Qwant : les résultats financiers ne sont pas à la hauteur

29 novembre 2019 à 12h15
0
Qwant

Qwant poursuit sa recherche de rentabilité. Alors que le moteur de recherche respectueux de la vie privée a atteint 78 millions de visiteurs uniques en juin dernier, celui-ci se trouve désormais à court d'argent. Il s'attend désormais à voir son chiffre d'affaires 2019 s'établir à 7 millions d'euros, deux fois moins que son objectif initial de 15 millions d'euros.

Résultat : la Caisse des dépôts et consignations, qui détient 20 % du capital de l'entreprise, ainsi que l'actionnaire allemand Axel Springer, demandent un changement de direction.

L'avenir de Qwant appartient à ses actionnaires

D'après Challenges, les difficultés viendraient d'un échec rencontré récemment par la société, qui avait prévu cette année une importante levée de fonds. Les 50 millions d'euros d'apport en capital devaient notamment servir à financer le changement de modèle économique du moteur de recherche, qui ne parvient pas à engranger des bénéfices.

Eric Léandri, le P.D.-G. de Qwant, estimait dans une interview en septembre : « Des personnes sont allées très loin pour nous déstabiliser ». Il déclare : « Nous continuons à discuter avec des investisseurs et cela pourrait déboucher dans les prochains jours. Nous étions d'ailleurs proches d'un accord cet été, mais des attaques médiatiques nous ont empêchés de boucler l'opération ».


Le scénario le plus vraisemblable selon Challenges serait un nouvel investissement des actionnaires, qui ont déjà investi 40 millions d'euros dans la société. Faute de quoi, Qwant sera à court d'argent sonnant et trébuchant d'ici la fin de l'année. Une source proche du dossier aurait déclaré : « Ce sera aux actionnaires de déterminer les bons moyens de sortir de ce problème de trésorerie négative et d'éviter un dépôt de bilan ».

De l'importance de sauver Qwant

Car il faut sauver Qwant, la société montrant une audience de plus en plus conséquente. Fondé en 2013, le moteur de recherche respectueux de la vie privée a gagné 61 millions de visiteurs uniques mensuels entre fin 2016 et juin 2019.

Pour les représentants politiques, Qwant est aussi un symbole qu'il faut sauver. Le ministre de l'Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, a déclaré la semaine passée au salon Educatec : « Il est essentiel d'avoir une maîtrise de nos outils numériques tout particulièrement des moteurs de recherche au moment où on est confronté à des enjeux de souveraineté pour la France et pour l'Europe ».


Le sauvetage impliquera d'abord un changement de la direction. Un responsable de l'entreprise a estimé : « Si l'on veut un véritable changement d'échelle pour Qwant, il faut un dirigeant capable de le conduire ». Le Directeur général, Tristan Nitot, pourtant en poste depuis seulement deux mois sera remplacé. Son successeur, qui doit être connu en janvier 2020, pourrait également reprendre les fonctions exécutives d'Eric Léandri.

Source : Challenges
25
22
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Microsoft va encore vous inciter à passer de Windows 7 à 10, en plein écran cette fois
Les prix français du Mac Pro sont annoncés, et ils grimpent jusque 62 500€
Windows 7 : il existe un hack pour obtenir les mise à jour de sécurité malgré la fin du support
Limitée à 320 km, l'autonomie de la Porsche Taycan Turbo électrique déçoit...
En Chine, les premiers hybrides singes-cochons, conçus pour des transplantations, sont nés
Selon une étude, 46 % des Français envisageraient d'acheter une voiture électrique ou hybride
Démarchage abusif : 111 millions d'appels bloqués par Orange depuis septembre
Contrôle technique : le CNPA alerte sur d'importants retards en 2019
Malgré l’essor des voitures électriques, les constructeurs pourraient supprimer 80 000 postes

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Abonnez-vous !

Vous n'avez pas le temps de venir nous lire ? Recevez notre newsletter quotidienne ou suivez-nous sur les réseaux sociaux !
scroll top