Test Pentax Optio RZ10 : le 10X à prix plancher

Aurélien Audy
29 juin 2011 à 15h33
0

Pentax Optio RZ10

Le nippon Pentax tourne un peu au ralenti depuis quelques temps. Du moins dans ses gammes de compacts. Aussi, nous n'avions pas réellement de choix pour ce comparatif des zooms puissants : c'était le RZ10 ou rien. Nous avons un peu hésité au vu des spécifications modestes de l'appareil par rapport à la concurrence. Cependant, le prix plancher du RZ10, à partir de 114 €, constitue un argument suffisamment important pour que nous accordions une place à Pentax dans ce dossier !

0190000004377722-photo-pentax-optio-rz10.jpg

Pentax Optio RZ10
Caractéristiques photo
Pixels réels /
Résolution max
14,1 Mpix /
4 224 x 2 376 pixels
Capteur - tailleCCD - 1/2,33"
Zoom28 - 280 mm (10 X)
Ouvertures max / stab
f3,2 - f5,9 / mécanique
Ecran
2,7'' / 230 000 pixels
Sensibilités
80 à 1 600 ISO
(jusqu'à 6 400 ISO en 5 Mpix)
Obturateur
4 s - 1/2 000 s
Macro
1 cm
Portée du flash
5,3 m maximum
GPS / Format RAW
Non / Non
Stockage
SD/SDHC/Eye fi
+ 82,7 Mo interne
ConnectiqueMicro USB
Autonomie annoncée260 photos (CIPA)
Dimensions97 x 61 x 33 mm
Poids178 g
AlimentationBatterie Li-ion 925 mAh
Caractéristiques vidéo
Qualité max720p en 30 im/s
Conteneur - codecAVI (Motion JPEG)
SonMono
Zoom / AF pendant vidéoNon / Non
Vidéo stabiliséeOui, mécanique

Prise en main et ergonomie de l'Optio RZ10

Entre l'appareil fun et le jouet Playschool™, vous vous ferez votre avis. La finition, sérieuse mais intégralement en plastique, nous fait plutôt pencher vers la deuxième option... En tout cas, le RZ10 a clairement une bouille originale. Le boîtier, le plus petit et léger de ce comparatif, tient très bien en main grâce à sa vraie poignée au toucher imitant le caoutchouc. Et c'est le même matériau qui recouvre tout l'arrière, y compris la zone de pose du pouce signalée par des picots discrets.

012C000003549052-photo-appareil-photo-num-rique-pentax-optio-rz10.jpg
012C000004377754-photo-pentax-optio-rz10-poign-e.jpg

Coloris disponibles et poignée en plastique toucher caoutchouc


Du côté des commandes, l'appareil propose une manette de zoom (qu'on active au pouce, c'est la petite originalité), un pavé multidirectionnel avec bouton central de validation et les touches menu, lecture et reconnaissance de visages. Avec en prime le bouton vert caractéristique chez Pentax, permettant par défaut de passer l'appareil en mode super automatique (il n'y a plus aucun réglage d'accessible) mais pouvant aussi être paramétrer sur mesure. Un véritable atout ergonomique que trop de constructeurs négligent.

012C000004377730-photo-pentax-optio-rz10-d-clencheur.jpg
012C000004377726-photo-pentax-optio-rz10-commandes-arr.jpg

Manette de zoom orientée vers l'arrière et commande au dos de l'appareil


En revanche, le point noir de l'appareil à première vue, c'est son écran LCD, de 2,7 pouces « seulement » (en 230 000 pixels) et en dalle TN. Les angles de vision sont donc très restreints, tout comma la visibilité en plein soleil. Aïe...

012C000004377762-photo-pentax-optio-rz10-vis-e.jpg
012C000004377760-photo-pentax-optio-rz10-visibilit.jpg

L'écran de visée et la visibilité en plein soleil

0190000004378050-photo-pentax-optio-rz10-angle-de-vision.jpg
Les angles de vision verticaux sont très mauvais, dalle TN oblige...


Autre déconvenue : le flash est positionné pile à l'endroit où le majeur vient se courber pour saisir la poignée. Si on ne fait pas attention, on récolte une belle ombre dans l'angle inférieur droit. Et puis de toute façon, l'objectif génère également une ombre, plus petite, sur le bord gauche cette fois... Les ingénieurs ont vraiment choisi le seul endroit où il ne fallait pas le mettre, ce flash !

012C000004377734-photo-pentax-optio-rz10-flash.jpg
012C000004377916-photo-pentax-optio-rz10-flash-mal-positionn.jpg

Le flash engoncé dans la poignée de l'appareil. Quand on le tient normalement et qu'on shoote un mur blanc à 60 cm, ça donne ces ombres...


En matière d'interface, et bien on peut faire un copier-coller des tests fait il y a cinq ans, ça n'a pas bougé. Allez, rafraichissons-nous la mémoire avec le test de l'Optio A10 réalisé le 24 avril 2006 par Anne... A l'époque, l'interface ressemblait à ça :

0096000004377924-photo-optio-a10-menu-1.jpg
0096000004377926-photo-optio-a10-menu-2.jpg
0096000004377928-photo-optio-a10-menu-3.jpg
0096000004377930-photo-optio-a10-menu-4.jpg


Cinq ans plus tard, elle ressemble à ça :
0096000004379368-photo-pentax-optio-rz10-menu-2011-1.jpg
0096000004379370-photo-pentax-optio-rz10-menu-2011-2.jpg
0096000004379372-photo-pentax-optio-rz10-menu-2011-3.jpg
0096000004379374-photo-pentax-optio-rz10-menu-2011-4.jpg


Et non-mesdames et messieurs, vous ne rêvez pas c'est bien la même chose (avec un écran de meilleure qualité tout de même) ! L'anathème jeté, est-ce une bonne interface ? Dans l'ensemble nous répondrons plutôt oui. Les intitulés sont tout sauf clairs, un temps d'adaptation est donc nécessaire, mais les deux onglets du menu sont assez bien achalandés. Et entre les quatre raccourcis de base du pavé et le bouton vert personnalisable (on peut lui attribuer quatre raccourcis également), on peut se façonner un RZ10 à son image. Dommage simplement que le pointeur ne mémorise pas la dernière entrée visitée. Et qu'il n'y ait pas de mode manuel...

0096000004377736-photo-pentax-optio-rz10-hyperfocale.jpg
0096000004377756-photo-pentax-optio-rz10-programme.jpg
0096000004377748-photo-pentax-optio-rz10-menu5.jpg
0096000004377738-photo-pentax-optio-rz10-lecture.jpg

Raccourcis, modes scènes, menu configuration et mode visionnage d'images


En matière de connectique, l'Optio RZ10 ne peut pas faire plus simple : il ne compte qu'une seule prise micro USB servant aussi de sortie audio/vidéo. Pentax annonce 260 vues par charge, selon les critères établis par la CIPA. Notez au passage que le RZ10 est compatible avec les cartes Eye-Fi.

012C000004377728-photo-pentax-optio-rz10-coonectique.jpg
012C000004377724-photo-pentax-optio-rz10-batterie.jpg

Connectique et emplacement carte mémoire et batterie


Performances de l'Optio RZ10 : réactivité et objectif

Malgré un splash screen inamovible, l'Optio RZ10 démarre plutôt vite. Et il le fait savoir avec un déploiement de zoom particulièrement bruyant. La latence au déclenchement de 0,1 s est dans la moyenne, la vitesse de mise au point au grand-angle est même plutôt au-dessus de la moyenne, mais on s'arrête là pour les performances. Le reste est nettement moins réjouissant. Et notamment la rafale à 1 im/s (en illimité s'il vous plait) ou encore le temps d'écriture assez long sur la carte. Typiquement, si vous prenez une photo et que vous appuyez sur lecture dans la foulée, vous aurez droit à un Données en cours d'enregistrement.

04377720-photo-pentax-optio-rz10-graph.jpg
Mesures exprimées en secondes : la plus petite est la meilleure


0096000004377752-photo-pentax-optio-rz10-objo.jpg
Le RZ10 est le David de ce comparatif (suivi de près du Ricoh CX5) avec un zoom 10X seulement, couvrant la plage de focales 28 - 280 mm, avec des ouvertures maximales de f3,2 - f5,9. Pour amplifier son handicap, Pentax s'est contenté d'administrer une stabilisation mécanique à l'appareil. Difficile de mesurer précisément la performance du dispositif en l'absence de mode manuel. C'est mieux que rien, mais clairement moins efficace qu'une stabilisation optique !


012C000004377764-photo-pentax-optio-rz10-zoom.jpg
0096000004377766-photo-rz10-avec-stab-1-50e.jpg
0096000004377790-photo-rz10-sans-stab-1-50e.jpg

Le zoom de l'Optio RZ10, puis une photo au 1/50e de seconde avec et sans stabilisation


N'ayant pas la main sur l'ouverture du diaphragme, il est là aussi difficile de correctement évaluer la qualité de l'optique. Deux choses de sûres : d'une, le bon piqué globalement observé dans toute l'image a clairement subi un renfort de netteté par traitement numérique (ça fausse le rendu). Et de deux, le RZ10 est assez sensible aux aberrations chromatiques, mais celles-ci sont assez discrètes (un léger contour fantôme coloré). La distorsion est particulièrement bien contenue (ou corrigée ?), sauf à 28 mm où elle forme un raisonnable barillet. Au final, si on oublie la question de la stabilisation, cet objectif fait plutôt bien son travail, mais le rendu bien accentué ne plaira pas à tout le monde.

Qualité d'image et hautes sensibilités

L'Optio RZ10 est le seul appareil de ce comparatif avec le WB700 de Samsung à utiliser un capteur CCD. Une puce de 1/2,33 pouce accumulant 14 Mpix, soit la même densité que le Panasonic Lumix TZ20, qui nous a tant déçus. Qu'en est-il de ce Pentax ? Entre 80 et 200 ISO, le RZ10 applique un traitement bien dosé. Il ne capture pas autant de détails fins que le TZ20 mais il fait moins cisailler les contours et brouille moins les aplats. A 400 ISO, bruit de luminance et parasites chromatiques apparaissent. L'image s'adoucit derrière un voile pointilliste, les détails s'estompent. Mais l'image reste parfaitement exploitable en tirage A4. 800 ISO marque l'effondrement du capteur : le moutonnement est violent et la désaturation flagrante. On ne parle même pas des sensibilités supérieures, inutilisables.

" alt="

<center>Scène de test : extrait 1 à 100 ISO</center>

" alt="

<center>Scène de test : extrait 1 à 200 ISO</center>

" alt="

<center>Scène de test : extrait 1 à 400 ISO</center>

" alt="

<center>Scène de test : extrait 1 à 800 ISO</center>

" alt="

<center>Scène de test : extrait 1 à 1 600 ISO</center>

" alt="

<center>Scène de test : extrait 1 à 3 200 ISO</center>

" alt="

<center>Scène de test : extrait 1 à 6 400 ISO</center>

" alt="

<center>Scène de test : extrait 2 à 80 ISO</center>

" alt="

<center>Scène de test : extrait 2 à 100 ISO</center>

" alt="

<center>Scène de test : extrait 2 à 200 ISO</center>" alt="

<center>Scène de test : extrait 2 à 400 ISO</center>" alt="

<center>Scène de test : extrait 2 à 800 ISO</center>" alt="

<center>Scène de test : extrait 2 à 1 600 ISO</center>" alt="

<center>Scène de test : extrait 2 à 3 200 ISO</center>" alt="

<center>Scène de test : extrait 2 à 6 400 ISO</center>" alt="

01F4000004378946-photo-pentax-optio-rz10-dr.jpg
A gauche la photo normale, puis avec DR hautes lumières, avec DR ombres et avec DR hautes lumières et ombres



L'Optio RZ10 délivre sinon des images assez typées Pentax, avec un rendu froid (balance basse, verts plus saturés que les autres teintes) et un peu dur (bien contrasté, avec une netteté accentuée). Il en ressort quelque chose parfois plus cinématographique que naturel, mais ça n'est pas déplaisant. L'appareil tend légèrement à surexposer mais les résultats restent dans l'ensemble acceptables. Et la macro à 1 cm est particulièrement réussie !

Fonctionnalités et vidéo

En dehors des modes scènes, dont une panoramique à trois images et une photo wide avec deux photos verticales assemblées, l'Optio RZ10 ne propose rien de particulier. Allez hop, circulez y'a rien à voir ! Si, bien sûr la vidéo... mais l'appareil affiche là un sacré coup de vieux ! La qualité en M-Jpeg à 25 Mbps et 30 im/s n'est pas mauvaise (quoiqu'on dirait plus un débit de 15 Mbps...) mais Pentax ne nous propose rien de mieux que du 720p, sans zoom optique ni autofocus, avec une stabilisation inefficace et un son en mono. Bref, c'est avec le Ricoh CX5 le pire des appareils pour filmer. Voici notre scène du train, avec un test de fluidité puis un test d'autofocus (qui reste fixe sur cet appareil comme vous pourrez le voir).





Conclusion

Difficile d'évaluer cet Optio RZ10... D'un côté il est clairement dépassé par la concurrence dans ce comparatif, mais d'un autre côté, c'est un peu normal puisqu'il n'est pas exactement du même standing. L'argument massue, c'est le prix d'à peine plus de 100 €. Pour un zoom 10X, c'est honorable. L'appareil fonctionne bien et délivre des images assez typées qu'on pourra aimer telles quelles ou qu'on égayera au besoin. En Mode Vert, il n'y a pas d'appareil plus simple à utiliser (sans ça l'appareil n'est pas vraiment adapté pour un néophyte). Pour ce budget, on peut difficilement faire mieux. Maintenant, vous aurez peut-être intérêt à investir davantage pour tomber sur un modèle plus moderne avec stabilisation optique, capteur performant, grand écran, vidéo Full HD...

Pentax Optio RZ10

4

Les plus

  • Prix très attrayant
  • Design sympa / bonne tenue de boîtier
  • Allumage rapide / AF nerveux au GA
  • Interface austère mais efficace

Les moins

  • Pas de stabilisation optique
  • Ecran médiocre / lenteur d'écriture
  • Gestion des ISO (400-800 ISO max)
  • Mode vidéo / peu de fonctionnalités

Qualité d'image6

Réactivité5

Ergonomie6

Fonctionnalités4


Modifié le 01/06/2018 à 15h36

0
0
Partager l'article :

Actualités récentes

Envie de frissons pour Halloween ? Notre sélection de jeux à ne pas manquer durant les soldes Steam
Sundar Pichai laisse entendre que Google va développer plus d'appareils sous sa marque
Bon plan Apple : l'iPhone 12 moins cher de presque 100€ chez Rakuten
Test Realme Buds Q : pour 30 euros, est-ce possible d'avoir des écouteurs de qualité ?
Forfait sans engagement : l'opérateur RED by SFR casse le prix de ses forfaits mobiles
Microsoft expérimente un « bracelet » de retour haptique destiné à la VR
Le smartphone Oppo Find X2 Neo 256Go passe à moins de 500€ (+ écouteurs sans fil offerts)
Resident Evil 3 Remake pourrait venir infecter la Nintendo Switch
Les écouteurs Apple AirPods Pro au même prix que durant le Prime Day !
-50% sur l'enceinte connectée Panasonic GA10 chez Cdiscount !
scroll top