Le fondateur d'OVHcloud veut racheter Shadow

08 mars 2021 à 10h15
6
Serveurs OVHcloud © OVH

Octave Klaba (OVH) est intéressé par la reprise de Shadow, dont les besoins de financement s'élèvent à 30/35 millions d'euros. L'objectif serait de créer un géant européen du Cloud, pour concurrencer les plateformes américaines.

Nous vous rapportions il y a quelques jours que Blade, l'entreprise française derrière le service de Cloud gaming Shadow, était en difficulté financière. La société a même été placée en redressement judiciaire, confirmant par la suite être en quête d'un repreneur capable de redresser la barre.

Un concurrent européen à Office365 et G-Suite ?

Et ce repreneur pourrait être un visage bien connu de la Tech française. En effet, Octave Klaba, président du conseil d'administration et fondateur d'OVHcloud, s'est montré publiquement intéressé, indiquant sur Twitter que ses équipes travaillaient sur le dossier pour transmettre une offre de reprise.

Selon les explications d'Octave Klaba, ce n'est pas directement OVH qui va tenter d'acquérir Shadow, mais JezbyVentures, le fonds d'investissement lié à l'entreprise. L'objectif de l'entrepreneur avec ce rachat serait de « développer une alternative européenne à Office365 / G-Suite ». Pour l'instant, la question du Cloud gaming n'est pas évoquée.

Shadow a besoin de 30 à 35 millions d'euros

Pour la reprise de Shadow, la date limite de dépôt des offres a été fixée au 19 mars 2021 à midi. Les différentes parties ainsi que l'administrateur judiciaire devront ensuite décider de la suite à donner aux différentes offres qui auront été mises sur la table.

Pour l'instant, aucun autre candidat ne s'est déclaré publiquement, mais Blade a laissé entendre que plusieurs repreneurs potentiels s'étaient déjà renseignés.

Rappelons que Shadow a gagné des clients en 2020, passant de 67 000 utilisateurs en 2019 à 97 000 l'année dernière. Mais cela n'a pas empêché son chiffre d'affaire de baisser de 20 à 17 millions d'euros sur la même période, le prix des abonnements ayant drastiquement diminué.

Depuis 2015, Blade a levé 108 millions d'euros pour le développement de Shadow. Le besoin de financement actuel a été évalué entre 30 et 35 millions d'euros. Les effectifs de l'entreprise s'élèvent à 138 employés en France et 25 répartis dans deux filiales à l'étranger.

Et s'il était possible de jouer à n'importe quel jeu, depuis un vieux PC portable, un Mac ou même un smartphone ? C'est le pari - osé - que propose le service de PC dématérialisé Shadow. Pendant quelques semaines, nous avons eu l'occasion de tester ce service novateur pour voir s'il tient toutes ses promesses...
Lire la suite

Source : Twitter

Modifié le 08/03/2021 à 10h16
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
6
7
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Raspberry Pi : notre top 10 des projets les plus insolites
Age of Empires IV sortira a l’automne et dévoile du gameplay
Une amende antitrust de 2,3 milliards d'euros pour Alibaba en Chine
La Nuit des temps : le mythe du traducteur universel automatique
Accusé d'ambiance toxique depuis 3 ans, Quantic Dream annonce gagner ses procès
Les serveurs de GitHub piratés pour du minage de crypto, l'entreprise enquête
Test Huawei freebuds 4i : les True Wireless ANC abordables gagnent encore en puissance
Les téléviseurs LG enroulables sont désormais disponibles en précommande
Destroy All Humans! se posera sur Nintendo Switch en juin
Forfait mobile : les meilleures promotions du moment pour payer son forfait moins cher
Haut de page