Autographer : un appareil photo autour du cou pour enregistrer sa vie

29 juillet 2013 à 17h06
0
L'Autographer, un appareil photo miniature destiné à consigner sa vie, sera finalement lancé demain en Europe. Il pourrait bien inaugurer un nouveau marché dans la mouvance du quantified self.

Une société britannique dénommée OMG Life invente l'autographie, une nouvelle pratique consistant à photographier automatiquement son quotidien pour tenir un journal de bord.

Le fabricant lance pour ce faire l'Autographer, un appareil photo wearable qu'on porte en permanence (tel un collier ou attaché à une poche de chemise) et qui photographie automatiquement les multiples étapes de notre quotidien.

06158898-photo-autographer.jpg
37,4 x 90 x 22,9 mm pour 58 g

Déclenchement automatique pour photos spontanées

Le déclenchement automatique permet selon le fabricant de vivre l'instant présent et d'obtenir des photos spontanées. En se faisant oublier, l'appareil restituerait plus fidèlement la vie que des photos posées. Il n'y a d'ailleurs pas de déclencheur manuel, l'utilisateur ne peut intervenir que sur la mise en route de l'appareil et sur sa sensibilité au déclenchement (jusqu'à 2000 photos par jour).

Car l'appareil ne déclenche pas simplement à intervalle régulier. Il embarque une panoplie de capteurs pour déterminer quand déclencher : un thermomètre, permettant probablement de déterminer quand on entre ou sort d'un bâtiment, un détecteur de mouvement à infrarouge, permettant probablement quant à lui de déterminer lorsqu'on s'approche de quelqu'un ou de quelque chose, ainsi qu'un accéléromètre et un magnétomètre (une boussole), éventuellement associés au GPS d'un smartphone, pour déterminer mouvements et emplacements.

000000F006158894-photo-autographer.jpg
000000F006158896-photo-autographer.jpg

De la photo mais pas de vidéo

Il dispose d'un capteur à 5 millions de pixels, surmonté d'une lentille à mise au point fixe ultra grand angle (136°). Un écran OLED monochrome affiche l'autonomie de la batterie et des 8 Go de mémoire. Le Bluetooth permet enfin de le connecter à un smartphone duquel on peut visionner les clichés, les enregistrer, les partager ou encore confectionner des GIF. Un logiciel pour ordinateur est également disponible.

La miniaturisation permet et permettra indéniablement de porter de plus en plus de technologie sur soi, notamment pour enregistrer des données personnelles. Mais si les bracelets capteurs d'activité (quantified self) savent se faire oublier, l'Autographer est malheureusement loin d'être discret.


L'Autographer sera quoi qu'il en soit disponible demain au Royaume-Uni et dans certains pays d'Europe. Seul le prix public en livres a été communiqué : 400 livres, soit l'équivalent de 460 euros.

0000014006158892-photo-autographer.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La planète est confinée ! Le ralentissement est visible depuis l'espace.
L'union sacrée des télécoms européens, qui vont partager leurs données pour lutter contre le coronavirus
La dernière mise à jour de Windows 10 provoque une fois de plus pannes et ralentissements
Confinement : la nouvelle attestation de déplacement dérogatoire est disponible en téléchargement
L'empreinte carbone issue de la consommation des Français a chuté de deux-tiers avec le confinement
Comment choisir la bonne diagonale pour son téléviseur ?
Elon Musk fait un don de 50 000 masques et 1200 respirateurs... pour se racheter ?
Confinement : le gouvernement durcit les restrictions
Coronavirus : le traçage numérique
Des Macbook propulsés par des processeurs ARM prévus pour l'an prochain
scroll top