EOS M : Canon présente son compact à objectif interchangeable

01 juin 2018 à 15h36
0
À son tour, Canon embarque dans le train des compacts à objectif interchangeable avec un premier modèle, l'EOS M. Clairement pensé pour le grand public, il adopte un nouveau système de monture, une griffe flash et un capteur 18 Mp hérité du reflex EOS 650D.

Quatre ans après l'émergence de ce nouveau segment de marché que constituent les compacts à objectif interchangeable, Canon se joint à la danse avec l'annonce, lundi, de son premier hybride, l'EOS M, qui aura donc pour mission de séduire les amateur avertis ne souhaitant pas s'encombrer d'un reflex. Au sein de ce boîtier compact (108,6 x 66,5 x 32,3 mm pour 298 grammes sans optique), Canon propose un capteur CMOS au format APS-C (3:2) d'une définition de 18 millions de pixels, qui rappelle donc furieusement celui du reflex EOS 650D annoncé début juin.

0190000005316722-photo-canon-eos-m.jpg

Celui-ci est associé à une puce de traitement Digic 5, qui promet une cadence de prise de vue maximale de l'ordre de 4,3 images par seconde, une sensibilité maximale de 12 800 ISO en natif (25 600 ISO étendu) et la possibilité d'enregistrer des vidéos 1920 x 1080 à 24, 25 ou 30 images par seconde. On retrouve également sur cet EOS-M le système d'autofocus hybride du 650D, qui exploite certains des photosites du capteur pour assurer la mise au point par détection de phase, ce qui lui permettra de suivre le point en continu lors de l'enregistrement de vidéos. Le nouveau venu se dote par ailleurs d'une entrée micro au format 3,5 mm, doublée d'un micro stéréo intégré au boîtier. L'enregistrement se fera sur carte mémoire SDHC ou SDXC.

0190000005316724-photo-canon-eos-m.jpg

Pour ce qui est des optiques, Canon inaugure un nouveau format de monture, baptisé EF-M. Deux objectifs seront disponibles au lancement, avec d'un côté un 18-55 mm f/3,5-5,6 IS STM et de l'autre, un 22 mm f/2 STM au format pancake. La marque promet toutefois la compatibilité avec le parc des optiques EF et EF-S, via un adaptateur optionnel (EF-EOS M). Le boîtier n'intègre aucun flash, mais il dispose d'une griffe par l'intermédiaire de laquelle on pourra fixer un module externe (SpeedLite 90EX), fourni en standard avec l'appareil.

0190000005316728-photo-canon-eos-m.jpg

Du côté de l'ergonomie, les choix opérés par Canon confirment l'orientation grand public de cet EOS-M, ainsi sans doute que la volonté de ne pas venir phagocyter le marché des reflex d'entrée de gamme. Bien que l'appareil soit entièrement manuel, le fabricant a réduit à la portion congrue les réglages directement accessibles. Sur le dessus de l'appareil, un unique sélecteur permet d'opter entre tout automatique, vidéo et mode photo avancé, les contrôles de type vitesse ou ouverture passant alors par les menus de l'écran tactile de 3 pouces (7,7 cm), non orientable.

012C000005316726-photo-canon-eos-m.jpg
012C000005316730-photo-canon-eos-m.jpg

Présenté comme « le premier représentant d'un nouveau système » - ce qui laisse donc augurer de futures évolutions de la gamme, cet EOS-M devrait être disponible courant octobre, sous la forme d'un pack réunissant appareil, flash et 18-55 mm, pour un prix public annoncé de 899 euros, avec un boîtier décliné en quatre couleurs (noir, blanc, rouge et gris).

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

iPhone 6 : un prototype (?) en vente sur eBay pour 7 000 dollars
Le créateur du Bitcoin n’est finalement pas celui que l’on croyait
On Refait le Mac : premières impressions sur l'iPhone 6
Infos US de la nuit : incertitudes sur la date de lancement de l'iPhone 6
Black Friday : elle achète un iPhone 6 et se retrouve avec des patates
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
De Facebook... à Sexebook, réseau social coquin ?
Netflix perdra Starz fin février 2012
Test Internet Explorer 8 : le dernier IE avant la refonte
Test Internet Explorer 9 : un navigateur en net progrès
Haut de page