Razer Blade : le PC portable pour gamers en rupture de stock en 30 minutes

01 juin 2018 à 15h36
0
012C000004534650-photo-razer-blade-pc-portable.jpg
Dévoilé en août 2011, le Blade, premier ordinateur portable de la marque Razer destiné aux joueurs et proposé au prix de 2 800 dollars, a finalement été commercialisé il y a quelques jours. L'entreprise a affirmé avoir écoulé tout son stock en 30 minutes, provoquant ainsi une pénurie.

Razer ne s'attendait sans doute pas à ce que son premier ordinateur portable s'écoule aussi rapidement : sur sa page Facebook, l'entreprise, spécialisée dans les périphériques pour joueurs, annonçait il y a quelques jours avoir écoulé tout son stock d'ordinateurs portables Razer Blade en 30 minutes.

Certes, la société ne dévoile pas la quantité exacte de PC vendus mais compte tenu de leur prix de vente, 2 800 dollars, la situation tend à prouver que ce type d'appareil peut se vendre de manière fulgurante malgré un tarif conséquent. Razer semble donc avoir gagné son pari de proposer autre chose que des accessoires de jeux, et démontre que le jeu sur PC portable entre dans les mœurs.

Il faut néanmoins souligner qu'avec le Blade, la marque a fixé la barre haute en proposant un PC portable de 17,3 pouces doté d'un clavier rétroéclairé et d'un pavé comprenant un écran tactile couleur et 10 touches à affichage LED, qui remplace ici le traditionnel pavé numérique. Il embarque par ailleurs un processeur Core i7 2640M à 2,8 Ghz, accompagné de 8 Go de mémoire, une carte graphique GeForce GT 555M dotée de 2 Go de mémoire dédiée et un disque dur de 320 Go.

Razer prévoit un réassort de ses stocks « mi-février », et invite les personnes intéressées à s'inscrire à l'alerte mail pour être informées de la mise en vente de la seconde salve : reste aujourd'hui à savoir si la popularité du Blade perdurera.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

IBM rachète un spécialiste du développement mobile
Youtube envisagerait un service d'abonnement payant à ses chaînes
De retour en ligne, le site Copwatch et ses miroirs passeront par la case justice
Pour Hotmail, Microsoft veut des publicités pertinentes
IE 10 Metro : toujours pas de plugins, mais une redirection vers la version Bureau
Amazon : +35% de chiffre d'affaires, mais bénéfices en baisse
Nokia Siemens s'apprête à supprimer 4100 emplois
Thunderbird 10 disponible en version finale
Nikon P510 et S9300 : zoom 42x et réponse aux Panasonic TZ
Nikon S3300 et S30 : compacts à 100 euros pour petits et grands
Haut de page