La version 1.0 du navigateur Brave est lancée : désormais, fini de jouer avec la vie privée

13 novembre 2019 à 18h39
0
Brave

C'est le grand jour pour Brave. Le navigateur lance officiellement sa version 1.0, autrement dit, sa version stable et complète, disponible sur les principaux OS du marché. Peut-être l'occasion pour les utilisateurs sensibles aux questions de confidentialité et de vie privée d'adopter un outil plus respectueux.

Brave est un navigateur web open source, qui met particulièrement l'accent sur la sécurité et le respect de la vie privée. Le logiciel a déjà rencontré un certain succès, puisqu'il a franchi les huit millions d'utilisateurs le mois dernier. Mais cela ne concernait alors que sa version bêta...

Brave en version stable

Aujourd'hui, Brave Software a partagé une grande nouvelle sur son blog : la version 1.0 du navigateur est désormais prête. En d'autres termes, il est donc dorénavant possible de profiter d'une édition stable et complète, compatible avec Windows, macOS, Linux, Android, et iOS.


L'outil, développé par Brendan Eich, cofondateur de Mozilla, s'inspire pourtant davantage du navigateur de Google. Brave s'appuie en effet sur Chromium, navigateur web libre qui sert de base à plusieurs logiciels, tels que Chrome ou Opera. Une particularité qui pourrait aider ceux qui souhaiteraient passer d'un de ces navigateurs à Brave. D'autant que celui-ci accepte les extensions et les thèmes de Chrome.

Alternative au modèle publicitaire traditionnel

Concrètement, qu'est-ce qui distingue Brave de ses concurrents ? Comme évoqué plus haut, son credo est le respect de la vie privée des utilisateurs. Cela passe notamment par le blocage par défaut des publicités, trackers et autres vidéos en autoplay. Il n'est donc pas nécessaire de fouiller dans les paramètres pour activer ses options, même si le navigateur offre également de nombreuses possibilités de personnalisation.

Mais puisque la publicité fait vivre certains sites web, Brave propose également un modèle alternatif. Avec le programme Brave Ads, l'utilisateur peut choisir de regarder des publicités, et même être récompensé pour cette action, via des jetons BAT. Il a alors la possibilité de les distribuer à ses créateurs de contenus préférés ou de les convertir en monnaie, virtuelle ou réelle.

Enfin, Brave mise sur une sécurité renforcée, en intégrant nativement plusieurs extensions dédiées à la protection de l'utilisateur. Mais surtout, il offre un mode de navigation privée sur le réseau Tor, qui assure un véritable anonymat sur Internet.




Source : The Verge
Modifié le 14/11/2019 à 10h23
19
15
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

L'union sacrée des télécoms européens, qui vont partager leurs données pour lutter contre le coronavirus
Coronavirus : le traçage numérique
Coup dur chez HPE : des SSD destinés aux entreprises pourraient se briquer après 40 000 heures
L'empreinte carbone issue de la consommation des Français a chuté de deux-tiers avec le confinement
Le stockage d’énergie sous forme d’hydrogène fait un bond en avant
Xiaomi lancera la très attendue Mi TV 4S 65
Des Macbook propulsés par des processeurs ARM prévus pour l'an prochain
Folding@home dépasse l'ExaFLOP pour lutter contre le Coronavirus
ESET commercialise un antivirus dédié aux terminaux Linux
Covid-19 : Dyson (aussi) va produire des respirateurs durant la crise
scroll top