Philips innove avec un album photo numérique mais fait perdurer la tradition de l'écran médiocre ?

Par
Le 01 décembre 2010
 0
Philips a annoncé hier un « album photo numérique », répondant à la référence « SPH8528 », commercialisé dès à présent 159 euros, un produit inédit à mi chemin entre le cadre photo numérique traditionnel et la tablette. Cet album photo n'est en fait qu'un cadre photo autonome, livré avec une housse de transport et muni d'une batterie lui conférant deux petites heures d'autonomie, de quoi l'emporter par exemple « chez des amis pour visionner ses dernières vacances ».

Le socle de recharge fourni permet toutefois d'en faire un cadre photo numérique courant. Il offre d'ailleurs la panoplie habituelle de fonctionnalités, notamment avec un lecteur de carte mémoire multiformat et un port USB en plus d'une mémoire interne de 2 Go. L'interface est contrôlée au moyen de boutons tactiles disposés sur l'encadrement.

0000014003795836-photo-philips-sph8528-sur-son-socle.jpg

De bien belles promesses

L'aspect autonome est malheureusement bien le seul qu'il emprunte au domaine de la tablette. Philips n'a effectivement pas profité de l'occasion pour emprunter la bonne qualité d'écran des principaux représentants du domaine.

Le communiqué de presse dithyrambique de Philips, livré sans fiche technique, nous a effectivement mis la puce à l'oreille. Le communiqué revendique ainsi « une qualité d'image exceptionnelle » au travers d'un « affichage de haute qualité ».

00f0000003795834-photo-philips-sph8528.jpg

La fiche technique confesse

La fiche technique confesse à contrario des angles de vision de seulement 130 et 110°, une luminosité maximale de 250 cd/m² et un taux de contraste plafonnant à 300:1. Si la qualité de l'écran ne transparait pas directement dans ces caractéristiques, celles-ci sont toutefois typiques d'écrans low cost d'ancienne génération. Et si l'on en croit la définition SVGA (800 x 600 pixels) et le rapport d'image 4:3, quoi qu'approprié à la photo, ces dalles de ne sont pas de la dernière pluie.

La fonction « ImagEn Pro », « qui analyse automatiquement les photos pour corriger les couleurs et optimiser les contrastes », a donc vraisemblablement du pain sur la planche ! Le marché du cadre photo numérique semble donc rester désespérément le meilleur client des stocks de vieilles dalles obsolètes.

Pour l'heure, il reste donc plus prudent de voir un tel produit en boutique, avant d'en faire l'acquisition... les yeux fermés.

00f0000003795838-photo-philips-sph8528-dans-sa-housse.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top