2021, la Commission européenne offrira un vrai éclairage au rail « en tant que moyen de transport durable, intelligent et sûr ». Cela passera notamment par des activités qui seront proposées pour encourager les citoyens européens et les entreprises à utiliser ce moyen de transport. Pour garder le cap vers la neutralité carbone avant 2050.

Pour la commissaire chargée des Transports, Adina Vălean, « l'Année européenne du rail nous donne l'occasion de redécouvrir ce mode de transport ». L'ancienne députée européenne roumaine est convaincue que le train répond aux exigences de durabilité, de sûreté, de confort, et d'accessibilité.

Nous évoquions en début d'article la part colossale des transports dans le bilan carbone de l'Union européenne. Mais celui du secteur ferroviaire est, lui, minime. Il représente en effet moins de 0,5% des émissions de CO2 que l'on peut imputer au transport. Difficile ainsi de douter de l'aspect durable de ce mode de transport.

En outre, le train est un moyen de voyager extrêmement sûr, et il offre de multiples possibilités aux citoyens européens grâce au réseau transeuropéen de transport (RTE-T).

Convaincre les citoyens européens

Si le ferroviaire présente des avantages indéniables, Bruxelles regrette que seulement 7% des personnes voyagent en train. Même chose pour les marchandises : 11% sont transportées via le rail. L'Année européenne du rail doit aussi permettre de faire grimper ces pourcentages.

La Commission européenne rêve aussi publiquement d'un espace ferroviaire unique européen, avec une mobilité transfrontalière continue.

Pour promouvoir le train, la Commission lancera, le 1er janvier 2021, un site web qui détaillera les activités, projets et événements prévus dans le cadre de l'Année du rail. L'UE présentera prochainement son plan d'action pour stimuler le transport ferroviaire. L'amélioration et la simplification des systèmes de réservation entre les différents modes de transport seront très sérieusement discutées et encouragées.

Source : communiqué de presse

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
8
8
Werehog
Quand on voit le coût des billets de train et tous les frais à côté, pour aller d’un point A à un point B, ça n’est largement plus rentable au-delà de 1 voyageur dans la voiture, même avec les péages routiers…<br /> donc le ferroviaire pour les personnes n’est pas intéressant en l’état. Et le fret ferroviaire, véritable alternative pour réduire l’empreinte carbone des poids lourds, est quasi inexistante, alors que cela apporterait une vraie solution pour de nombreux problèmes (bouchons dans les métropoles, forte pollution routière, parcours de grande distance sans épuiser des chauffeurs). Alors ok c’est moins rapide, mais c’est beaucoup moins cher pour le fret. Pas pour les personnes.
Proutie66
Tu as bien résumé la chose.<br /> Cf : L’affaire de Saint-Charles (ligne perpignan - Rungis)
brindacier
Bonjour, et oui c’est un gros problème Français, regardez un peu quelques autres pays européens et vous verrez que ce n’est pas les mêmes services, beaucoup plus de ligne en Allemagne, Autriche et Suisse par exemple avec des prix intéressant surtout si vous voyagé à plusieurs, beaucoup de wagon qui acceptent le vélo. Personnellement je pense que le problème français est que l’on a voulu développer le TGV, par conséquent un gouffre financier avec des tarifs trop élevé, et qui a contribué à l’abandon des lignes existantes, d’autant plus que ces lignes TGV sont remplies en grande partie par les voyages d’affaire, et oui qui se rend de grandes villes à grandes villes ?
kyrios
Si ce sont effectivement les voyages d’affaire qui remplissent en grande partie les TGV français, ça signifie que la stratégie est excellente : Le segment business est le plus rentable puisqu’il permet des prix plus élevés et ça concurrence les vols intérieurs qui sont une aberration environnementale.<br /> Dans le transport des personnes, il faut encore distinguer les voyages privés des voyages professionnels.<br /> Je pense que les TGV sont une solutions d’avenir et qu’ils vont se développer maintenant qu’une volonté politique se met en place pour favoriser ce moyen de déplacement au détriment des vols low cost pour les «&nbsp;courtes distances&nbsp;». Mais ce que j’attends personnellement c’est le retour des trains de nuit qui sont bien plus confortables que les autocars comme alternative à l’avion.<br /> Il faudra voir si les politiques se décideront enfin à taxer le carburant des avions, imposer un prix minimum pour les billets qui ne soit pas ridiculement bas et si nécessaire soutenir financièrement le ferroviaire… Il faudrait qu’ils se décident sur quel pied danser… La question est simple: veut-on vraiment effectuer une transition dans les transports pour lutter contre le réchauffement climatique oui ou non ? C’est maintenant qu’il faut trancher pas dans 10 ans !
SlashDot2k19
Comme dit dans les commentaires plus haut, c’est surtout le fret ferroviaire qu’il faudrait développer au maximum (en le rendant obligatoire notamment pour les marchandises traversant la France) pour désengorger les routes et autoroutes des camions.
Goodbye
Suisse ? C’est 27 CHF geneve Lausanne , soit 40 min de train ou 45 de voiture , sauf que ça fait même pas 60 km…<br /> Au finale en voiture ça reste moins cher en Suisse pour le moment malheureusement
brindacier
Certainement qu’il y a des trajets qui semble un peu cher surtout si vous le prenez que de temps en temps, moi par exemple je fait actuellement Genéve/Bellegarde ou Bellegarde/Genève pour 7.70 €, soit 30mn et 30km environ; abonnement mensuel à 138€ transport en commun compris sur Genéve c’est imbattable par rapport à la voiture; autre exemple ma fille repart sur Munich, départ de Genève pour 63€, il doit y avoir 500km pour 5 hr environ cela peut mettre un peu plus suivant les changements.<br /> Concernant les TGV, c’est beau, c’est rapide, c’est intéressant côté tarif pour les ouigo ou les prem’s et ce sont principalement les grandes villes qui sont desservies (tant mieux pour leurs habitants)<br /> Malheureusement au détriment du reste du territoire,de ce fait le réseau TER a été délaissé et se retrouve dans un piteux état avec des trains vieillots, des trains supprimés faute de wagon ou loco disponible, une communication inexistante lors de problème sur le réseau, en octobre presque 1 mois de coupure entre culoz et bellegarde, (quelques bus de remplacement) aucune information en ligne c’est inadmissible .<br /> Autre réflexion, est ce que les voyages d’affaires ne vont pas diminuer du fait d’une montée en puissance du télétravail que certaines entreprises vont continuer de promouvoir, donc un manque à gagner évident pour la SNCF.<br /> Donc je ne vois pas encore le fret et le réseau des petites lignes s’améliorer en France, avec quel moyen financier ?; est ce que le politique qui ne voit que la course au progrès, à la capitalisation et aux grandes entreprises va pouvoir monter un plan de relance des réseaux ferrés ?<br /> Je voudrais bien y croire.
carinae
Je crois surtout qu’il faut repenser la stratégie de la SNCF. Le tout TGV c’est bien … mais il n’y a pas que ça dans la vie. Bon nombre de petites lignes jugées non rentables ont été abandonnées. Les TER sont souvent la dernière roue du carrosse ( même si ça c’est amélioré depuis quelques années). Avant les gens voyageaient beaucoup en train, ce n’est plus vraiment le cas aujourd’hui. Si les TER reprenaient la place qui leur revenait afin de faciliter les trajets maison/boulot et si on développait le transport de marchandises ça irait mieux… Bien sûr tout ça doit être soumis à une chose : l’arrêt des grèves a la c… qui on quand même bien impactées la SNCF
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

À la découverte de la planète naine Ceres et son énigmatique tache blanche
Programme spatial Vega : dernier acte sur Venus
Le prix des batteries de voitures électriques a baissé de 89 % en 10 ans
Jouable, Age of Empires IV est en phase d'équilibrage / polissage
Jean-Michel Jarre va donner un concert live et VR dans Notre-Dame de Paris le 31 décembre
Apple retire discrètement le serveur web Zoom caché via une mise à jour sur Mac
Mini critique Truth Seekers (S01)
Mini critique The Mandalorian (S02E01)
Mini critique Moonbase 8 (S01E01)
Les meilleures séries d'anthologie
Haut de page