Pentax K-S1 : un reflex milieu de gamme d'apparence futuriste

28 août 2014 à 18h25
0
Fidèle à sa réputation, l'éternel challenger Ricoh prend le marché de la photo à contre pied avec l'annonce du Pentax K-S1. Ce nouveau reflex milieu de gamme a au moins un mérite, celui d'oser une esthétique futuriste à l'opposé de la tendance rétro du moment.

0190000007583531-photo-pentax-k-s1.jpg

Un modèle futuriste, en apparence



Le Pentax K-S1 s'illustre pour commencer par un grand nombre de diodes multicolores. Celles de la poignée, en premier lieu, sont principalement cosmétiques mais indiquent malgré tout le nombre de visages détectés lorsqu'on fait un autoportrait groupé sur pied. La diode concentrique au déclencheur et au commutateur de mise sous tension passe quant à elle du vert au rouge en passant du mode photo au mode vidéo.

En revanche, bien qu'il s'adresse aux utilisateurs de smartphones frustrés par la qualité de leurs photos, ce K-S1 ne dispose ni d'un écran tactile, ni d'une connectivité Wi-Fi. Il peut bénéficier de cette dernière en option au travers d'une carte SD FluCard ou Eyefi.

Les spécificités maison sont maintenues



Le nouveau venu est par ailleurs un reflex Pentax comme un autre. Il abrite un capteur APS-C CMOS de 20 millions de pixels, dépourvu de filtre passe bas mais associé à un ingénieux simulateur d'anti-moiré reposant sur le stabilisateur dudit capteur. En plus de compenser les mouvements du photographe, ce stabilisateur sait suivre la voute céleste, associé à l'accessoire O-GPS1, ou aligner l'horizon, comme nous l'avions expliqué lors de l'annonce des K-50 et K-500.

Associé à une nouvelle puce de traitement Prime M II, ce capteur atteint 51 200 ISO, 5,4 images/seconde en rafale, et filme en Full HD 1080p à 24, 25 ou 30 i/s.

On retrouve par ailleurs un lumineux viseur à penta prisme, et non à penta miroir comme c'est souvent le cas sur ce segment, offrant en l'occurrence un grossissement de 0,95x et une couverture de 100 % du champ. En revanche le boîtier n'est pas tropicalisé.

Ce Pentax K-S1 sera commercialisé mi-septembre en France. Décliné en 12 couleurs, il sera vendu 650 euros nu ou 700 euros avec l'éternel zoom 18-55 mm f/3,5-5,6.

012C000007583525-photo-pentax-k-s1.jpg
012C000007583527-photo-pentax-k-s1.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
Toyota : 50% des véhicules vendus au premier semestre étaient des hybrides-électriques
Peugeot 3008 Hybrid : tout ce que l’on sait du futur SUV de la firme sochalienne
Evija : l'hypercar électrique de Lotus se charge en 9 petites minutes
La Zone 51 envahie ? L'armée américaine pourrait répondre par la force
Streaming vidéo : le coût écologique serait désastreux, selon l'association The Shift Project
La prochaine édition du CES va autoriser les sextoys féminins et interdire les
Que se passerait-t-il si Stadia disparaissait ? Un ponte de Google répond
Neuralink : Musk annonce que la start-up est prête à tester sa technologie sur des humains
7 400 gigatonnes de neige seraient nécessaires pour enrayer la fonte des glaces
scroll top