Philips innove avec un album photo numérique mais fait perdurer la tradition de l'écran médiocre ?

01 décembre 2010 à 17h29
0
Philips a annoncé hier un « album photo numérique », répondant à la référence « SPH8528 », commercialisé dès à présent 159 euros, un produit inédit à mi chemin entre le cadre photo numérique traditionnel et la tablette. Cet album photo n'est en fait qu'un cadre photo autonome, livré avec une housse de transport et muni d'une batterie lui conférant deux petites heures d'autonomie, de quoi l'emporter par exemple « chez des amis pour visionner ses dernières vacances ».

Le socle de recharge fourni permet toutefois d'en faire un cadre photo numérique courant. Il offre d'ailleurs la panoplie habituelle de fonctionnalités, notamment avec un lecteur de carte mémoire multiformat et un port USB en plus d'une mémoire interne de 2 Go. L'interface est contrôlée au moyen de boutons tactiles disposés sur l'encadrement.

0000014003795836-photo-philips-sph8528-sur-son-socle.jpg

De bien belles promesses

L'aspect autonome est malheureusement bien le seul qu'il emprunte au domaine de la tablette. Philips n'a effectivement pas profité de l'occasion pour emprunter la bonne qualité d'écran des principaux représentants du domaine.

Le communiqué de presse dithyrambique de Philips, livré sans fiche technique, nous a effectivement mis la puce à l'oreille. Le communiqué revendique ainsi « une qualité d'image exceptionnelle » au travers d'un « affichage de haute qualité ».

00F0000003795834-photo-philips-sph8528.jpg

La fiche technique confesse

La fiche technique confesse à contrario des angles de vision de seulement 130 et 110°, une luminosité maximale de 250 cd/m² et un taux de contraste plafonnant à 300:1. Si la qualité de l'écran ne transparait pas directement dans ces caractéristiques, celles-ci sont toutefois typiques d'écrans low cost d'ancienne génération. Et si l'on en croit la définition SVGA (800 x 600 pixels) et le rapport d'image 4:3, quoi qu'approprié à la photo, ces dalles de ne sont pas de la dernière pluie.

La fonction « ImagEn Pro », « qui analyse automatiquement les photos pour corriger les couleurs et optimiser les contrastes », a donc vraisemblablement du pain sur la planche ! Le marché du cadre photo numérique semble donc rester désespérément le meilleur client des stocks de vieilles dalles obsolètes.

Pour l'heure, il reste donc plus prudent de voir un tel produit en boutique, avant d'en faire l'acquisition... les yeux fermés.

00F0000003795838-photo-philips-sph8528-dans-sa-housse.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales

Notre charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top